Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Politique > Conseil Municipal de Marseille : un projet d’aquarium voté

< >

Conseil Municipal de Marseille : un projet d’aquarium voté

jeudi 10 octobre 2013

JPEG - 149.9 ko
L’Estaque pourrait accueillir un technopôle de la mer. (Photo Patricia Maillé-Caire)

A l’instar des réalisations de Gênes ou de Barcelone, Marseille souhaite intégrer à l’offre disponible pour les Marseillais et les visiteurs un équipement qui fasse écho au patrimoine et environnement maritime de la ville : un aquarium grand public.
La façade littorale de Marseille, depuis le Vieux-Port jusqu’aux confins des territoires portuaires renoue avec son arrière port. Les inaugurations successives du Mucem, de la Villa Méditerranée et de la Fondation Regards de Provence ont permis aux Marseillais et aux visiteurs de découvrir la richesse du site et du patrimoine historique et contemporain. Et c’est peu dire que le succès est au rendez-vous. Difficile donc de ne pas partager la volonté de la ville de continuer, pour le développement de son attractivité, de conforter et de poursuivre ses aménagements et équipements afin de créer une offre complémentaire et multiple, en s’appuyant sur ses atouts de ville maritime.
Dans ce cadre, un processus se met en place pour parvenir à la création d’un aquarium. Un tel équipement grand public doit, en effet, faire l’objet d’une évaluation préalable d’opportunité-dont les études sont initiées par le ministère de la Culture comme complément économique, touristique et ludique d’un centre de conservation et d’étude de l’Estaque. Cet équipement doit permettre la sensibilisation à la richesse de l’écosystème et sa fragilité, et aura une vocation scientifique, économique et ludique. L’évaluation préalable d’opportunité sera conduite en liaison avec celle déjà engagée sur le littoral et les friches industrielles de l’Estaque (16e), territoire qui offre des possibilités de développement d’un technopôle de la mer.
Ce projet de technopôle de la mer semble sur la bonne voie «  il est d’ailleurs épaulé par le soutien récent du ministère de la Culture qui doit lancer l’étude de faisabilité d’un centre de conservation et l’étude à l’Estaque pour les mobiliers issus d’opération archéologique sous-marine  », est-il avancé.
Didier Réault (UMP) de rappeler qu’il ne s’agit pas d’un effet d’annonce. «  Le projet a été mûrement réfléchi depuis 2008 pour donner une dimension internationale de l’aquarium. » La création d’un technopôle de la mer à l’Estaque (16e) est envisagée à partir de cet élément « phare ». «  Il serait le miroir du Parc national des calanques  », estime Didier Réault qui en est le président.
Christian Pellicani, groupe communiste et citoyen de prévenir : « Notre groupe est favorable à la réalisation d’un technopôle de la mer ainsi qu’à la construction d’un aquarium grand public, si les moyens financiers le permettent. Ces équipements seront plus pertinents à Marseille qu’une patinoire. Nous resterons toutefois attentifs à l’articulation entre ces projets et l’intégrité foncière du Grand Port Maritime, car Marseille a besoin de ses bassins Est pour poursuivre son développement économique maritime  ».
M.C.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.