Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives




Accueil > Aix Marseille > Politique > Marseille : Conseil municipal light pour dossiers lourds ce lundi : (...)

< >

Marseille : Conseil municipal light pour dossiers lourds ce lundi : Budgets, caméras, littoral...

dimanche 5 février 2017

JPEG - 191.7 ko
(Photo Robert Poulain)

C’est un Conseil municipal de Marseille allégé qui se tiendra ce lundi 6 février avec 130 délibérations inscrites à l’ordre du jour. Une satisfaction pour l’opposition qui dénonçait « une moyenne de 300 rapports par conseil ». Souhaitant par la voix du président du groupe socialiste de Marseille, Benoît Payan, plus de conseils pour moins de rapports. Ironisant : « Il y a moins de rendez-vous démocratiques qu’à Roquevaire... ». Parmi les dossiers mis en exergue par la majorité municipale, l’incontournable rapport d’orientations budgétaires que présentera son rapporteur Roland Blum qui souligne « un certain nombre de handicaps » avec en tête « la dotation globale de fonctionnement amputée par le prélèvement opéré par l’État pour le redressement des comptes publics, pour la 4e année, représentant 150M€ en perte cumulée ». Se félicite au niveau du fonctionnement « de la maîtrise et de la poursuite des économies » depuis 3 ans, qui permet « une augmentation significative des investissements ». Avant de parler de la poursuite du désendettement...

Parmi les rapports phares la fourniture de caméras individuelles pour les policiers municipaux. Caroline Pozmentier-Sportich, adjointe LR au maire de Marseille en charge de la sécurité, revient sur cette expérimentation avec les policiers municipaux, son utilité ... Parle des moyens matériels mis à leur disposition au rang desquels scooters, motos et véhicules supplémentaires équipés de panneaux lumineux adaptables pour informer. Enfin Caroline Pozmentier regrette que lorsque les chiffres de la délinquance ont été présentés, le travail des policiers municipaux n’a pas été évoqué...

Autre dossier et pas des moindres pour une ville comme Marseille, le point d’étape à mi-mandat sur la politique de la Mer et du Littoral 2010-2020. Didier Réault, adjoint LR en charge de Mer, Littoral Nautisme et Plages considère que ce qui a déjà été réussi c’est « la mise en place d’un plan sur 10 ans avec une autorisation de programme de 100 M€ ». Cinq ans après quelque « 25M€ ont été utilisés sur le littoral avec les plages, les fonds marins, les récifs artificiels... » Répond à l’opposition sur « les bateaux de croisières pollueurs ». Évoque la reprise par la municipalité des concessions des plages des Catalans et de la Pointe Rouge et termine, en tant que président du Parc national des calanques, sur l’étude d’un plan d’accessibilité notamment via un téléphérique....

Du côté de l’opposition la pilule Red Bull crashed ice à 450 000€ ne glisse pas

Benoît Payan, le président du groupe socialiste revient sur nombre de rapports. En ce qui concerne les caméras individuelles pour les policiers municipaux même s’il dit ne pas être fan des caméras, il considère que « c’est une bonne chose » s’il s’agit « de protéger les citoyens et les policiers ». S’insurge à propos de la Capitale européenne du Sport où « on a mis 450 000 € d’argent public pour qu’une multinationale comme Red Bull organise une course de patins à glace ». Et dans le contexte national revient sur la primaire de la gauche et l’élection de Benoît Hamon avant de fustiger le 1er secrétaire de la Fédération des Bouches du Rhône « qui a exprimé des doutes ». Selon Benoît Payan : « Il ne peut pas, il n’a pas le droit de douter de la candidature de Benoît Hamon. Il va devoir prendre ses responsabilités... ».

Mireille BIANCIOTTO et Patricia MAILLE-CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.