Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > Consommation et gastronomie : quand les chefs prennent une leçon de (...)

< >

Consommation et gastronomie : quand les chefs prennent une leçon de bio

mercredi 6 juin 2018

JPEG - 196.1 ko
La troupe des chefs attentive aux propos de Yacouta Yousni qui est aussi trésorière de l’association MédiTerraBio dont ProNatura est l’un des membres actifs du bureau (Photo Anthony Millet)
JPEG - 78 ko
Yacouta Yousni, une maraîchère passionnée et engagée (Photo Anthony Millet)

Le champ des coccinelles, à Saint-Martin de Crau, vous connaissez ? C’est le domaine de Yacouta Yousfi, maraîchère bio, qui, à la tête de plus de trois hectares et demi, produit les primeurs pour ProNatura. Une exploitation qui compte douze salariés dont six à plein temps. La maîtresse des lieux est tombée dans le bio lorsqu’elle était enfant. Elle a d’abord conseillé les autres avant de franchir le pas et d’investir, il y a six ans, tout ce qu’elle possédait afin de devenir propriétaire de terres agricoles qu’elle a totalement réhabilitées pour vivre sa passion et pratiquer elle même ce que pendant des années elle a expliqué aux autres : le lien au sol, le respect de la terre, la terre qui nourrit la plante qui nourrit l’homme, la régénération des sols, la rotation des cultures et bien d’autres choses encore qui font de cette exploitation sa vie de tous les jours. A la demande de ProNatura, société cavaillonnaise, née il y a trente ans, et qui fédère autour d’elle des producteurs bio, en France et dans le monde, dont elle assure ensuite la vente des produits sur la quasi totalité des réseaux de distribution bio de France, Yacouta Yousfi a reçu sur ses terres une vingtaine de chefs de la région pour une « leçon de bio ». A la tête de ces derniers, Glenn Viel, chef deux étoiles à l’Oustau de Baumanière, partenaire et ambassadeur de ProNatura, venu avec Jean-André Charial, le chef propriétaire de l’Oustau passionné, lui aussi, par l’agriculture biologique. Jean-Jacques Prévôt, une étoile à Cavaillon était également là, de même qu’une jolie troupe de jeunes (et moins jeunes) chefs de la Région. Tous ont écouté, avec attention, les propos de Yacouta Yousfi en retenant, au-delà de la technique d’exploitation, que la notion de respect était primordiale, respect de la terre, respect de la plante, respect du produit, générant le respect de l’Autre, donc du consommateur ; une notion de respect qui fait aussi partie du quotidien des chefs dans la pratique de leur art. Une première réussie qui devrait pousser ProNatura à renouveler un tel rendez-vous sur d’autres terroirs de France…
Michel EGEA
Pour en savoir plus : www.pronatura.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.