Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Politique > Contrat local de propreté : L’engagement de nouveaux acteurs auprès de MPM (...)

< >

Contrat local de propreté : L’engagement de nouveaux acteurs auprès de MPM sera l’occasion de dresser un premier bilan

mardi 9 décembre 2014

JPEG - 84 ko
(Photo Philippe Maillé)
JPEG - 106.9 ko
Signature de la charte entre Guy Teissier, Monique Cordier, Jean-Pierre Preyre, président de l’Unis, et Axel Arnoux secrétaire général de Fnaim (Photo Philippe Maillé)
JPEG - 100.3 ko
Signature de la Charte par Bernard Oliver président de l’AR HLM Paca Corse (Photo Philippe Maillé)
JPEG - 106.3 ko
Signature de la Charte par Jean-Louis Barberis, vice-président de la Confédération des CIQ (Photo Philippe Maillé)

La substantifique moelle du Contrat local de propreté (CLP) adopté le 18 juillet , se nourrit d’engagements « d’acteurs de la propreté ». A l’instar de celui des représentants du monde économique (entreprises, commerçants , artisans, professions libérales…) le 29 septembre, c’est au tour des Comités d’intérêts de quartiers (CIQ), bailleurs sociaux et syndics de propriété de s’inscrire dans le mouvement propreté au travers de trois charte adaptées à leurs spécificités. Accueillis au sein de l’hémicycle du conseil communautaire, par le président de MPM, Guy Teissier et Monique Cordier, conseillère communautaire déléguée à la propreté et à la gestion des déchets, Bernard Oliver, président de l’AR HLM Paca Corse, Jean Preyre, président de l’Union des syndicats de l’immobilier (Unis), Axel Arnoux, secrétaire général de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et Jean-Louis de Barberis, vice-président de la Confédération des CIQ ont signé les chartes dédiées.

« La propreté c’est Nous, le civisme c’est Vous ».

Guy Tessier de rappeler qu’il s’agit « d’opérations impliquant toutes les composantes de la population, d’un contrat donnant-donnant pour au final être gagnant-gagnant » . Avançant le slogan : « La propreté c’est Nous, le civisme c’est Vous ». Et d’insister : « Il faut informer par tous les moyens humains et dispositifs ». Indiquant : « Je n’accuse personne mais le je-m’en-foutisme à Marseille est triomphant, c’est toujours la faute de l’autre. Il y a une forme de contamination, que ce soit pour le stationnement ou la propreté ».
Bernard Oliver met en avant l’incivisme : « Il est difficile d’éduquer nos locataires de grands ensembles. C’est toujours la faute aux bailleurs sociaux mais quand les gardiens ramassent les ordures et encombrants, 2 heures après, les poubelles débordent »
Jean Preyre d’avancer que la propreté est un enjeu primordial. « Il doit être mené sur tous les fronts. Les mentalités doivent évoluer et il faut apporter de la pédagogie notamment pour le tri sélectif. Avec cette collaboration, tous les syndics porteront la bonne parole de la propreté »
Pour Axel Arnoux les syndics de copropriétés « sont au plus proche de nos concitoyens. Une place prépondérante pour mener à bien ce projet. La Fnaim s’engage ainsi que les adhérents du département »
Jean-Louis Barberis de rappeler : « La confédération a signé, en juin 2014, une charte de concertation de suivi de propreté. Elle est donc engagée. Nous relayons l’information, participons à l’évaluation des rues et des performances des agents avec les élus de proximité. Avec cette signature du contrat d’engagement , l’ensemble des CIQ démontre sa volonté de changer l’image de cette ville. »

« Ces nouveaux horaires permettent 2 passages dans le centre-ville dont un après minuit »

C’est Monique Cordier qui dressera ce premier bilan du CLP, 5 mois après son adoption. Elle annonce la couleur : « Le fini-parti , les Marseillais n’en pouvaient plus ». Et d’annoncer que l’augmentation du temps de travail des agents en charge de la collecte et de la propreté est effective depuis le 29 septembre. Pour la collecte la journée type est désormais de 7h30 avec un temps de collecte de 5 heures au minimum. « Résultat on gagne 1 000 heures supplémentaires de collecte par semaine et une augmentation du tonnage des déchets de 6 à 8%. Ces nouveaux horaires permettent 2 passages dans le centre-ville dont un après minuit », dévoile-t-elle. Au niveau du nettoiement, la journée type de travail est désormais de 7h30 avec un temps d’intervention de 5h30. « On gagne 500 heures par semaine et cela permet une augmentation du nombre et de la durée des prestations arroseuse, balayeuse. » Et au niveau des encombrants « même si c’est « allo Mairie », c’est MPM qui gère un rendez-vous est pris à J+1 alors qu’il était à J+4 »,assure l’élue
Avec la sectorisation qui, aujourd’hui, ne concerne que les 1/7, 6/8 et 9/10 « les équipes des mairies de secteur peuvent superviser et mieux vérifier un travail qui n’est pas fait », indique Monique Cordier avant de se féliciter de la réaction des habitants « qui ont signifié une amélioration et il va falloir appliquer ce principe dans les autres secteurs ». Et d’annoncer qu’après les fêtes une centaine d’aires de dépôts sera mise en place pour jeter les sapins de Noël.

« La propreté est un combat quotidien »

Pour Guy Teissier : « La propreté est un combat quotidien ». Et à l’attention des agents de prévenir que « si le service n’est pas rendu au public de pas s’étonner si certains secteurs passent au privé. Ce n’est pas un problème politique mais d’efficacité ». Selon le président de MPM : « Le CLP met fin à des dérives, des aberrations ». « Il fallait redresser cette dérive », ajoute-t-il. Rappelant que « ce n’est pas une chose simple à mettre en place, d’autres avant moi se sont cassés les dents. Il ne faut pas oublier qu’il y a 1 800 agents pour exécuter tout cela. »
Et de se réjouir : « Les rencontres du terrain montrent que nos concitoyens ne portent plus le même regard haineux sur nos agents. » Il émet également le souhait de changer en profondeur. « Le ramassage est important mais le balayage et le nettoiement aussi. Aujourd’hui un cantonnier travaille jusqu’à 13 heures, ce n’est pas suffisant. Il faut aussi des équipes l’après-midi. Une présence quasi constante cela a un coût mais notre ville le mérite. » Il annonce également pour le secteur Centre l’arrivée de nouvelles bennes de ramassage latéral. « Il y a moins de pénibilité pour le ripeur et un seul suffira ».
Monique Cordier de conclure : « Ce personnel est digne de respect. Il faut arrêter de jeter les sacs en vrac pour le respect des agents, du ramassage et de l’espace public ».
Patricia MAILLE-CAIRE

Contrat local de propreté : Des actions vont s’intensifier en 2015

Le dispositif de propreté sera généralisé sur l’ensemble du territoire
Les équipes de propreté travailleront donc sous la supervision de chaque maire. Un comité de pilotage et de suivi de la propreté sera créé dans chaque commune et dans chaque mairie de secteur pour établir le suivi

Le nombre de collectes augmentent
Dans le courant de l’année 2015, une organisation sera mise en place pour assurer la collecte des déchets 7 jours sur 7 dans les noyaux villageois marseillais

36 ambassadeurs de la propreté en action dans les communes de MPM
A partir du 1er trimestre 2015, 36 ambassadeurs de la propreté , engagés dans le cadre du service civique, seront déployés progressivement sur le terrain à Marseille et dans l’ensemble des communes de MPM. Leur mission sera, au plus près du terrain, de faire de la pédagogie et de diffuser les bons gestes en matière de collecte et de propreté auprès des habitants, commerçants, sur les marchés et dans les écoles

Un nouveau règlement de la collecte
Un nouveau règlement de la collecte communautaire , plus précis, plus complet sera adopté le 20 février 2015. En parallèle, un travail de mise à jour normatif sera accompli en lien avec les communes membres de MPM pour clarifier les textes applicables en matière de collecte et de propreté et les responsabilités de chacun (pouvoir de police du maire)

Une campagne d’information soutenue
- de proximité par l’intermédiaire des maires
- des informations ciblées sur des supports de communication porteurs
- Des campagnes adaptées à chaque partenaire
- Et des campagnes ponctuelles pour des événements précis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.