Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > MP2018 Quel Amour ! Coup de foudre au Mucem ce mercredi soir de 20 heures à (...)

>

MP2018 Quel Amour ! Coup de foudre au Mucem ce mercredi soir de 20 heures à minuit

mercredi 14 février 2018

JPEG - 108.3 ko
Agence de voyages imaginaires au Mucem (Photo Elian Bachini)

Ce mercredi de 20 heures à minuit, le Mucem ouvre grand ses portes pour fêter le lancement de la saison culturelle « MP2018, Quel amour ! ». À 19h, sur le Vieux-Port, le « Grand baiser » marque le coup d’envoi de « MP2018, Quel amour ! ». Dans la foulée de cet élan collectif, rendez-vous au Mucem pour une soirée exceptionnelle : au programme, un parcours amoureux entre expositions, chuchotements poétiques, projections insolites, et même un incroyable musée de l’amour, aussi éphémère que vivant, à découvrir absolument !

Parcours amoureux : spectacle-performance (création au Mucem)
J’ai un problème, je crois bien que je t’aime !

Agence de voyages imaginaires - Une performance poétique, plastique, théâtrale et musicale de 4 heures. Le Mucem donne carte blanche à l’Agence de voyages imaginaires pour investir et métamorphoser l’un des plateaux d’exposition du musée : une foule d’artistes qui vont jouer, danser et chanter l’amour, en continu, de 20h à minuit ! Rendez-vous au niveau 2 du J4, et parcourez un véritable musée imaginaire de l’amour, aussi éphémère que luxuriant : une immense fête foraine où s’entremêlent théâtre, danse, musique, poésie, au fil de quatorze espaces et autant de « tableaux vivants ». Une performance poétique de quatre heures !

JPEG - 92.7 ko
Agence de voyages imaginaires au Mucem (Photo Elian Bachini)

Une cartographie de l’amour est proposée au public à travers une exposition vivante composée de 14 pièces, chacune dédiée à un état amoureux : la jalousie dans le théâtre d’ombres ; la rencontre dans la salle des slows ; la passion sur un lit transformé en scène ; la salle des destins funestes, celle des chagrins d’amour, la salle du baiser le plus long du monde - quatre heures en live ! Toutes les pièces sont habillées de sculptures et de tableaux... qui prennent vie ! Toutes les 15 minutes les artistes interchangent leurs places dans un immense mouvement chorégraphié et théâtral, de sorte que le spectateur peut passer quelques minutes dans l’exposition ou y rester plusieurs heures et ne jamais assister deux fois au même spectacle. Une cinquantaine de performances, plus d’une vingtaine d’artistes interprètes - musiciens performeurs, comédiens, danseurs, une équipe d’hôtesses et stewards qui guide le spectateur, lui chuchote des poésies, immortalise ses souvenirs amoureux... une fête foraine de l’amour !

JPEG - 181 ko
Agence de voyages imaginaires au Mucem (Photo Elian Bachini)

Philippe Car, co-fondateur et metteur en scène des Cartoun Sardines Théâtre pendant près de 28 ans, fonde en 2007 l’Agence de Voyages Imaginaires avec Valérie Bournet et ses compagnons de route. Une quinzaine de personnes constitue aujourd’hui cette troupe, qui crée des spectacles à travers le monde entier. Elle considère le théâtre comme un art total, où il est naturel de puiser dans un vivier de pratiques multiples : les marionnettes, le mime, le théâtre d’ombres, le cinéma, la musique, le masque... Depuis 2012, la compagnie a fait du « Pôle Nord » à l’Estaque, son nouveau port d’attache et fabrique artistique.
De 20h à minuit - Niveau 2 du J4. Entrée libre

Parcours amoureux : projections : L’amour court(s) toujours

Une proposition du cinéma l’Alhambra avec l’Officine théâtrale Barbacane

L’amphithéâtre hypogée du Mucem abritera un rendez-vous amoureux entre l’écran et la scène porté par le Cinéma L’Alhambra et l’Officine Théâtrale Barbacane avec la complicité du Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand. Les comédiens de l’Officine théâtrale Barbacane Margaux Borel, Olivier Corcolle et Niccolò Scognamiglio mettront en voix et en corps des textes de provenance et de tonalités variées, en écho, en confrontation ou en prolongement des variations autour de l’amour proposées par 4 films courts, doux et amers, espiègles et mélancoliques, sombres et lumineux. Un ascenseur qui tombe en panne, la livraison d’un spa, un épique et improbable retour de combat et une romance transhumaniste et futuriste seront les points d’ancrage d’une création qui proposera un joyeux mélange effervescent et détonnant, entre l’image et la scène. Théâtre classique et contemporain, poésie, essais philosophiques, romans modernes et correspondances seront les sources auxquelles nous puiserons la matière de ces lectures et saynètes, ces gestes d’amour en direction du public et des arts qui l’honorent, l’interrogent et le subliment.

Welcome Home de Allen d’Andrew Kavanagh (Australie, 2016, 11 min)
Retour au bercail pour une troupe de guerriers - retour dans un monde qui ne les reconnaîtra peut-être pas.

I Want Pluto to Be a Planet Again de Marie Amachoukeli et de Vladimir Mavounia-Kouka (France, 2016, 12 min)
Une romance transhumaniste dans un futur proche. Celle d’un jeune garçon aux origines modestes, Marcus, un H- tombé éperdument amoureux d’une H+.

Spa de Will Goodfellow (Australie, 2016, 8 min)
Don, un retraité, refuse de réceptionner le jacuzzi qu’il vient de commander. Ivan, le livreur, comprend rapidement que le vieil homme lui cache quelque chose.

Étage X de Francy Fabritz (Allemagne, 2016, 14 min)
Deux quinquagénaires se croisent dans l’ascenseur d’un grand magasin. Lorsque celui-ci tombe en panne, elles vont devoir improviser.
De 20h à minuit - J4 et fort Saint-Jean - Entrée libre

Parcours amoureux : performance

Les Souffleurs, commandos poétiques
D’étranges personnages vêtus de noir se déploient dans les espaces du J4 et du fort Saint-Jean : à l’aide de longues cannes creuses, les Souffleurs chuchotent à l’oreille des passants des secrets poétiques, philosophiques et littéraires… Pour chaque destinataire, un moment précieux, une rencontre artistique intime, parfois déstabilisante. À l’occasion de cette nuit si particulière, les Commandos poétiques constituent un répertoire unique sur l’amour. Une façon de nous dire, sans doute, que « l’humanité se reproduit de bouche à oreille ».
J4 - Spectacle, studio photo mobile

Studio Dominique.
Au hasard de votre balade dans le musée, rencontrez l’équipe du Studio Dominique pour une séance photo improvisée : « clic clac », et vous voilà avec un véritable instantané de roman-photo, à emporter à la maison !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.