Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Covid-19 : Aix-Marseille et la Guadeloupe placées en "alerte maximale" les (...)

< >

Covid-19 : Aix-Marseille et la Guadeloupe placées en "alerte maximale" les bars et restaurants totalement fermés à partir de samedi

jeudi 24 septembre 2020

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé, ce mercredi 23 septembre, de nouvelles mesures de restrictions sanitaires pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.« La situation continue globalement de se dégrader, dans certains territoires, et les conséquences sanitaires, en particulier le niveau de tension hospitalière, exige que nous prenions des mesures supplémentaires », justifie-t-il. Les plus drastiques concernent la métropole d’Aix-Marseille et la Guadeloupe, placées en "alerte maximale". Onze autres métropoles sont en "zone d’alerte renforcée", le niveau juste en dessous.

JPEG - 129.1 ko
Olivier Véran lors de sa venue à Marseille le 27 août pour une journée exceptionnelle de mobilisation contre la Covid-19 (Photo Mireille Bianciotto)

La métropole d’Aix-Marseille et la Guadeloupe sont ainsi placées en "alerte maximale". Cette catégorie désigne les zones où le taux d’incidence dépasse 250 cas hebdomadaires pour 100 000 habitants, où le taux d’incidence chez les 65 ans et plus est supérieur à 100 cas pour 100 000 personnes et où la part des patients atteints du Covid-19 en services de réanimation est supérieure à 30%. Dans ces zones, des mesures plus rigoureuses ont été annoncées par Olivier Véran : la fermeture totale, à partir de samedi, des bars et des restaurants, ainsi que des établissements recevant du public « sauf s’il existe un protocole sanitaire strict ». Ni les théâtres ni cinémas ne sont concernés par cette mesure. Jauges réduites et rassemblements limités dans 11 grandes villes en "alerte renforcée" Paris et la petite couronne, ainsi que les métropoles de Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble et Montpellier sont placées en zone d’« alerte renforcée ». Elles rejoignent celles de Bordeaux, Lyon et Nice, qui se trouvaient déjà dans cette catégorie. Il s’agit des territoires dans lesquels le taux d’incidence dépasse les 150 cas pour 100 000 habitants et où le taux d’incidence chez les personnes âgées dépasse le seuil des 50 cas pour 100 000 habitants. A partir de lundi, dans ces zones, la jauge des rassemblements est ramenée à 1 000 personnes. Les grands événements déclarés, comme les fêtes locales ou les fêtes étudiantes, seront interdits. Dans l’espace public, les rassemblements de plus de 10 personnes sont prohibés et les bars devront fermer au plus tard à 22 heures. Salles de sport, gymnases, salles des fêtes ou encore salles polyvalentes seront fermées. Dans chacune de ces zones, le préfet pourra en outre prendre des mesures complémentaires. Le ministre a par ailleurs appelé les Français à limiter toutes les interactions sociales, privées comme publiques, et les entreprises à favoriser le plus largement possible le télétravail. Le taux de positivité des tests effectués en France poursuit sa hausse, à 6,1 %, selon les données de Santé publique France, mardi 22 septembre. Ce jour-là, 10 008 nouveaux cas ont été enregistrés, avec 783 admissions supplémentaires à l’hôpital, dont 130 en réanimation. Ainsi, 951 patients atteints du Covid-19 sont actuellement hospitalisés dans un service de réanimation, contre environ 7 000 au pic de la crise, au début d’avril.
Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.