Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Politique > Covid-19 : Emmanuel Macron conjugue table de six et...

< >

Covid-19 : Emmanuel Macron conjugue table de six et...

mercredi 14 octobre 2020

JPEG - 46.7 ko
le chef de l’Etat annonce la mise en place d’un couvre-feu dans plusieurs métropoles (Photo capture d’écran)

Face à l’accroissement de la crise de la Covid-19 le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé ce mercredi 14 octobre la mise en place d’un couvre-feu, instauré à partir de samedi, 0 heure, en Ile-de-France et dans les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse. Il sera instauré entre 21 heures et 6 heures du matin, et durera au moins quatre semaines. Le chef de l’État, qui précise que ce dispositif a été efficace en Mayenne et en Guadeloupe, souhaite le voir se prolonger six semaines. Si les résultats sont là « nous pourrons alors progressivement rouvrir », indique-t-il avant d’ajouter : « L’objectif est de pouvoir continuer à avoir une vie économique, une vie sociale, mais de réduire les aspérités ». Et, prévient-il : « Il y aura des contrôles et amendes pour les infractions au couvre-feu de 135 euros. En cas de récidive, ce sera 1 500 euros ». Il dit cependant croire, avant tout, dans le sens des responsabilités des Français qui ont remarquablement respecté le confinement. Concernant le couvre-feu il précise encore : « Pour toutes celles et ceux qui rentrent du travail après 21 heures, ou qui travaillent de nuit il y aura une autorisation. De même, pour celles et ceux qui ont des urgences, par exemple sanitaires, il y aura des autorisations ». On apprend également que le télétravail ne sera pas imposé.

Sur un plan économique il annonce des aides nouvelles pour les professionnels de l’hôtellerie, la restauration, de la culture et du sport. Il signale qu’une concertation se tiendra dans chaque métropole concernée par le couvre-feu dès vendredi, avec tous les métier. Le chef de l’État d’insister : « Je ne veux pas que nos indépendants, nos TPE, nos PME ferment à cause de ce couvre-feu ». De plus il annonce que les bénéficiaires du RSA et des APL recevront une aide de 150 euros, et 100 euros par enfant, dans les six semaines à venir. Et il déclare enfin : « Nous n’empêcherons pas les gens de partir en vacances ». « Il n’y aura pas de restriction au niveau des transports dans les zones concernées par le couvre-feu », a assuré Emmanuel Macron. Les déplacements entre les régions ne seront pas non plus interdits. On peut partir mais le Président de la république souhaite voir appliquer la règle des 6 dans la sphère privée, chez soi ou dans la rue, hors membres d’un même foyer.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.