Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Covid-19. Couvre-feu - Renaud Muselier : "Je suis du côté de la vie, de nos (...)

< >

Covid-19. Couvre-feu - Renaud Muselier : "Je suis du côté de la vie, de nos entreprises, leurs salariés"

samedi 17 octobre 2020

Après avoir été présent aux côtés du Préfet des Bouches-du-Rhône et de l’ensemble des élus d’Aix-Marseille-Provence Métropole pour un moment de concertation et d’échange « fondamental » avec l’État, Renaud Muselier, président de Provence-Alpes-Côte d’Azur, vient d’annoncer les mesures d’urgence prises par la Région pour soutenir les secteurs directement touchés par le couvre-feu. Ainsi, la Région Sud s’engage pour Aix-Marseille Provence avec le soutien du Département des Bouches-du-Rhône, de la Métropole AMP, de l’Union des Maires des Bouches-du-Rhône et de la Ville d’Aix.

JPEG - 88.9 ko
Renaud Muselier, président de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Photo Mireille Bianciotto)

« Le retour à la situation de crise sanitaire en France et les nouvelles mesures présentées, ont rappelé le terrible impact économique et social pour des secteurs dépendant d’une activité nocturne, la nécessité absolue d’un soutien économique d’urgence de l’État et des collectivités territoriales et l’exigence de montrer immédiatement le bout du tunnel à nos concitoyens, en préparant au plus tôt la sortie du couvre-feu et le retour à la vie », indique Renaud Muselier qui insiste sur le fait que « nous ne sommes pas la situation que nous avons connue il y a quinze jours. L’ensemble du pays est touché, l’ARS nous donne des chiffres inquiétants et j’ai des amis chirurgiens qui me disent recommencer à repousser des opérations ». Et de se refuser à porter tout jugement sur la décision du Gouvernement : « Ils ont des informations, des données, des angoisses qui ne sont pas les miennes ». Avant d’ajouter : « Je suis du côté de la vie, de nos entreprises, leurs salariés ». La Région réactive donc tous les dispositifs lancés dans le cadre de la première vague, « comme l’État le fait avec le Fonds national de solidarité ». Et, compte tenu de la situation, la Région prend deux mesures d’urgence : création d’un guichet unique Covid-Couvre-feu, pour les secteurs touchés, doté de 60 M€ réaffectés pour traverser la crise. Contact : 0 805 805 145 - guichetmonfinancement@maregionsud.fr - 40 M€ sont dirigés sur le prêt rebond, prêt à taux zéro proposé par la Banque Publique d’Investissement (BPI) de 10 000 € à 300 000 € pour toutes les entreprises de plus d’un an d’existence, tout secteur d’activité concerné ; 10 M€ pour l’adaptation du Fonds Covid-Résistance, priorisé sur les secteurs impactés (tourisme, culture, événementiel) sur le territoire d’Aix Marseille Provence ; 5 M€ sur le Fonds régional de garantie ; 850 000 € sur le Fonds Essor (Économie sociale et solidaire) ; 4 M€ sur le Fonds INVESTour, qui permettra aux entreprises de renforcer leurs fonds propres et de bénéficier d’augmentations de capital en obligations convertibles. « Opérationnel, il est spécifiquement dédié aux petites entreprises du tourisme ». Le montant du prêt participatif est compris entre 15 000 et 200 000€. Il est également à noter que, concernant le Plan « Terre de Culture », 300 000€ sont ajoutés aux 700 000€ encore disponibles « pour apporter une compensation financière aux salles de spectacle et de cinéma qui adapteront leurs horaires pour rester ouvertes. » « Avancer l’heure des spectacles entraîne mécaniquement une baisse de la fréquentation, et donc des recettes de billetterie. C’est une menace pour tous les modèles économiques du monde de la culture », avance Renaud Muselier qui précise : « Nous leur viendrons en appui pour compenser cette perte dans le cadre du Plan "Terre de Culture" de 5 M€, lancé lors de la première vague épidémique. Il reste 700 000€ disponibles dans ce Fonds pour accompagner la relance : nous y ajoutons 300 000€ pour compenser la perte financière des salles de spectacle et de cinéma, au total ce seront donc 1 M€ qui seront votés en décembre 2020 au profit du monde culturel ». Et de considérer : « L’avantage du maintien des représentations de théâtre, de musique, de danse… plus tôt qu’à l’ordinaire est d’éviter la faillite des équipes artistiques pas indemnisées si les spectacles sont annulés. Elle est aussi un signe indéniable de la volonté de préserver la vie à tout prix ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.