Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Economie > Covid-19. Tribune de Christophe Sivelle : (Re)donner du sens à son business (...)

< >

Covid-19. Tribune de Christophe Sivelle : (Re)donner du sens à son business : la clé de sortie de cette crise ?

mardi 5 mai 2020

Cette crise du Covid-19 que nous traversons tous, touche chaque pays, chaque territoire, chaque entreprise et chaque individu de façon très disparate, tant dans le vécu que dans le ressenti. Il semble pour le moins qu’elle interpelle l’individu dans son essence même, voire qu’elle l’interroge au plus profond de son être.

JPEG - 93.4 ko
Christophe Sivelle, Directeur Général confiné de l’IRCE (Photo D.R.)

Que le monde d’après change ou pas, au-delà des idéologies, des courants de pensée ou des croyances, ce qui est sûr dans cette crise, c’est que tout est incertain ! Et cela, c’est nouveau pour nos économies dites « modernes », habituées plutôt à développer des stratégies de gestion des risques qu’à faire face à des incertitudes. La notion de risque fait référence à un événement connu, qui se répète plusieurs fois et de façon identique. Là c’est tout l’inverse : Nous sommes confrontés à un phénomène inédit, non répété avec un impact extrême et inattendu ! Et nos stratégies classiques d’optimisation (pour maîtriser les risques) sont inefficaces car inappropriées. Dans l’incertitude, il est davantage question de stratégie créative, où l’enjeu est non seulement de réagir mais également de réinventer de nouveaux modèles mentaux pour faire face à cette nouvelle réalité.
Trois lignes de conduites sont communément admises pour faire face à un événement extrême d’une telle ampleur :
-  Accepter la réalité. C’est souvent ce qui est le plus compliqué puisque cette acceptation vient bouleverser nos plus profondes croyances. Nous pouvons ainsi observer ici où là des postures de déni, de fuites en avant, de théories du complot… qui traduisent nos fameux freins au changement.
-  Agir, d’abord pour quitter la sidération dans laquelle nous nous trouvons à l’annonce d’un tel « tsunami », ensuite pour apprendre de notre action, plutôt que d’attendre de savoir pour agir. C’est bien l’exécution qui conduit à la formulation de la stratégie et non l’inverse !
-  Enfin, tirer parti de la surprise pour créer l’opportunité de faire autrement. Créer le contexte, plutôt que de le subir.

Depuis deux mois, notre quotidien, nos vies, nos entreprises ont été bousculées, interrompues, freinées. Il va falloir s’approprier ce nouvel environnement, cette nouvelle donne. Or dans une période d’incertitude comme celle du Covid-19, les individus, en particulier dans leur rôle de salariés, vont avoir besoin de donner du sens au contexte dans lequel ils évoluent. Ils vont chercher à réduire l’incertitude de la situation. Ce n‘est qu’une fois qu’ils auront incarné le sens de ce qu’ils vivent, qu’ils vont pouvoir agir. Et comme tout être vivant, ils vont mettre en œuvre une intelligence énactive c’est à dire adaptative, émotionnelle, rationnelle, cognitive, évolutive et multiforme. C’est l’une des clés de gestion de l’après-crise qui attend l’entrepreneur : aider ses équipes et son organisation à donner du sens, que chacun pourra incarner pour passer à l’action. Cette crise nous rappelle ainsi que la motivation à agir ne se décrète pas, elle se construit.

Donner du sens, (re)mettre l’émotion au cœur de l’entreprise c’est une des missions que nous nous sommes fixés à l’Irce -Institut Régional des Chefs d’Entreprise-. Créé il y a 30 ans à l’initiative d’entrepreneurs régionaux, nous intervenons à chaque étape de la vie de l’entreprise : amorçage, développement, transmission/reprise en travaillant sur les principaux leviers de croissance : financement et levée de fonds, innovation, internationalisation, diversification commerciale, croissance externe, RSE… Nous accompagnons chaque année 300 dirigeants de la région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur dans leur stratégie à travers des parcours structurants, pour assurer la pérennité de leur entreprise et booster leur croissance. Notre valeur ajoutée : offrir au dirigeant ce qu’il ne peut faire seul, prendre du recul sur lui-même et gagner en hauteur de vue stratégique pour penser son entreprise autrement. Notre ambition : ouvrir une parenthèse originale et constructive dans son quotidien de chef d’entreprise.

Cette crise, nous aussi, nous a permis de nous interroger sur ce qui nous rendait utile hier pour les chef.fes d’entreprise que nous accompagnons et nous concentrer aujourd’hui sur ce qui nous rend essentiel. Pour réagir face au Covid-19 et être opérationnel immédiatement aux côtés des dirigeants de la région, nous avons, dès le 16 mars, lancé notre « plan de bataille » de gestion de la crise en 4 phases : gérer l’urgence, gérer l’incertitude, maintenir l’activité et reconstruire l’après.
Deux nouveaux outils ont vu le jour :
-  « la trousse de secours de l’entrepreneur.e » accessible gratuitement à toutes les entreprises, à travers l’Appli IRCE sortie spécialement à cette occasion : webinars, formations courtes, accompagnement individuel.
-  Le nouveau parcours structurant « (Re)Bondir » : 100 % à distance, co-construit et basé sur l’intelligence collective, pour développer sa résilience et son agilité et sortir grandi de la crise.
Et comme le disait Winston Churchill « Si vous traversez l’enfer, surtout continuez d’avancer ».

Christophe Sivelle est Directeur général de l’Institut Régional des Chefs d’Entreprise (IRCE)

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.