Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Davantage de fluidité aux frontières à l’aéroport Marseille Provence grâce à la (...)

< >

Davantage de fluidité aux frontières à l’aéroport Marseille Provence grâce à la reconnaissance faciale

lundi 17 décembre 2018

L’aéroport Marseille Provence déploie 25 sas "Parafe" (Passage Rapide Automatisé aux Frontières Extérieures) à reconnaissance faciale. Ainsi c’est plus de fluidité lors du passage des frontières pour les 32 nationalités désormais éligibles au passage en sas Parafe à reconnaissance faciale.

JPEG - 118.2 ko
Vendredi dernier, la DGEF (Direction Générale des Étrangers en France) donnait son accord à l’aéroport Marseille Provence pour l’exploitation de la technologie Parafe à reconnaissance faciale (Photo AMP)

Vendredi dernier, la DGEF (Direction Générale des Étrangers en France) donnait son accord à l’aéroport Marseille Provence pour l’exploitation de la technologie Parafe à reconnaissance faciale. Le matin même, les passagers arrivant au Terminal 1 de l’aéroport pouvaient passer la frontière grâce à cette technologie.

Plus de fluidité

Les passagers majeurs équipés d’un passeport électronique pourront désormais franchir la frontière, au départ comme à l’arrivée, en utilisant le contrôle automatisé du passeport. Combiné à une technologie biométrique d’authentification basée sur la reconnaissance faciale, les sas Parafe permettent d’effectuer les formalités de passage aux frontières de façon simplifiée, tout en assurant un haut niveau de sécurité. Le passager majeur commence par scanner son passeport, s’avance vers la caméra afin de "prendre une photo" sur place, sans lunettes et visage dégagé. La technologie Parafe de nouvelle génération fera ensuite un rapprochement entre cette photo et celle du passeport. Si les éléments concordent, le passager sortira directement du sas. Si tel n’était pas le cas, l’intervention d’un agent de la Police aux Frontières sera nécessaire.

Plus de rapidité

Avec la technologie de reconnaissance faciale, 18 secondes suffisent pour passer la frontière. Pourront l’utiliser les passagers majeurs de 32 nationalités (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grande Bretagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse), au lieu de 4 actuellement (Allemagne, Belgique, France, Luxembourg) pour les Parafe à reconnaissance digitale.

AMP, précurseur

L’aéroport Marseille Provence disposait jusqu’à aujourd’hui de 23 sas Parafe à reconnaissance digitale, dont 5 ont évolué vers la technologie faciale vendredi dernier. Dans un premier temps, cette batterie de 5 sas sera accessible aux passagers à l’arrivée du Terminal 1. Mi-janvier, la technologie à reconnaissance faciale sera déployée sur l’ensemble des sas, tant aux arrivées qu’aux départs. In fine, avec la mise en place de deux sas supplémentaires aux départs internationaux, l’AMP disposera, d’ici fin janvier, de 25 sas Parafe à reconnaissance faciale :
- Au Terminal 1 : 15 sas Parafe (10 aux départs, 5 aux arrivées)
- Au Terminal 2 : 10 sas Parafe (5 aux départs, 5 aux arrivées)
Philippe Bernand, Président du Directoire de l’Aéroport Marseille Provence de déclarer : « Alors que nous installions nos premiers sas Parafe en juin 2012, l’aéroport Marseille Provence se positionne comme un précurseur, à la pointe de la technologie, avec la mise en service de 25 sas Parafe à reconnaissance faciale. Cela correspond pour l’aéroport à un investissement de l’ordre de 2M€. Nous souhaitons ainsi accompagner nos passagers et leur offrir une meilleure expérience in situ, grâce notamment à une meilleure fluidité aux passages aux frontières. »

A propos de l’Aéroport Marseille Provence
En 2017, l’Aéroport Marseille Provence (AMP) a accueilli 9 millions de passagers. Il est le 4e aéroport régional français en termes de trafic passagers. Il est le 1er aéroport régional français pour le fret express et 1er en Méditerranée occidentale. Grâce à son emplacement privilégié et aux investissements réalisés, l’aéroport accueille 34 compagnies aériennes régulières qui desservent plus de 100 destinations en vols directs dans 27 pays (programme annuel). Le site de l’aéroport Marseille Provence regroupe aujourd’hui près de 200 entreprises et 5 000 salariés, dont 380 salariés d’AMP.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.