Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Echanges > Echanges : visite d’une délégation tunisienne à Marseille et Aix-en-Provence

< >

Echanges : visite d’une délégation tunisienne à Marseille et Aix-en-Provence

vendredi 1er mars 2019

JPEG - 177.5 ko
(Photo Robert Poulain)

Une délégation tunisienne s’est rendue les 26 et 27 février à Aix-en-Provence et Marseille, avec, comme l’explique Houda Oukabi, Première adjointe au maire de Bizerte, « l’ambition de développer les échanges, de construire une relation fondée sur des projets et non des aides ». Indique que la délégation a été reçue à Aix-en-Provence par le maire Maryse Joissains, avant de visiter thecamp. Et Après une rencontre avec Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, une visite du Grand Port maritime, la délégation a pu échanger avec Jean Roatta, l’adjoint en charge des relations internationales, Didier Parakian, adjoint en charge de l’économie et Daniel Sperling, adjoint en charge de l’Innovation et Développement par le Numérique.
Pour Jean Roatta « la Tunisie est un exemple, j’apprends à chacun de mes voyages. » Parle d’actions « à conduire ensemble ». Cite notamment l’eau. « Vous avez un potentiel historique en tout point remarquable à mettre en avant afin de développer une autre forme de tourisme », tient-il à ajouter. Et toujours en direction de la délégation, il déclare : « J’ai lu votre constitution, nous pourrions nous appuyer dessus pour dépoussiérer la nôtre. ». Didier Parakian rappelle que Marseille accueille pas moins de 14 câbles sous-marins « qui font de nous un hub digital et un hub géographique entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie. » Il met en exergue l’importance de développer des liens entre Marseille et la Tunisie avec « des rapports gagnant-gagnant ». Daniel Sperling, insiste pour sa part sur cette volonté de travailler en commun : « Il faut aller vite, nous avons quatre mois pour travailler, après nous entrerons dans une période pré-électorale. » Borhène Dhaouadi porte un projet citoyen de Smart Port à Bizerte. « Nous allons nous payer un câble pour échanger, créer, développer des systèmes qui porteront les métiers de nos enfants », annonce-t-il. Le consul général de Tunisie à Marseille, Seif Edéine Fliss, a entendu les messages : « Nous sommes là pour vous accompagner, nous allons organiser votre prochaine venue... ». Avant de dévoiler que « le deuxième club de Bizerte c’est l’OM », ouvrant ainsi la porte à un partenariat entre les deux clubs...
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.