Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > École Les Floralies à Aix-en-Provence - Une remise de Palmes académiques qui (...)

< >

École Les Floralies à Aix-en-Provence - Une remise de Palmes académiques qui avait un petit air de "Amicalement vôtre"

mardi 26 mars 2019

JPEG - 187.8 ko
Au centre, les récipiendaires entourés de leurs collègues actuel et anciens. (Photo M.E.)

Ils se sont connus sur les bancs de l’université, la tête et les jambes pour l’un, la tête dans les étoiles pour l’autre. Au premier le rugby chevillé au corps, pour l’autre les philosophes accrochés aux méninges. Et un point commun : la passion de transmettre le savoir et la culture. Il sont devenus enseignants le même jour, presque à la même heure, ont mené des carrières parallèles et humainement riches, chacun de son côté, à Istres pour l’un, dans les quartiers Nord de Marseille pour l’autre. L’un c’est Jean-François Longo, l’autre c’est Jean-Rémi Barland qui se sont retrouvés, un beau jour, au cœur du même établissement scolaire : l’école des Floralies à Aix-en-Provence. On ne pourrait pas faire mieux pour un remake du feuilleton « Amicalement vôtre » à la sauce scolaire. On laissera leurs amis choisir entre Danny Wilde et Brett Sinclair pour l’un ou l’autre, mais une chose est certaine, au moment de les élever au rang de chevaliers de l’ordre des Palmes académiques, Claude Auger, l’Inspecteur de l’Éducation Nationale en charge de la circonscription d’Aix-Est, n’a pas eu à choisir entre l’un et l’autre et n’a eu aucune peine pour faire les panégyriques de l’un et de l’autre. C’était lundi soir après l’étude en présence de nombreux amis et collègues, de parents d’élèves et d’écolières déléguées de leurs classes. Les destins de Jean-François Longo, directeur de cet établissement qui, bien avant l’heure, prônait le soutien scolaire, les évaluations intelligentes et de Jean-Rémi Barland, le maître qui fait venir les écrivains, les comédiens et les musiciens dans sa classe depuis des années (Renaud Capuçon, entre autres, et, dernièrement, Paule Constant, Eric Emmanuel Schmitt, Nathalie Cohen et Pierre Assouline) se sont donc croisés à nouveau avec bonheur puisque les deux ont reçu l’insigne de l’ordre des Palmes académiques en même temps. Et si la petite histoire conte que Tony Curtis et Roger Moore se sont fâchés sur le tournage de « Amicalement vôtre », il semble que les relations entre les deux enseignants soient toujours au beau fixe pour le plus grand bonheur de leurs amis et pour la qualité de l’enseignement qu’ils dispensent aux écoliers des Floralies. Et c’est tant mieux. Toutes nos félicitations aux récipiendaires avec un clin d’œil à notre chroniqueur cinéma et théâtre Jean-Rémi Barland.
Michel EGEA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.