Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Economie > Économie bleue en Méditerranée : 6 projets développés par le programme 4helix+ (...)

< >

Économie bleue en Méditerranée : 6 projets développés par le programme 4helix+ présentés à la CCI Marseille Provence

lundi 14 octobre 2019

Stimuler, développer et financer des innovations créatives dans le secteur de la croissance bleue en Méditerranée, tel est l’objectif du programme 4helix+ , financé par Interreg Med, mis en place dans 7 pays du pourtour méditerranéen, dont la France en Région Provence-Alpes-Côte dAzur. C’est au sein du Palais de la Bourse siège de la CCI Marseille Provence, partenaire du dispositif, que viennent d’être présentés les projets retenus, les actions entreprisent.

JPEG - 136.8 ko
(de g. à d.) 1er rang : Nadia Trainar, directrice des programmes et projets d’innovation de thecamp, Alexandra Rigo, chef de projet 4helix+ de la CCIMP, Martina Schlüter, fondatrice de Watch the Sea, Guillaume Jacquet-Lagreze, fondateur et président de SeaZen, Alain Maurin, fondateur de GMPRO, Jean-François Suhas, membre élu de la CCIMP en charge de la filière maritime - 2e rang : Valère Escudié, co-fondateur de See’Up, Pierre-Emmanuel Peyrou, fondateur de Abim Tech, Etienne Mombereau, associé de Whimsitec, Maud Favre, responsable de la filière maritime et logistique de la CCIMP. (Photo CCIMP)

C’est à la suite d’un appel à candidatures, lancé par la CCIMP au printemps 2019 qu’une douzaine de projets ont été déposés. Un jury d’experts en a sélectionnés 6 afin de développer un nouveau produit ou service, expérimenter un business modèle ou encore tester un marché en se faisant accompagner d’un expert issu de l’innovation ou des industries créatives et culturelles (design, mutimédia…). L’originalité de ce dispositif est d’associer une start-up à un expert. Les binômes -entreprise de l’économie maritime et expert- travaillent de concert et ont jusqu’au 31 décembre 2019 pour produire un projet livrable, « un objectif déjà quasi atteint par l’ensemble des projets ». A la clé, pour l’expert une enveloppe de 10 000 euros pour la mise en œuvre du projet. Jean-François Suhas rappelle toute l’importance que la Chambre accorde à la filière maritime et donc l’économie bleue : « Une filière stratégique du territoire » en précisant : « Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première région maritime française et compte 120 000 emplois dans les 3 départements littoraux sur 680 km de littoral, soit 29% de l’emploi maritime français ». Hors tourisme, ajoute-t-il : « L’économie bleue représente 6,3% de l’emploi de la région Sud. » Puis d’en venir à 4helix+ « un programme qui regroupe six pays : l’Espagne, la France, l’Italie, le Portugal, la Grèce et la Croatie. Chaque pays sélectionne 6 projets à l’exception de l’Espagne qui en retient 12 ».

6 projets qui s’inscrivent dans la diversité

La diversité et l’originalité des projets retenus, des résultats, des rapprochements entre start-up et experts « ne peut qu’impressionner ». SeaZen et Ria Création conçoivent une campagne d’optimisation des outils de vente numérique pour accompagner les locations de bateaux de plaisance solaires ; Watch the sea et Inter-Made structurent une activité de randonnées aquatiques respectueuses de l’environnement. L’activité écotouristique s’appelle le « seatrekking » et consiste à explorer de longues sections du littoral en nageant, en faisant du snorkeling, de l’apnée libre et de la randonnée côtière sur plusieurs jours, en autonomie totale dans la nature. Cet écotourisme responsable contribue activement à la protection de la mer par le biais de ramassages et l’inventaire des macrodéchets rencontrés lors des excursions. GMPRO est une entreprise dédiée à la conception et à la vente de produits d’accastillage respectueux de l’environnement et de la biodiversité maritime. Actuellement elle vend des kits de stabilisateurs pour ancre plate « Stop-Ancre » reconnus par les professionnels comme ajoutant une efficacité supplémentaire aux ancres plates du marché. Ce kit a convaincu l-e Parc National des Calanques, Ecogestes-Méditerranée, le plan bleu Med et des scientifiques- de son efficacité sur la protection des organismes vivants dans le sable, des habitats marins et de la posidonie. Marha Conseil, l’expert a apporté une assistance à la préparation et le développement du modèle d’affaires ; des conseils en matière de mise en réseau, une aide à la négociation dans le domaine des marchés, la faisabilité technique... Team Sardine et Ici Marseille conçoivent une ombrière pour des voiliers hors d’usage transformés en structures d’hébergement de touristes dans les collines gérées par Yes we Camp ; ABIM et Apingo réalisent une web application de restitution en 3D des audits des structures sous-marines ; Whimsitec et 4 Film réalisent une vidéo promotionnelle d’un hydrofoil électrique. Un ensemble de projets pertinents, qui ont tous les atouts pour prendre le large.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.