Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Effondrement d’immeubles à Marseille : Arrivée d’experts du Centre Scientifique (...)

< >

Effondrement d’immeubles à Marseille : Arrivée d’experts du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment de Paris (CSTB)

vendredi 9 novembre 2018

JPEG - 133.9 ko
Le préfet de Région, Pierre Dartout a convoqué une conférence de presse en présence du maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin (Photo Mireille Bianciotto)

Le corps d’une huitième victime, une femme, a été découvert ce vendredi sous les décombres, rue d’Aubagne, où plus de 60 sauveteurs continuent de déblayer les gravats. Face aux risques, de nouveaux immeubles ont été évacués, annonce le vice-amiral Charles-Henri Garié lors d’une conférence de presse convoquée en urgence par Pierre Dartout, le Préfet de région qui signale que « le gouvernement a décidé d’envoyer des experts du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) de Paris ». Ces experts viendront en soutien à ceux déjà en action à Marseille afin de poursuivre « un travail précis, approfondi pour définir si des déconstructions et combien, sont nécessaires ». Le préfet indique que de nouveaux immeubles ont été évacués, « parce qu’ils risquent de subir des dégâts lors de la déconstruction des immeubles fragilisés ». Précise : « Nous sommes pleinement conscients de la douleur des familles des victimes, comme de l’insécurité, du stress des familles évacuées. Nous allons étudier, avec les experts, les immeubles où le risque est moindre afin de permettre aux personnes, accompagnées d’un pompier ou d’un policier, de venir prendre des effets chez elles. Mais je ne peux pas encore m’engager et, si cela se fait, ce sera appartement par appartement ».

Le sénateur-maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, présente une nouvelle fois, ses condoléances attristées aux familles des victimes. Puis, annonce qu’outre les places d’hôtel attribuées en urgence, « 176 familles ont été évacuées, soit 359 personnes, toutes relogées dans des hôtels », il a obtenu des bailleurs sociaux 125 logements « dont 57 entre le 1er et le 6e arrondissement ». « Tout le monde est sur le pont », lance-t-il, pour « soulager la détresse, l’inquiétude et s’incliner devant les morts ». Rappelle que, au sein de la mairie de secteur des 1/7, chacun peut obtenir un rendez-vous personnel pour faire connaître à des assistantes sociales ses besoins et y trouver des solutions.

Devant la Préfecture où se déroulait la conférence de presse une centaine de personnes s’était réunie pour crier leur colère à l’encontre du Maire. Et ce samedi, sur une initiative d’Emmaüs, une marche blanche aura lieu à partir de 15 heures, départ de la rue Estelle en direction du Vieux-Port.
Rédaction Michel CAIRE - Son : Mireille BIANCIOTTO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.