Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Élections régionales Provence-Alpes-Côte d’Azur : Christian Estrosi et Renaud (...)

< >

Élections régionales Provence-Alpes-Côte d’Azur : Christian Estrosi et Renaud Muselier inaugurent le local de campagne à Marseille

vendredi 25 septembre 2015

JPEG - 198.1 ko
Christian Estrosi et Renaud Muselier inaugurent le local de campagne à Marseille (Photo Robert Poulain)
JPEG - 211.6 ko
Les candidats de la liste des bouches-du-Rhône (Photo Robert Poulain)

Christian Estrosi s’en est pris à ses adversaires mais aussi aux sondeurs « enfermés dans leur bulle à Paris », à l’occasion de l’inauguration du local de campagne marseillais de la liste de l’Union de la droite républicaine qu’il conduit au niveau régional et avant son meeting phocéen du 9 octobre, au Parc Chanot. « Je ne peux pas croire que les électeurs qui ont voté pour nous aux municipales à Marseille, à Aix, à Nice... qui ont voté pour nous aux départementales ne voteraient pas pour nous aux régionales », assure-t-il. « Au moment, poursuit-il, où l’État essaie de sacrifier l’ensemble des collectivités, nous permettrons aux entreprises, aux agriculteurs, aux pôles de compétitivité de disposer des moyens nécessaires. Non, les habitants ne veulent plus du PS et de la Gauche, et ils ne veulent pas non plus de l’outrance, la provocation, les amalgames honteux, les accords avec le Bloc Identitaire. Nous, nous tenons un discours qui part des réalités de ce territoire et non, comme la candidate FN qui ne fait que répéter le laïus tenue à l’échelon national. Je ne suis pas allé chercher ailleurs de nouveaux horizons électoraux, je suis candidat dans cette région que j’aime ».

« Notre rassemblement se fera autour des valeurs de la France des Lumières, de la France cosmopolite »

Il poursuit son attaque contre le FN : « Comment, dans cette ville de Marseille qui a été capitale européenne de la culture 2013, Marion Marechal Le Pen a-t-elle pu affirmer qu’élue elle ne soutiendrait plus la création, la culture contemporaine. Cela rappelle de tristes périodes ». Et de lancer : « Je vous le dis clairement, notre rassemblement se fera autour des valeurs de la France des Lumières, de la France cosmopolite ». « Les lois de la République, prévient-il, doivent toujours s’imposer aux Lois religieuses ». Puis de remercier Caroline Pozmentier « qui nous a rassemblés au Camp des Milles ». Rappelant que, à cette occasion, Serge Klarsfeld, dans son intervention, avait appelé « à se rassembler derrière Christian Estrosi », en Paca, face à la menace FN, au nom des valeurs de la République. « Et oui, c’est autour de ces valeurs que je souhaite que nous portions le débat, que nous nous rassemblions ». « Ils étaient nombreux, déclare-t-il, à penser que nous aurions énormément de difficultés à monter nos listes, que nous étions dans le Sud-est ; résultat nous sommes les premiers, Droite et Gauche, au niveau national, à déposer nos listes et nous sommes unis et solidaires. Nous combattons tous la politique de François Hollande, que nous soyons Républicains, UDI, Modem, ou autres ». Il en vient aux enjeux : « Nous ne devons pas perdre de vue les défis considérables qui sont devant nous. Les vagues migratoires, celles des réfugiés ». Parle de l’importance d’avoir « un regard humain pour tous les réfugiés de guerre » tout en dénonçant « le gouvernement qui voudrait nous imposer des quotas. Mais on ne peut pas dire que nous sommes prêts à accueillir toutes les victimes sans aller combattre ceux qui les font fuir, qui tuent, diabolisent. Nous avons une priorité, c’est d’aider les populations à s’organiser, s’armer, reconquérir leurs territoires et vivre heureux chez eux ». Christian Estrosi a enfin annoncé qu’il ne participera pas aux primaires à droite pour la présidentielle de 2017 s’il est élu à la tête de la région en décembre. Dans ce cas, il abandonnera également son mandat de député.

350 candidats pour 51 places

Au préalable Renaud Muselier avait présenté la liste de 51 personnes qu’il conduit dans les Bouches-du-Rhône qui comprend, dans les 30 premiers, 13 marseillais pour 17 personnes hors Marseille, le candidat le plus âgé à 64 ans, 19 le plus jeune, pour une moyenne d’âge de 46 ans. La deuxième sur la liste est la sénatrice aixoise Sophie Joissains (UDI). Il explique : « Cela n’a pas été simple de faire la liste car nous comptions au départ pas moins de 350 candidats, il a été difficile d’en sélectionner 51entre les composantes politiques, les territoires, les petites et les grandes villes »
Parmi les nombreuses personnalités présentes, on notait celle de Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire de Marseille, de Martine Vassal, présidente du département 13 et de Guy Teissier, président de Marseille Provence Métropole.
Michel CAIRE

Liste Bouches-du-Rhône

- 1- Renaud MUSELIER : Député européen - Médecin Directeur - 56 ans - Les Républicains
- 2-Sophie JOISSAINS : Sénatrice - Adjointe au Maire d’Aix - Vice-présidente de la Communauté du Pays d’Aix - 46 ans - UDI
- 3- Bernard DEFLESSELLES - Député - Conseiller Régional - 61 ans - Les Républicains
- 4- Arlette FRUCTUS : Adjointe au Maire de Marseille - Conseillère Régionale - 57 ans - UDI
- 5- Nicolas ISNARD : Maire de Salon en Provence - Président de l’Agglopole Provence - 45 ans - Les Républicains
- 6-Catherine GINER : Adjointe au Maire de Marseille - Conseillère Régionale - 56 ans - Les Républicains
- 7 - Daniel SPERLING - Adjoint au Maire de Marseille - Conseiller Régional - 57 ans - Société Civile
- 8- Dominique AUGER - Adjointe au Maire d’Aix-en-Provence - Professeur des Universités - 59 ans -Les Républicains
- 9- Maurice BATTIN - Conseiller Régional - 60 ans - Les Républicains
- 10 - Nora PREZIOSI - Adjointe au Maire de Marseille - Conseillère Régionale - 55 ans - Les Républicains
- 11- Pierre GRANDUFFAY - Chef d’entreprise - Vice-Président de l’UPE 13 - 51 ans - Société civile
- 12 - Eléonore LEPRETTRE - MODEM
- 13- Roland GIBERTI - Maire de Gémenos - Vice Président de MPM - Enseignant à la retraite - 64 ans - UDI
- 14 - Pascale LICARI : Maire du Paradou - Société civile
- 15 - Georges LEONETTI : Professeur de Médecine - Doyen de la faculté de Médecine - Société civile
- 16 - Monique ROBINEAU : Conseillère Municipale d’Allauch - Conseillère régionale - Chef d’entreprise - 60 ans - Les Républicains
- 17- Maxime TOMMASINI - Président de la Régie des Transports de Marseille - Conseiller Communautaire MPM - Directeur des ventes - 53 ans - Les Républicains
- 18 - Isabelle SAVON : Conseillère d’arrondissements de Marseille - 45 ans - Les Républicains
- 19 - Richard MIRON - Adjoint au Maire de Marseille - Conseiller Communautaire - 59 ans - Les Républicains
- 20 - Mireille BENEDETTI : Conseillère Municipale de la Ciotat - Conseillère Régionale UDI
- 21 - Xavier CACHARD - Avocat - 52 ans - Société civile
- 22- Caroline POZMENTIER - Adjointe au Maire de Marseille - Présidente de la chambre de commerce France-Israël - Avocate - 49 ans - Les Républicains
- 23 – Bruno GENZANA - Conseiller Régional - Conseiller Départemental - 57 ans
- 24 - Marie Florence BULTEAU RAMBAUD - MODEM
- 25 - Christian BURLE - Maire de Peynier - Vice-Président de la Commission Agriculture de la Communauté du Pays d’Aix - Viticulteur - 64 ans - Les Républicains
- 26 - Anne Claudius PETIT - Conseillère d’arrondissement de Marseille - UDI
- 27- Jean-Marc MARTIN-TEISSERE - Maire de Verquières - 1er Vice-Président de Terre de Provence Agglomération - 46 ans - Les Républicains
- 28 – Sylvaine DI CARO - Adjointe au Maire d’Aix-en-Provence - 64 ans - Les Républicains
- 29 - Ludovic PERNEY - Responsable des Jeunes Républicains 13 - 20 ans - Étudiant
Les Républicains
- 30 - Béatrice ALIPHAT - Maire de Saint-Mitre les Remparts - Ingénieur - 48 ans - Sans étiquette

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.