Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Energy Observer. Le bateau labo des énergies douces est à Marseille jusqu’au (...)

< >

Energy Observer. Le bateau labo des énergies douces est à Marseille jusqu’au 10 décembre

dimanche 3 décembre 2017

L’Energy Observer, qui fait escale au sein de la darse du Mucem à Marseille jusqu’au 10 décembre, a été conçu avec une mixité énergétique : éolien, solaire et hydrogène. 100% écologique et autonome, Il ne produit ni particules fines, ni gaz à effet de serre.

JPEG - 219.2 ko
L’Energy Observer fait escale à Marseille jusqu’au 10 décembre
JPEG - 155.6 ko
Un village implanté à proximité de l’Energy Observer accueille le public afin de présenter le catamaran et son expédition au moyen notamment d’un cinéma immersif 360° ainsi que d’une exposition interactive (Photo Robert Poulain)

Pendant des décennies, ce catamaran géant a fonctionné uniquement grâce au vent. En effet, il a commencé sa carrière comme voilier de course au large. Dessiné par Nigel Irens en 1983, il a d’abord été mené par le skipper canadien Mike Birch, puis par le Néo-Zélandais Peter Blake, qui a gagné à son bord le Trophée Jules Verne en 1994. Aujourd’hui, il utilise toujours le vent mais, plus de mât, ni de voiles : juste deux éoliennes. Et il fonctionne aussi grâce au soleil, avec ses 130 m² de panneaux photovoltaïques. Et avec de l’hydrogène, par le biais d’une pile à combustible. Après quatre années de travaux et de reconditionnement, Energy Observer, mis à l’eau en avril 2017 à Saint-Malo, est un bateau labo de 30,50 m de long sur 13 de large. Mené par Victorien Erussard, coureur au large et officier de Marine marchande, et Jérôme Delafosse, scaphandrier professionnel et réalisateur de documentaires et, avec le concours de huit équipiers, il est devenu le symbole du monde de demain, respectueux de son environnement. Des énergies propres, renouvelables, inépuisables, que ce bateau labo entend promouvoir grâce à un tour du monde de six ans avec une centaine d’escales sur les cinq continents.
Anna CHAIRMANN
L’Energy Observer n’étant accessible au public, un village implanté à proximité accueille le public afin de présenter le catamaran et son expédition au moyen notamment d’un cinéma immersif 360° ainsi que d’une exposition interactive.

JPEG - 154.9 ko
(Photo Robert Poulain)
Energy Observer
Depuis 2013, c’est près de 50 personnes qui s’activent autour du reconditionnement de ce bateau de légende en navire du futur. Répartis dans toute la France, ils sont navigateurs, artisans, ingénieurs, architectes navals, communicants... tous aussi engagés que passionnés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.