Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Environnement : Les navires de La Méridionale branchés

< >

Environnement : Les navires de La Méridionale branchés

mercredi 3 juin 2015

JPEG - 696.4 ko
(Photo Philippe Maillé)

Le Grand Port Maritime de Marseille et La Méridionale seront les premiers acteurs maritimes français et de Méditerranée à concrétiser le branchement électrique des navires à quai. Dès octobre 2015, les 3 navires de la compagnie maritime n’utiliseront plus leurs groupes électrogènes pour produire de l’électricité pendant la durée de leurs escales dans le port phocéen. Il en résultera moins de bruit et moins de pollution atmosphérique dans l’environnement proche du port. À l’issue des 6 mois de travaux qui viennent d’être engagés côté port et après l’adaptation des navires finalisée en mars 2015 côté armateur, le Kalliste, le Girolata et le Piana pourront s’alimenter en électricité en se branchant directement depuis le quai au réseau haute-tension.
Il est avancé : « L’aboutissement de cette démarche partenariale est le fruit de plusieurs années d’études menées en commun et d’un effort global d’investissement de plus de 4 millions d’euros (4,4 M€) co-financé par l’État, le Feder, l’Adème et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (*) »
En évitant le recours aux groupes électrogènes et donc à l’usage de carburant diésel, la connexion électrique à quai permet de supprimer les émissions polluantes dans l’atmosphère. L’équivalent en émissions de particules (PM10) et de CO2 de plus de 3 000 véhicules/jour (**) et de 65 000 autres/jour pour les oxydes d’azote (NOx) seront éliminées pour chacun des 3 navires (source AirPaca). La Méridionale ira ainsi au-delà de la réglementation maritime en vigueur.
La connexion à quai permet aussi d’améliorer les conditions de travail à bord et le confort des habitants voisins avec la neutralisation du bruit et de la vibration des moteurs. Elle implique également une réduction de la consommation de carburant et des coûts d’entretiens pour La Méridionale. Pour sa part, l’offre d’un accès au réseau haute-tension permet au port d’améliorer son niveau de service au client.

(*) Feder : 621 K€ ; Adème : 467 K€ ; État : 380 K€ ; Région : 228 K€
(**) Véhicules effectuant un trajet aller-retour entre Aix et Marseille (64 kms)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.