Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Société > Environnement : On en parle avec "Marseille Vert"

< >

Environnement : On en parle avec "Marseille Vert"

dimanche 17 janvier 2016

JPEG - 91.3 ko
Ça roule pour "Marseille Vert" (Photo D.R.)

C’est dans le cadre de la COP 21, qu’Agnès Olive, écrivain, rédactrice dans le ToutMa d’une rubrique écologie, accompagnée par Virginie Favre directrice artistique et community manager du ToutMa, lance "Marseille Vert", une société de communication « qui propose aux entreprises privées de la région de "faire du vert" pour que l’on parle d’elles et, en bien », avance sa fondatrice. Et d’expliquer les raisons qui l’ont poussée à se lancer dans cette aventure. « Parce que efficacité et développement durable ne sont plus incompatibles. Bien au contraire, la réduction de l’empreinte écologique d’une entreprise ne peut qu’améliorer son efficacité : elle permet à la fois de réaliser des économies et de renforcer son image et sa réputation car un nombre de plus en plus grand de consommateurs veut savoir d’où viennent les produits qu’ils mangent, leurs vêtements... » « Nous accueillons sur abonnement, indique-t-elle, et la somme est volontairement minime (*) [1] ». Agnès Olive souligne : « Il existe deux types d’entreprises : les coccinelles, déjà vertes, auxquelles nous ne demandons aucun engagement supplémentaire -si ce n’est de participer au groupe, d’apporter leur expérience- et, les entreprises qui, elles, vont commencer à faire un geste vert : eau, électricité, éclairage, papier, tri, recyclage, déplacements… la liste est longue, il y a tant à faire ! » « En contrepartie, poursuit-elle, nous nous engageons à soutenir et à valoriser nos entreprises "Marseille Vert" un peu partout et le plus souvent possible. C’est, bien sûr, le cas sur le site Marseille Vert mais aussi presse, radio, télé, relais Internet, réseaux sociaux…Et, les abonnements sont mensuels car nous voulons que tout le monde se sente libre chez-nous, qu’il y ait un véritable effet de groupe ». Les actions sont en interne mais aussi en externe : « des groupes importants nous disent avoir déjà des actions, des contraintes, mais veulent agir, et font le choix d’événements extérieurs tels l’opération "Calanques Propres" qui se déroulera en mai 2016 ou un yoga géant sur la plage le 21 juin 2016 mais encore, le trophée "la plus verte" le 30 novembre 2016 ou encore une marche dans la Calanque de Marseilleveyre… ». Depuis sa création, fin novembre, Agnès Olive se réjouit : « Nous ont rejoint des entreprises telle que Cogepart, un coursier international et puis un coursier, seul, qui travaille à vélo. Nous avons le géant et la start-up ». Puis de rappeler : « A Marseille, plus qu’ailleurs, nous devons être particulièrement sensibles à la protection de l’environnement. Marseille est si belle, la ville mais surtout, les sites naturels au rang desquels le port, le littoral, les Calanques, les îles... ».
Michel CAIRE
Plus d’info : marseillevert.fr


[1 Abonnement
En s’abonnant librement (les entreprises peuvent à tout moment quitter Marseille Vert sans préavis ni justificatif) pour des prix incitatifs :
15 € HT par mois pour CA < 500.000 €
50 € HT par mois pour CA entre 500.000 € et 1 million d’ €
100 € HT par mois pour CA > 1 million €

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.