Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Environnement : le port de Marseille Fos récompense douze armements (...)

< >

Environnement : le port de Marseille Fos récompense douze armements maritimes

mercredi 12 juin 2019

Hervé Martel, Président du directoire du port de Marseille Fos, a remis ce mercredi 12 juin 2019, à Marseille, les ESI Awards à 12 armements maritimes porte-conteneurs et paquebots de croisières, pour avoir surpassé les normes imposées en matière de rejets atmosphériques. Ceux-ci bénéficieront d’une remise de 2 à 3 % sur leurs droits de port lors de leurs escales. Cette incitation financière fait partie des actions mises en place par le port de Marseille Fos pour encourager la navigation maritime propre.

JPEG - 123.1 ko
Hervé Martel, le nouveau Président du directoire du port de Marseille Fos (Photo M.B.)

Index Environnemental des navires (ESI) : Une démarche du World Ports Climate initiative (WPCI), à laquelle le port de Marseille Fos adhère depuis 2017. Initiée par les ports du Havre, Brême, Hambourg, Anvers, Amsterdam et Rotterdam, l’Environmental Ship Index (ESI) est un indice de performance, issu de la charte World Ports Climate Initiative (WPCI), dont le port de Marseille Fos est signataire, attribuant un score aux navires, porte-conteneurs et paquebots de croisière, en matière d’émissions atmosphériques. L’indice exprime la performance environnementale des navires pour certains polluants atmosphériques : NOx, SOx et CO2. Depuis sa mise en œuvre plus de 50 de ports et près d’un quart des navires dans le monde partagent cette démarche.
L’ESI est un mécanisme incitatif, fixant un score à atteindre au-delà des exigences réglementaires. Un bilan est fait chaque année et des primes sont versées aux armateurs les plus vertueux (remise par escale). Le port de Marseille Fos a choisi de récompenser les escales qui affichent un score ESI supérieur ou égal à 35. Les compagnies maritimes qui exploitent les navires les plus respectueux en matière de qualité de l’air obtiennent une « récompense environnementale ». Cette prime a concerné 290 escales en 2018.

Pour 2018, douze armements sont récompensés pour avoir surpassé les normes imposées.

Les lauréats sont pour la croisière : Aida Cruise - Costa CR - MSC Cruise et, pour les portes conteneurs : Arkas - CMA CGM - Cosco - Evergreen - Hapag - Kline - MSC-Oocl - Yang Ming
« Pour cette première année pleine de mise en place de ce dispositif, nous pouvons compter parmi nous deux nouveaux venus : Aida Cruise et Arkas. Je les remercie de leur engagement dans cette démarche avec nous. Le port de Marseille Fos se positionne parmi les ports mondiaux se donnant pour mission d’encourager leurs clients à limiter leur impact environnemental au bénéfice des riverains du port. Le port se félicite d’avoir adhéré à cette initiative internationale, désormais clairement identifiée par les clients qui sollicitent les armements partageant cette ambition environnementale » a déclaré Hervé Martel lors de la cérémonie des ESI Awards.

La qualité de l’air : au cœur de la stratégie du port de Marseille Fos
Leader incontesté en méditerranée en la matière, le port de Marseille Fos encourage et accompagne les armateurs pour anticiper la nouvelle réglementation sur les carburants qui sera applicable au 1er janvier 2020 (teneur en soufre à 0,5 % maximum pour tous les navires). Ainsi des mesures récentes ont été prises par de nombreuses compagnies à Marseille hors de toutes contraintes réglementaires internationales ou locales qui sont capitales dans la lutte contre la pollution de l’air :
- L’installation de scrubbers, de filtres à particules sur les paquebots et de réduction catalytique sélective ;
- L’utilisation de carburants désulfurés appelés Marine Gas Oil ou 0,1 % réglementairement à quai et de manière volontaire durant les manoeuvres ;
- La mise en œuvre de la Connexion Électrique des Navires à Quai (Cenaq).
En anticipation de la règlementation, Marseille Fos est d’ailleurs le premier port français et méditerranéen à avoir installé le branchement électrique des navires à quai. Il a su ainsi développer une véritable expertise sur ce dispositif qui permet de supprimer les émissions lorsque les navires sont dans le port. Fort de ces savoirs, un des objectifs prioritaires du port de Marseille Fos est d’étendre ces dispositifs de connexion à quai à d’autres types de navires et compagnie dont les paquebots ou la réparation navale.
Marseille Fos est également à la pointe de l’innovation avec l’avitaillement en gaz naturel liquéfié (GNL) des navires, qui est une des solutions phare pour verdir toujours plus le transport maritime. Le port impulse et accompagne cette transition en accueillant et servant d’ores et déjà les navires propulsés au GNL. En attendant les porte-conteneurs, deux premiers navires de croisière propulsés au GNL escaleront à Marseille en 2019 (AidaNova depuis mai 2019 ; puis Costa Smeralda en novembre). Après avoir réalisé des essais d’avitaillement par camion dès 2017 et avoir obtenu en 2018 toutes les autorisations réglementaires, très prochainement le port sera en mesure de proposer à ses clients une barge d’avitaillement en GNL, sachant qu’un un navire propulsé au GNL n’émet ni SOx, ni NOx, ni particules fines et diminue de 20 % la quantité de CO2 à puissance égale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.