Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Euromed : printemps avant l’heure, la Tour La Marseillaise sort de (...)

< >

Euromed : printemps avant l’heure, la Tour La Marseillaise sort de terre

lundi 8 février 2016

JPEG - 208.7 ko
Chantier de la tour La Marseillaise (Photo Robert Poulain)
JPEG - 131.1 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 290.2 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 163.7 ko
(Photo Robert Poulain)

Pour la Tour la Marseillaise, dessinée par Jean Nouvel, qui va s’élever à 135 mètres de haut (31 niveaux) sur le périmètre d’Euromed, en face de la mer, c’est déjà le printemps, à savoir l’heure de sortir de terre. En effet, cet immeuble de bureaux de 39 560 m2 de plancher réalisé par Vinci et ses filiales, connaît une nouvelle phase, après le forage et le coulage de 83 pieux à 33 m de profondeur et le coulage du radier (plateforme maçonnée qui est la base de départ du bâtiment et son assise stable), l’ouvrage est entré dans sa phase gros œuvre avec les premières levées du coffrage grimpant et la réalisation des poteaux du hall. « Les travaux évoluent comme nous le souhaitons », indique Grégoire Cousin, directeur technique chez Constructa Urban Systems. Précisant : « entre janvier et la mi-avril nous finirons le gros œuvre de l’infrastructure et nous réaliserons le noyau du rez-de-chaussée ». « Fin juin, poursuit-il, les noyaux R+1 et R+2 seront finalisés. En juin, juillet nous commencerons la pose de la charpente métallique des planchers et, entre juillet et août, nous réaliserons le noyau du R+3 au R+5 et le plancher du R+1 ».
« A partir du 7e niveau, ajoute-t-il, nous réaliserons un noyau par semaine. Puis nous monterons la charpente mécanique. » Par ailleurs, en vu de l’installation des façades brise-soleil en béton fibré, à ultra haute performance, -qui proposeront 27 nuances qui iront de l’ocre au bleu, en passant par le blanc-, chaque panneau étant unique : « Un prototype a été réalisé à l’échelle avec les matériaux définitifs afin de réaliser les ajustements techniques ».
Ainsi avance la réalisation d’un bel ouvrage qui nécessite 18 800 m3 de béton, 3 800 pièces de brise-soleil, 2 450 tonnes de charpente métallique, 16 000 m² de façade vitre et 1 700 tonnes d’acier et, ce qui peut être utile, 15 ascenseurs... La Tour sera la deuxième composante du Quai d’Arenc à voir le jour après Balthazar, tour horizontale de bureaux aujourd’hui en exploitation. L’immeuble devrait accueillir ses premiers locataires au deuxième trimestre 2018, après 3 ans1/2 de travaux. Outre les bureaux, le bâtiment comprendra 2 800m² de restaurant inter-entreprises, avec une capacité de 1 500 couverts, une crèche de 26 berceaux, un business center et le Provence business sky Louge. Sans oublier, 5 commerces en pied d’immeuble.
La Marseillaise représente 290 emplois directs sur le chantier -dont 10% seront de nouveaux emplois créés. 380 emplois seront induits par cette construction. S’ajouteront 100 emplois nécessaires pour la construction de la boucle d’eau de mer qui va servir à la climatisation de ce quartier qui voit le jour au sein d’Euromed.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.