Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Méditerranée > Echanges > Export : suivez le guide... de Finances et Conseil Méditerranée

< >

Export : suivez le guide... de Finances et Conseil Méditerranée

vendredi 31 mars 2017

C’est à l’occasion de son premier apéritif export, à bord du Piana, navire de la Méridionale à Marseille que Finances et Conseil Méditerranée vient de présenter le guide « Osez l’export, Guide pratique pour votre business à l’international ». Ce guide, édité à 10 000 exemplaires, se veut le plus simple possible. Il s’adresse aux chefs d’entreprise, aux candidats à l’exportation pour mettre à leur disposition les sources, les outils, les moyens, les aides (nombreuses mais complexes) existantes.

JPEG - 203.9 ko
Le monde économique bien tenté de larguer les amarres lors de la présentation du guide "Osez l’export" à bord du Piana, navire de la Méridionale (Photo L.W.)

Finances et Conseil Méditerranée (FCM), réseau d’échange et de coopération des experts-comptables, des avocats et des banques a été fondé en 1990 et orienté vers les services aux PME depuis 2008. Représentés par leurs organisations professionnelles, ordres et compagnie, les professionnels sont associés dans la gouvernance et l’action quotidienne de FCM. Ce regroupement unique de métiers souvent en concurrence réunit les conseils les plus proches du chef d’entreprise dans des actions collectives, des programmes de travail, des initiatives novatrices.
Francis Papazian, son président explique : « Nous accompagnons les PME de Paca par des formations et des parutions. D’autre part notre réseau de professionnels, avocats, experts-comptables, commissaires aux comptes, banquiers permettent de sécuriser les parcours à l’international ». « Une entreprise sur deux, tient-il à souligner, connaît des déconvenues à l’international faute d’avoir intégré la bonne information ou anticiper le bon contact ». Et dans ce guide, précise-t-il : « Quand on donne un conseil, on est allé chercher le ou les experts régionaux les plus compétents. Par exemple, l’entrepreneur qui se lance à l’international doit bien sûr en parler à son banquier mais aussi avec l’expert international de sa banque. Dans le guide, on trouve le nom et le contact des 8 experts régionaux des banques ». Pour concevoir ce guide, FCM a mobilisé une vingtaine d’experts de structures privées et publiques. Un guide qui est « la suite logique et opérationnelle » du guide des acteurs du financement, « aujourd’hui connu et reconnu, et surtout utilisé par les entreprises de notre région depuis plus de cinq ans », indique Francis Papazian qui reprend : « C’est aussi le résultat de l’ensemble des actions à l’international initié depuis de nombreuses années et qui nous ont permis de créer notre réseau d’experts-confiance ».

« Chapeau à tous les entrepreneurs qui osent l’export »

Frédéric Ronal, CCI Marseille Provence, exprime tout l’intérêt qu’il porte à cette démarche : « L’exportation est un axe fort de notre mandature. Pour favoriser ce mouvement il importe de mettre en lumière tout ce qui existe, fédérer, "chasser en meute", selon l’expression de Martine Vassal. Pour comprendre que c’est la seule issue il suffit de savoir que nous venons de rencontrer les responsables d’un quartier de Pékin qui compte... 6 millions d’habitants ». Farouk Boulbahri, président de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes, avance : « Chapeau à tous les entrepreneurs qui osent l’export car, c’est risqué de se lancer sur un marché que l’on ne connaît pas mais sur lequel il importe d’aller car le développement est là. Et, dans ce cadre, ce guide a le mérite d’exister, d’offrir des clés, de permettre de sécuriser les parcours en indiquant qui sont les relais de développement : banquiers, avocats, experts comptables... qui vous permettent d’y aller en toute confiance ». Lionel Canesi, président du Conseil régional de l’ordre des experts comptables Marseille-Paca va dans le même sens : « Nous réalisons un baromètre économique qui s’appuie sur des données uniques puisque nous traitons l’intégralité des entreprises, quel que soit leur régime fiscal, de 20 000 euros à 50 millions d’euros recoupant ainsi tout le périmètre des TPE-PME. Il montre une baisse de l’activité à l’exportation. Il faut convaincre les chefs d’entreprise d’y aller, ils sont, du fait de la complexité administrative à laquelle ils sont confrontés, les meilleurs du monde ». Dominique Collart raconte l’aventure à l’international de Probionat : « Mes parents sont allés aux États-Unis, à Taïwan, un mois chaque fois, sans aucune aide, voilà 30 ans pour prospecter de nouveaux marchés ». Une culture de l’export toujours très forte au sein de l’entreprise, il donne quelques conseils : « Il importe d’être vigilant, patient et de fédérer ». Valérie Souchon a rejoint la société Brousse-Vergez pour travailler sur l’exportation : « Je viens d’Italie où l’entreprise cherche à vendre à l’étranger avant de s’intéresser à son marché domestique. C’est cette culture qu’il nous faut développer dans la région en ayant conscience que si nous ne sommes pas habitué à l’export nos futurs clients sont habitués à importer  ». Le bâtonnier, Geneviève Maillet, juge pour sa part : « Pour aller à l’export il importe de bien connaître sa cible, de bien s’entourer et, en ce domaine, l’avocat est un relais de confiance qui permet d’éviter les procès de définir les bonnes cibles ». Céline Robert-Chapot, du club Apex indique :« L’Apex a été créé il y a 40 ans par des chefs d’entreprises de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ayant déjà une activité à l’International et désireux de s’y développer davantage. L’objectif principal était de favoriser les échanges d’expériences et d’informations entre les chefs d’entreprises et de créer des actions communes. Cet objectif reste le même aujourd’hui, avec une expérience et un réseau qui permettent à l’Apex d’être un acteur pertinent et efficient de l’écosystème économique de la Région ».
Le guide sera présenté à Forcalquier le 6 avril, à Aix-en-Provence le 18 avril, à Sophia Antipolis le 9 mai et en Avignon le 18 mai...
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.