Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Expositions > Marseille. Exposition aux Docks Village. Avec "Unlimited" JonOne traverse (...)

< >

Marseille. Exposition aux Docks Village. Avec "Unlimited" JonOne traverse les dimensions...

mercredi 7 octobre 2020

JPEG - 314.4 ko
Zephyr Warm Heart JonOne © Gwen Le Bras

En ce début d’automne, du 9 au 25 octobre, JonOne, l’icône du street art, revient à Marseille pour un nouveau solo show à l’invitation de son ami et complice David Pluskwa. Ainsi, après « Abstracted Love  » en 2018 qui avait donné l’occasion à JonOne de s’emparer du Palais de la Bourse, c’est encore en « hors les murs », cette fois-ci aux Docks Village, autre lieu emblématique de la cité, que l’artiste revient pour dévoiler une nouvelle série d’œuvres abstraites inédites. Occasion de donner du rêve, de la couleur, des formes, intensité du geste et énergie positive constituent le cocktail détonnant de "Unlimited". Dans un monde que la crise de la Covid-19 finit de rendre bien gris cette exposition est une véritable bulle de bonheur. Marie-Victoire Pietri, directrice des relations extérieures et administratrice du groupe Constructa, gestionnaire des Docks Village, se réjouit : «  Accueillir JonOne aux Docks Village est certainement l’une des nouvelles les plus réjouissantes de cette tumultueuse, pour ne pas dire chaotique, année 2020. Cette exposition signe le retour de l’art dans nos quotidiens et d’un accès à la culture pour tous, ouvert, festif et joyeux ». Il est vrai que JonOne, artiste reconnu comme le plus important expressionniste abstrait en activité issu du monde du graffiti, est toujours un événement. Pour David Pluskwa, c’est également à chaque fois un véritable challenge, pour que l’étonnement soit au rendez-vous et que les collectionneurs et amateurs d’art urbain soient transportés par l’exposition. « Recevoir JonOne est toujours un plaisir et plus, un honneur. Depuis toutes ces années, notre complicité ne cesse de grandir et c’est ensemble que nous réussissons, chaque fois, à proposer des solos shows incroyables ! Unlimited n’échappe à cette jolie règle, cette nouvelle série d’œuvres révèle une fois encore le talent de cet artiste qui nous étonne et nous émerveille par la virtuosité de son geste », précise le galeriste. Dans ces Docks Village, l’œuvre de l’artiste trouve sa place et vient dialoguer avec les murs au passé industriel qui, aujourd’hui, sont le témoin de la renaissance du quartier de la Joliette. L’artiste dévoile dans ce lieu hors normes une quarantaine de toiles, aux formats différents, toutes révélatrices de son talent, de la puissance de sa création et de l’évolution de son œuvre qui, plus que jamais, nous enchante. Pas d’œuvre monumentale cette fois-ci, mais une exposition toute en nuances dans laquelle chaque tableau nous plonge dans son univers singulier. JonOne explique : « Depuis toutes ces années, ma collaboration avec David Pluskwa est très importante pour moi car à chaque fois que nous préparons ensemble une exposition, il me fait avancer dans ma carrière, me pousse parfois vers des choses nouvelles et je vois que mon travail évolue. Il est un de mes plus importants galeristes. Revenir à Marseille, cette ville que j’aime particulièrement, est un vrai bonheur… avec tout ce qu’il se passe, il est nécessaire que la peinture existe, parle… ». Les Docks Village, pensés comme une artère principale, une place centrale au cœur de ce nouveau grand village qu’est Euroméditerranée, se sont donnés pour mission de concevoir et de produire une programmation événementielle qui fait rimer exigence et populaire, au sens le plus noble du terme. Marie-Victoire Pietri reprend : « Après Berte, l’exposition JonOne va permettre de réunir tous les amateurs d’art urbain, à travers une sélection d’œuvres inédites de cet artiste qui est passé magnifiquement de la rue à la toile. A la manière du rap, musique de niche devenue la musique la plus écoutée en France, l’art urbain, comme la culture hip-hop, s’impose comme l’expression artistique et culturelle la plus ouverte et transgénérationnelle. L’art urbain n’est plus le fait d’un public averti, mais celui d’un large public qui y voit l’expression de l’art de son temps ». Et de préciser que la rencontre avec cet artiste est tout sauf le fait du hasard : « Chez Constructa, ce que nous partageons avec JonOne, c’est cette passion pour la ville, pour l’urbain, pour celles et ceux qui la font. Respectivement, et dans chacun de nos domaines, la ville reste notre principale source d’inspiration ».
Jean EYGUESIER

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.