Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Exposition universelle 2025 : lancement à Marseille du tour de France de (...)

< >

Exposition universelle 2025 : lancement à Marseille du tour de France de présentation de la candidature nationale

vendredi 19 février 2016

C’est de Marseille que vient de partir, ce 18 février, la tournée nationale de 5 mois qu’Expofrance 2025 organise dans16 villes pour présenter la candidature de la France à l’organisation de la l’Exposition universelle de 2025. Une candidature on ne peut plus originale, en effet si, la candidature française qui sera déposée au Bureau Internationale des Expositions (BIE) au printemps prochain emporte les suffrages, une exposition universelle aura pour la première fois pour cadre un pays entier.

JPEG - 154.2 ko
La sphère, installée quai de la Fraternité attend jusqu’au 21 février les visiteurs afin de leur présenter les grandes étapes de l’Exposition universelle, les enjeux de la candidature française et les inviter à soutenir cette dernière (Photo Robert Poulain)
JPEG - 130.2 ko
Inauguration de la sphère en présence de Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire de Marseille, de Jean-Christophe Fromantin, député-maire de Neuilly, président d’Expo France 2015 et de Christian Estrosi, le président de la région Paca (Photo Robert Poulain)

Le projet, présidé par Jean-Christophe Fromantin, député-maire de Neuilly propose, en effet, d’utiliser l’ensemble du territoire pour y installer un « village global » dans le grand Paris, des « forums thématiques » dans 6 métropoles et une série de « détours » dans l’ensemble des régions de France. Marseille devrait évoquer la thématique de la Méditerranée. Didier Parakian, adjoint au maire de Marseille en charge de l’économie, travaille déjà sur un projet de 10 000 m² qui trouverait place en centre-ville, peut-être sur la quai de la Fraternité, là même où est installée, jusqu’au 21 février, une sphère de 12 mètres de haut qui présente les grandes lignes de la candidature française. Notamment au travers d’un film en 3D de 3 minutes projeté en continu qui retrace les grands enjeux mis en scène par l’Exposition 2025 : village global, technologie et innovation, nouvelles mobilités, nouvelles solidarité, etc. Par ailleurs des photos en relief retracent les expositions universelles passées.

« Nous présentons le projet aux Français en espérant soulever leur enthousiasme »

« Nous présentons le projet aux Français en espérant soulever leur enthousiasme et leur adhésion. Nous espérons ainsi créer un mouvement ascendant dans lequel chacun pourra participer à la réussite de la candidature française, explique Jean-Christophe Fromantin pour qui- nous ne réussirons que si le monde est conscient que nous sommes prêts à accueillir 70 millions de visiteurs ». Pour lui : « Cette exposition est l’occasion d’une réconciliation de la France avec le monde, entre Français et des Français avec le progrès. Obtenir cette manifestation, c’est offrir un cadeau extraordinaire à nos enfants  ». Et d’insister sur l’importance de commencer le tour de France à Marseille : « Cette ville est un symbole d’hospitalité, de vivre ensemble, des valeurs qui sous tendent notre candidature ; notre ambition d’inviter les gens à aller au plus profond des territoires pour découvrir les cultures, l’accueil. Marseille a une vibration exceptionnelle. C’est aussi un port, symbole de commerce international, la porte de l’hémisphère Sud, c’est enfin une ville cosmopolite, tout comme une Exposition universelle. C’est donc à plus d’un titre un symbole que de partir d’ici  » « Le fait d’être les premiers à présenter une candidature nationale, insiste-t-il, est un défi, certes, mais c’est aussi une innovation, ce qui est la raison d’être d’une Exposition universelle ».

« Le quai de la Fraternité, lieu de toutes les rencontres, de partage et de convivialité »

Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire de Marseille se réjouit d’inaugurer la sphère : « Elle est chargée de symboles universels. Elle est installée sur le quai de la Fraternité, lieu de toutes les rencontres, de partage et de convivialité, elle prend tout son sens autour des valeurs humaines que nous portons plus que jamais. Oui, elle a toute sa place sur ce quai que nous affectionnons tant. Elle vient magnifier les messages de paix et la volonté de présenter l’excellence dont l’homme est capable lorsqu’il aime le monde ». « Au fil du temps, indique-t-il, la cité phocéenne a su devenir une terre propice à l’accueil de grands événements, comme nous le faisons aux côtés de Paris pour porter la candidature aux JO 2024. Ils contribuent au rayonnement d’une ville en perpétuel mouvement ». Didier Parakian dévoile : « Une étude permet de chiffrer l’effet exposition universelle, pour Marseille, à plus d’un milliard de retombées économiques, 10 000 emplois et 2,5 millions de visiteurs ».
Christian Estrosi, le président de la région Paca a fait part, lors du lancement de la tournée nationale, de sa volonté d’associer la Région à cet événement d’envergure internationale. « J’ai co-signé en tant que parlementaire une lettre ouverte adressée au Président de la République afin de rappeler toute l’importance de la candidature française. En tant que Président de Région, j’ai signé ce jeudi, un protocole d’accord avec Expo France 2025 pour permettre à la Région de s’associer étroitement à la candidature française ». Et de prendre l’engagement : « Nous allons lancer une mobilisation à grande échelle afin que cette candidature constitue une formidable opportunité de développement pour notre Région. Élus, entreprises, universités, professionnels du tourisme, acteurs de l’environnement et de la culture, sportifs, associations : nous associerons toutes les forces vives pour construire un projet dynamique, innovant, créatif, qui valorisera notre patrimoine exceptionnel. » La Région souhaite ainsi construire un plan d’actions ambitieux pour mobiliser tous ces acteurs, avec notamment la mise en place d’une « task-force », la conception d’un plan de marketing territorial, ainsi que le recensement de tous les projets pouvant être labellisés « Expo Universelle » durant la période 2018-2025.
Michel CAIRE

84% des français soutiennent Expo France 2015

Selon un sondage Ifop réalisé du 13 au 15 janvier 2016 sur un échantillon de 1017 personnes, 81% des sondés ont une bonne image de la candidature française à l’Exposition universelle 2025. Ce total atteint même 84% à partir du moment où les personnes interrogées ne connaissant pas le projet ou ayant émis un doute, en particulier lié à la crainte d’un coût élevé pour les dépenses publiques, sont informées de l’absence de recours à des fonds publics pour financer l’événement. 73% d’entre eux pensent que l’Exposition universelle doit avoir lieu sur l’ensemble du territoire afin que l’ensemble des français soient associés à l’événement.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.