Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Danse > Festival de Marseille : les 2 représentations du spectacle de la chorégraphe (...)

< >

Festival de Marseille : les 2 représentations du spectacle de la chorégraphe Robyn Orlin au Théâtre de la Joliette-Minoterie sont annulées. Le Festival se poursuit sur l’Esplanade Bargemon et à Klap

dimanche 22 juin 2014

JPEG - 65.4 ko
Les représentations "In a world full of butterflies, it takes balls to be a caterpillar… some thoughts on falling…" de la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin les 23 et 24 juin au Théâtre Joliette-Minoterie sont annulées

"Malgré le fort retentissement (public mais aussi médiatique) de l’action des non-grévistes du 20 juin au Silo, l’équipe intermittente du site Théâtre Joliette-Minoterie du Festival de Marseille, réunie en Assemblée générale ce dimanche 22 juin, a voté la grève pour les 23 et 24 juin prochain. Une décision collégiale prise à la majorité des techniciens présents", annonce le Festival de Marseille.
En raison de cette grève, les deux représentations du spectacle de la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin, "dont le montage devait commencer aujourd’hui", ne pourront pas avoir lieu. Aucune décision concernant la tenue des autres représentations prévues au Théâtre Joliette-Minoterie n’a été communiquée pour le moment au reste de l’équipe du Festival.

Respect des décisions des grévistes du site Théâtre Joliette-Minoterie

Afin de respecter pleinement la décision des personnels grévistes du site Théâtre Joliette-Minoterie et donc dans un souci d’apaisement, le Festival de Marseille a décidé de déplacer les représentations gratuites prévues initialement sur l’esplanade du Théâtre Joliette-Minoterie les 23 et 24 juin à 20h sur l’esplanade de Bargemon (Vieux-Port, même heure).

Sont maintenus :

- Inventaires des corps mouvementés la restitution des ateliers qui ont participé à l’atelier de la Cie Itinerrances (70h de travail en amont du Festival, 150 enfants concerné) menés dans le cadre des actions éducatives et culturelles du Festival en milieu scolaire. 18h30, entrée libre.

- Attention fragile de la Cie Danse en l’R : un duo interprété par une danseuse et un danseur en fauteuil roulant imaginé par Éric Languet (danseur de Robyn Orlin) qui depuis plus de dix ans s’emploie à transformer les différences physiques en liens. 19h15, entrée libre.

"Ainsi et conformément aux engagements pris au début des mouvements de grèves, cette décision montre la volonté du Festival de Marseille de ne pas briser le lien qu’il tisse depuis des années avec ses publics scolaires, en précarité ou en situation de handicap (ateliers, restitutions, conférence, séances de cinéma, cours de danse...)". Et précise à nouveau que la 19e édition Festival ne sera pas annulée.

Le Festival se poursuit à KLAP, maison pour la danse

Lors de cette même assemblée, l’équipe intermittente du Festival de Marseille du site KLAP - maison pour la danse (5 Avenue Rostand, 13003, métro 2 ou bus 89 arrêt National) a voté de son côté le maintien des activités. Une décision collégiale prise à la majorité des techniciens concernés.

Sont donc également maintenues :

- La présentation de sortie de résidence des jeunes danseurs du collectif colombien Carretel. Le mercredi 25 juin à 18h30 (entrée libre).

- Les représentations de Teahupoo du chorégraphe Emmanuel Gat et Cuatro Puntos du collectif Carretel, spécialement venu de Bogota. Un programme inédit interprété par les danseurs de Coline, basés à Istres. Le mercredi 25 juin à 21h (Tarif unique 10€).

Les spectateurs ayant déjà payé leurs places pour les représentations des 23 et 24 juin trouveront sur le site Internet du Festival de Marseille les modalités de remboursement de leurs billets.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.