Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Musique / Opéra > Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : un premier bilan positif

< >

Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : un premier bilan positif

lundi 28 avril 2014

JPEG - 196.7 ko
Le Grand Théâtre de Provence a affiché « complet » à de nombreuses reprises pendant cette deuxième édition du festival de Pâques d’Aix-en-Provence (Photo Caroline Doutre)

« L’année dernière, la première édition s’inscrivait comme un événement de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture. Cette année c’est un festival à part entière. Nous enregistrons une augmentation de 20% du nombre de places vendues, soit 2000 places de plus. Nous avons aussi noté avec satisfaction l’augmentation des étrangers dans le public ». Pour Dominique Bluzet, directeur exécutif du Festival de Pâques, une étape a été franchie ces quinze derniers jours : « Un festival est biologiquement différent d’un événement ou d’une saison. Il a ses codes, son état d’esprit, sa manière d’être. Et cette année nous avons commencé à acquérir tout cela. Puis un festival ne se construit pas comme une saison, le public est différent et les artistes doivent l’être aussi. La saison, c’est une relation naturelle du public avec la culture. Le festival, c’est quelque chose d’exceptionnel. C’est pour cela que nous sommes en liaison quasi quotidienne avec Renaud afin qu’il puisse construire ses programmes festivaliers et que je puisse établir les saisons du Grand Théâtre de Provence sans interférence de l’un sur l’autre. Il faut respecter les couleurs de chaque organisation ».

Pour Renaud Capuçon, cette deuxième édition a été idéale : « Il y a eu du plaisir de la première à la dernière journée, de grands moments de musique comme la première soirée avec Daniel Harding et de belles surprises comme le bis en duo de Matha Argerich et Daniel Barenboïm. Puis il n’y a pas eu d’annulation, ce qui peut toujours arriver ».
Lorsqu’on lui parle de l’avenir, le directeur artistique est formel : « Aucune édition ne peut et ne doit ressembler à l’autre. Cette année il y a eu les chefs. Il y en aura peut-être moins l’an prochain. Le thème de la mort était très présent, pour l’année prochaine il y aura une ligne directrice différente ». Une chose est certaine, les concerts dans les églises seront pérennisés ; la volonté de donner la « Passion » de Bach annuelle dans un lieu saint est affirmée. Pourquoi pas le Vendredi Saint, en milieu d’après-midi, à la Cathédrale Saint-Sauveur. Le concert pouvant être suivi des célébrations religieuses prévues ce jour-là. « Nous utiliserons aussi l’auditorium du conservatoire Darius Milhaud, confie Renaud Capuçon. C’est à mon avis l’une des meilleures acoustiques en Europe, voire la meilleure ». Tellement bonne acoustique que le violoniste n’a pas quitté Aix-en-Provence au soir du festival mais qu’il a prolongé son séjour pour graver dans ce lieu des sonates pour violon et piano en compagnie de la jeune géorgienne Khatia Buniatishvili, pour un cd à paraître chez Erato (Warner music) le label qui produit les enregistrements de Renaud Capuçon. « La valeur ajoutée de ce festival, concluent en chœur Dominique Bluzet et Renaud Capuçon, c’est Aix-en-Provence. Une vraie valeur ! ».

Miche EGEA


Découvrez ou redécouvrez nos articles sur cette 2e édition du Festival de Pâques

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Renaud Capuçon sur la planète Pletnev

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : violonissimo !

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : la spiritualité de Sequenza 9.3

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Argerich-Barenboïm, un duo pour l’éternité

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Pygmalion, les voix du succès

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Michael Barenboïm sous haute surveillance et le voyage de Monsieur Foccroulle

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Yo-Yo Ma et Kathryn Stott, duo gagnant

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : le grand frisson Sibelius signé Gustavo Dudamel

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Le grand écart entre petites liturgies et valse

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : « …et de battre, son cœur s’est arrêté ! »

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Capuçon joue « marathon man » pour Mantovani

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Les envoûtements de la fée Lisa et Tchaïkovski en cinémascope

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Une « Passion » qui en manquait un petit peu…

- Festival de Pâques d’Aix-en-Provence : Une ouverture « nécromantique » à souhait…

- Aix-en-Provence : L’an II du Festival de Pâques du 14 au 27 avril

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.