Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Fin de la grève des éboueurs : "ni perdants ni gagnants"

< >

Fin de la grève des éboueurs : "ni perdants ni gagnants"

mercredi 28 janvier 2015

JPEG - 228.5 ko
Après la tempête, les éboueurs étaient sur le pont ce mercredi matin (Photo Robert Poulain)

La tension vient de redescendre, les odeurs aussi, les éboueurs ont repris la collecte dès ce mercredi matin et Marseille reprend de sa superbe. C’est au terme de cinq jours de grève lancé par le syndicat FO et une journée de négociations que le mouvement a pris fin. Nul ne s’en plaindra sauf peut-être le bal des rats. « Ni perdants ni gagnants », dira-t-on de part et d’autre. « Sans remettre en cause le Contrat local de propreté voté à l’unanimité par les élus communautaires », se réjouira le président de MPM, Guy Teissier. « Et d’avoir enfin abouti sur une grande majorité des revendications des agents », se réjouira, aussi, FO.

Au cours d’une conférence de presse organisée ce mercredi après-midi, le président de l’autorité organisatrice de la propreté de souligner que les discussions ont notamment porté « sur la mise en œuvre de cette réforme » et la négociation « sur les conditions et le rythme de mise en œuvre de cette réforme ». In fine, les agents voient un redéploiement de 10 titulaires au sein de la direction de la propreté « pour répondre à certains besoins avérés et immédiats, notamment dans les secteurs 9/10 et 11/12. » « Aucune embauche supplémentaire n’est donc engagée », tient à souligner Guy Teissier. Et de rassurer les contribuables, « cette évolution de l’organisation ne leur coûtera pas un centime supplémentaire ». Parmi les revendications, la mise en place « d’un dispositif d’astreinte » dans chaque garage pour pallier les absences « imprévus » a été validée ainsi qu’une troisième tournée qui devra garder « son caractère exceptionnel ». Le dispositif d’astreinte devant ainsi éviter« de payer des heures supplémentaires », indique Guy Teissier.
Sur la question du GPS, poursuit-il : « Il reste un outil d’analyse et d’optimisation de l’organisation des tournées. Il n’est en aucun cas un dispositif de "flicage" comme j’ai pu l’entendre ». Et dans un souci d’apaisement, le président de MPM, a décidé « d’annuler les rappels à l’ordre qui avaient été établis pour des dépassements de temps de pause, sous réserve bien entendu qu’il n’y ait pas de récidive dans les 6 prochains mois ». « En revanche, ajoute-t-il, si le droit de grève n’est pas à remettre en question, il doit s’exercer dans le cadre légal. Aussi, les sanctions et retenues sur salaire appliquées aux agents qui avaient cessé le travail de manière illégale sont maintenues (21 chauffeurs). Je souligne également qu’aucun jour de grève ne sera payé. » Et enfin d’annoncer qu’aux 3 premiers secteurs pilote concernés par la mise en place du comité de pilotage propreté depuis octobre 2014 (1/7 - 6/8 -9/10), vont s’ajouter début février les secteurs 2/3, 4/5 et 11/12. Suivront « très rapidement » les 13/14 et 15/16. Et enfin le président de remercier « les cantonniers qui, dans un contexte particulièrement difficile, ont travaillé quotidiennement au nettoiement des rues pour limiter les conséquences de la grève de la collecte ».
Patricia MAILLE-CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.