Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Sports > Finale du Mondial La Marseillaise à pétanque : La 55e pour un grand cru (...)

< >

Finale du Mondial La Marseillaise à pétanque : La 55e pour un grand cru girondin Dugeny-Grandet- Chagneau

samedi 9 juillet 2016

JPEG - 147.9 ko
Martine Vassal la présidente du département des Bouches-du-Rhône s’est prêtée et non sans plaisir au traditionnel lancer de bouchon de la Final du Mondial La Marseillaise à pétanque sous le regard bienveillant du maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et du président du Mondial Michel Montana (Photo Robert Poulain)
JPEG - 114.3 ko
La 55e finale du Mondial remportée par les girondins Jean-Charles Dugeny Thierry Grandet et Didier Chagneau (Photo Robert Poulain)
JPEG - 123.4 ko
Aimé Courtois, Laurent N’guyen Van et Sebastien da Cunha les perdants grands seigneurs (Photo Robert Poulain)
JPEG - 114.1 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 107.4 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 128.6 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 100.2 ko
(Photo Robert Poulain)

Et voilà, comme chaque année, un sentiment de manque est là, l’épopée du Mondial La Marseillaise à pétanque a pris fin, ce vendredi soir, couronnant la superbe équipe girondine Jean-Charles Dugeny associé aux champions du Monde Thierry Grandet et Didier Chagneau face à Aimé Courtois, Laurent N’guyen Van et Sebastien da Cunha, le champion de France de tête à tête. Perdants grands seigneurs, tel Aimé Courtois, admirable depuis le premier jour de la compétition qui admettra, « Dugeny a mieux pointé que moi. Mais quel dommage de perdre le plus beau concours du monde ». Effectivement, les mots qui reviennent sont toujours les mêmes, tout comme les sensations. Il y a ce monde rassemblé, uni, le dimanche à Marseille. Ces campings-car, ces tables, images éternelles, unissant deux compétitions hors du commun, deux grandes fêtes populaires, le Tour de France et le Mondial.
Cette année, Foyot, avec Molinas et Courtois, pouvait légitimement ambitionner de conquérir son Graal, une septième étoile sur son maillot. Hélas, en demi-finale, il a croisé la route des Girondins stratèges, d’un calme impressionnant, qui briseront le rêve à la dernière mène, pour l’emporter 13 à 9. Et c’est avec ce même calme, cette même rigueur qu’ils useront le rêve d’Aimé Courtois et de ses coéquipiers. Comment imaginer les stress, l’effort de concentration de Jean-Charles Dugeny, Thierry Grandet et Didier Chagneau pour être les 3 vainqueurs, les 3 survivants des 11 712 joueurs qui étaient sur la ligne de départ ? Des champions qui ont connu toute les phases, les actes du Mondial, plus de 70 000 visiteurs le dimanche sur les pelouses du Parc Borély, et dans toute la ville, le dimanche, jusqu’au vendredi pour les finales (au lieu du jeudi en raison de la demi-finale de l’Euro qui a vu -pour le plaisir de le rappeler- la France battre l’Allemagne 2 à 1) sur le prestigieux site du Vieux-Port,
Comment ne pas rendre hommage aux vainqueurs de tournois féminins et des jeunes ? Le Grand Prix Féminin a vu la victoire, au terme d’une partie palpitante, de Sylvette Innocenti, Fabienne Berdoyes et Agnes Lesaine face à la triplette Christelle Carrel, Axel Bernard et Morgane Hautemayou. le Crédit Mutuel - Mondial des Jeunes à Pétanque remporté par Tom Pellegrini, Mathieu Tropini et Lucas Reyes qui s’imposent 13-5 face à Kévin Party, Moïse Lacroix et Dylan Isoardi. De grandes et grands champions qui écrivent leur nom dans le livre de la plus grande compétition bouliste au monde. Et dire que la prochaine édition s’annonce encore plus palpitante, elle s’inscrira dans le cadre de Marseille 2017, Capitale européenne des sports. Tout un programme.
Michel CAIRE

Diaporama Robert Poulain

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.