Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > Foire de Marseille : "Ma vie c’est le Département..."

< >

Foire de Marseille : "Ma vie c’est le Département..."

samedi 23 septembre 2017

JPEG - 209.9 ko
inauguration du stand du département des Bouches-du-Rhône par la présidente Martine Vassal, le préfet de police, Olivier-Pierre de Mazières, Nora Preziosi, Solange Biaggi, Sabine Bernasconi (Photo Robert Poulain)
JPEG - 196.1 ko
UBBO, le premier robot de téléprésence français (Photo Robert Poulain)

« Ma vie c’est le Département » telle est la thématique que développe le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône sur la Foire de Marseille dans un espace construit comme une place village médiéval « un clin d’œil à la dimension fantastique de la Foire et au Plan Charlemagne réalisé dans nos collèges », indique la Présidente du CD13, Martine Vassal. Autour de la fontaine et du boulodrome, les échoppes de ce village - collège, office de tourisme, centre de secours, Maison du Bel Âge- représentent les missions de proximité que le Département assure auprès des citoyens.« J’ai à ce propos demandé aux élus d’être présents pour expliquer, avec les agents de notre institution, ainsi que nos partenaires, les actions que nous conduisons », poursuit-elle.
Avant même d’entrée, ce sont les forces l’ordre qui sont à l’honneur dans le cadre d’un partenariat avec la Préfecture de Police. « J’ai souhaité ce partenariat pour plusieurs raisons. D’abord parce que lors de notre arrivée au pouvoir nous avons découvert que nos gendarmeries nécessitaient une importante politique d’investissement ». Rappelons qu’au début de l’été, une première en France, un partenariat est conclu entre un département et la Gendarmerie nationale. Une opération d’envergure qui vise à améliorer les conditions d’habitat des gendarmes. Ce soutien, de l’ordre de 28,5 millions d’euros, permettra la construction, la rénovation et l’extension de dix casernes de gendarmerie dans les Bouches-du-Rhône..« Puis, poursuit la présidente, comment ignorer les événements que nous connaissons depuis 2015 ? Cela pousse à faire beaucoup plus en matière de sécurité. Bien sûr, il s’agit là d’une compétence régalienne, mais nous sommes là dans la complémentarité pour favoriser les conditions de vie des gendarmes, pour permettre que les impératifs de sécurité soient bien compris. Pour sécuriser les collèges avec la vidéo-protection, le contrôle d’accès avec la mise en place de portails, dont l’ouverture s’effectue par carte électronique intégrée au carnet de correspondance des élèves, le rehaussement des clôtures d’enceinte et le renforcement des clôtures périphériques pour limiter les risques d’intrusion ». L’ensemble des collèges du Département devrait être équipé d’ici 2018.

« La fête de la gastronomie à l’honneur sur le stand du Département »

Un autre axe de ce plan Charlemagne est mis en avant, celui du mieux vivre, avec la présence des chefs des collèges pour éduquer les papilles, faire des démonstrations et expliquer comment manger autrement. Une initiative qui trouve toute sa place dans le cadre de la Fête de la gastronomie. Ce dimanche 24 septembre à 11 heures, Caroline Faulquier, chef à la Pergola, à Marseille, fera une démonstration-dégustation salée alors que, à 16 heures, place sera donnée au sucré avec Clément Higgins, chef pâtissier des "Bricoleurs de douceurs".
L’innovation s’est également invitée sur le stand du Département et de belle manière avec UBBO, le robot, un projet novateur « labellisé et catalysé par le GET (Global Emergence Taskforce), un accélérateurs de projets au service de la transition numérique, énergétique et sociétale des smart-territoires », explique Albert Catalan, président du GET. Martine Vassal précisant pour sa part : « C’est une expérimentation, nous entendons dans un premier temps l’utiliser pour permettre aux enfants hospitalisés, de suivre les cours grâce au robot qui sera en classe. Nous pourrons l’utiliser également pour le bel âge dans un deuxième temps ». Franck Anjeaux, d’Axyn Robotique, société installée à Meyreuil, ajoute : « Nous avons également des commandes de l’université de Lyon pour leurs étudiants étrangers où pour ceux qui ne sont pas sur Lyon  », après avoir précisé : « UBBO est le premier robot de téléprésence français ».
Michel CAIRE
Plus d’info sur departement13.fr ou foiredemarseille.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.