Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Football : Halte au "Marseille Consolat bashing"

< >

Football : Halte au "Marseille Consolat bashing"

Depuis l’accession du club des quartiers nord au niveau du Championnat National en 2014, Marseille Consolat est la cible de plusieurs critiques injustifiées

jeudi 18 janvier 2018

Ce vendredi 19 janvier, le club cher au Président Mingallon reçoit le Red Star au stade La Martine à huis clos. Le club a été sanctionné par la Fédération Française de Football à la suite d’incidents survenus lors du match face à Grenoble, le 29 septembre 2017. Les supporters grenoblois qui ont une mauvaise réputation étaient venus à Marseille pour frapper et casser. Ils avaient déjà fait des dégâts lors des saisons précédentes au stade Le Cesne face à l’US Endoume et contre l’équipe réserve de l’OM. Ils se déplacent toujours pour créer des incidents. Les supporters grenoblois ont atteint leur objectif à La Martine. La décision de la commission de discipline de la Fédération a été partiale en sanctionnant Marseille Consolat qui est depuis quatre ans dans le collimateur de la FFF au moindre problème avant, pendant et après un match. Avant chaque rencontre, les délégués désignés par la Fédération Française de Football font le tour des installations du stade. Alors que le terrain du stade La Martine est entouré d’un grillage qui empêche le public d’envahir le terrain, à Concarneau, il y a une main courante, comme il y en avait, il y a un demi-siècle, autour des stades. Les spectateurs peuvent toucher les joueurs. Ils peuvent aussi les insulter, leur cracher dessus et traiter les joueurs marseillais qui sont musulmans de "sales arabes", comme les Concarnois l’ont fait en 2016 et en 2017. Car Marseille Consolat est aussi victime de racisme. Tous les matches du Championnat National sont diffusés en direct sur internet. Certains commentateurs accompagnés de consultants se moquent du club et des quartiers nord de Marseille et insinuent que Consolat n’a rien à faire dans ce championnat. L’accession de Marseille Consolat au niveau de la Troisième Division du football français est insupportable pour beaucoup de gens à Paris et à Marseille. Les membres des différentes commissions et les organes de contrôle de la FFF se demandent toujours, quatre ans après, comment un club des quartiers nord de la deuxième ville de France, fait pour évoluer à ce niveau de la hiérarchie des compétitions. On retrouve les mêmes réflexions chez certains dirigeants du District de Provence et de la Ligue de la Méditerranée. Certes, les joueurs de Marseille Consolat ne sont pas des saints. Mais ils défendent leur maillot avec fierté et motivation, comme tous les footballeurs. Le Président Jean-Luc Mingallon est une personnalité clivante. On l’aime ou on le déteste. Il a pris la direction du club alors qu’il était au niveau du District de Provence et il l’a conduit avec beaucoup d’efforts jusqu’au niveau du National. Il ne mérite pas comme l’ensemble du staff et des joueurs d’être la cible de critiques injustes.
Gilbert DULAC

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.