Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Fort Ganteaume à Marseille : Quand le passé côtoie le présent à l’occasion des (...)

< >

Fort Ganteaume à Marseille : Quand le passé côtoie le présent à l’occasion des Journées européennes du patrimoine

Les plus jeunes, filles et garçons, ont reçu une attention toute particulière

lundi 18 septembre 2017

JPEG - 172.2 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 79.5 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 109.3 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 162.6 ko
Un robot a décidé d’espionner un jeune garçon qui a pris la poudre d’escampette pour s’en débarrasser (Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 193.6 ko
Parcours du combattant (Photo Patricia Maillé-Caire )
PNG - 1.3 Mo
Un parcours du combattant qui amène à cette malle où se cache.... (Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 102.7 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 139.3 ko
(Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 129.8 ko
Peut-être l’un des fameux canons qui étaient tournés sur Marseille la rebelle (Photo Patricia Maillé-Caire )
JPEG - 142.6 ko
De la terrasse du Fort une vue exceptionnelle sur le Vieux-Port (Photo Patricia Maillé-Caire)

Les journées européennes du patrimoine ont été, une nouvelle fois couronnée de succès. deux jours durant tout a été mis en œuvre, partout en France, par des professionnels, des amateurs, pour sensibiliser les plus jeunes à ces enjeux. Pour leur donner, grâce à une programmation dédiée et adaptée à chacun, quel que soit son âge, les moyens de s’approprier le patrimoine dans toute sa diversité. Marseille a participé activement à cette 34e édition avec de nombreux lieux ouverts pour l’occasion.
Dans ce cadre, la visite du Fort Saint-Nicolas a été une vraie belle surprise. Sa partie située entre le boulevard Charles Livon et la mer est le bas fort. Il a pris le nom de fort Ganteaume en hommage à un ancien vice-amiral, préfet maritime, Ganteaume. Il abrite le cercle militaire avec le mess des officiers. L’autre partie au sud du boulevard est le haut fort qui est également appelé fort d’Entrecasteaux du nom d’un amiral parent du bailli de Suffren, Entrecasteaux. Un fort Saint-Nicolas qui, surplombant le Vieux port de Marseille, a été édifié de 1660 à 1664 par le chevalier de Clerville sur ordre de Louis XIV afin de mater l’esprit d’indépendance de la ville de Marseille.
Au Fort Ganteaume les journées étaient placées sous le signe de la Victoire, avec l’histoire de la 3e Division d’Infanterie Algérienne à la 3e Division (1942-2017). Des officiers de réserve ont, non pas expliqué mais fait vivre l’exposition retraçant 75 ans de l’histoire, des tenues et des matériels de la 3e division, qui a libéré Marseille en 1944, et dont l’état-major est situé aujourd’hui dans la cité phocéenne. Sur la place du Fort des soldats d’active font découvrir leur matériel. Une attention toute particulière est portée aux enfants qui, avec une joie non dissimulée, découvre un parcours du combattant spécialement préparé pour eux.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.