Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Economie > Forum des Entrepreneurs - l’UPE 13 s’interroge : sommes-nous "tous ensemble (...)

< >

Forum des Entrepreneurs - l’UPE 13 s’interroge : sommes-nous "tous ensemble ou tous en guerre ?"

jeudi 8 septembre 2016

JPEG - 156.3 ko
Johan Bencivenga entouré deHeïdi Salazar, candidate aux élections de la CCI du Pays d’Arles et de Frédéric Ronal, Président Comité des Banques des Bouches du Rhône de la Fédération Française Bancaire (Photo Robert Poulain)

« Tous ensemble ou tous en guerre ? » C’est l’intitulé quelque peu provocateur du Forum de l’édition 2016 du Forum des Entrepreneurs qui se déroule ce vendredi 9 septembre à Kedge Business School de Marseille.
« Cet intitulé est d’une actualité brûlante, une actualité qui ne nous laisse aucune issue médiane, aucun échappatoire. Il nous fixe clairement les enjeux et les menaces qui guettent notre économie, notre société, nos enfants », avance Johan Bencivenga, le président de l’UPE 13 qui tient à ajouter : « Il nous offre aussi de belles perspectives si nous parvenons collectivement à relever le défi et à explorer de nouveaux champs pour construire un nouveau monde ». Alors, le président de l’UPE13 rappelle la thématique sous laquelle il a placé sa mandature : « décloisonner les mondes ». Thomas Froehlicher, le directeur général de Kedge Business School à Marseille indique pour sa part : « Dans un environnement anxiogène qui cristallise la peur de l’Autre et la peur de l’avenir, le repli sur soi et l’individualisme apparaîtraient comme la solution naturelle de défense, voire de survie. Dès lors, l’entreprise a un rôle fondamental à jouer pour incarner un espace de refuge et d’espoir  ».
Ainsi, le grand débat s’interrogera sur quels seraient les nouveaux modèles collaboratifs entre la sphère publique et la société civile ? Comment retisser les liens entre les élites et le peuple pour un nouveau mode de pensée et un projet de société partagé ? Il réunira Oussama Ammar, le président de The family ; Julie Coudry, fondatrice et présidente de jobmaker.fr ; Geneviève Garrigos, présidente sortante et porte-parole d’Amnesty International France ; Marylise Lebranchu ex ministre de la Réforme de l’État de la Décentralisation et de la Fonction publique ; Alexandre Sebat, président de l’UIMM ; Brice Teinturier, directeur général délégué de l’Institut de sondage Ipsos et Guy Vallancien, membre de l’Académie national de Médecine.
Il est égaleemnt à noter que, pour la première fois, l’UPE 13, avec ses différents partenaires, accélérateurs et incubateurs, consacre au Forum des Entrepreneurs un espace dédié aux start-up. Installé en plein cœur de la manifestation, le start-up corner en accueillera une quinzaine pour le permettre de faire des rencontres avec des investisseurs, des partenaires potentiels.
Enfin, en cette rentrée, Johan Bencivenga déplore que le Premier ministre, de passage à Marseille, n’est pas programmé une rencontre avec le patronat rassemblé au Forum. Au-delà, dénonce-t-il : « La fiscalité française est un véritable repoussoir économique de par son niveau de complexité. Et le gouvernement s’entête à préférer les effets d’annonce plutôt que l’efficacité réelle. Aujourd’hui il s’intéresse à l’Impôt sur les Sociétés (IS) et vient d’annoncer l’introduction d’un nouveau taux d’IS à 28% pour certaines PME  ». « L’annonce du Gouvernement, poursuit-il, peut paraître séduisante pour les petites entreprises mais, elle est trop complexe à mettre en œuvre et n’est pas à la hauteur des enjeux. Les entreprises françaises et les investisseurs étrangers ont besoin de signaux clairs, de baisse de la pression fiscale, de simplicité et de visibilité à long terme. Il faut une véritable réforme totale de l’IS permettant de toucher le maximum d’entreprises si l’on souhaite réellement améliorer la compétitivité du tissu entrepreneurial français. Diminuer et simplifier l’Impôt sur les Sociétés, c’est agir en faveur de l’attractivité de la France, de la convergence des économies européennes et donc de nos emplois ».
Michel CAIRE

Johan Bencivenga au micro de Mireille Bianciotto

Plus d’info et programme : upe13-forum-des-entrepreneurs

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.