Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Politique > Forum des maires de Provence : Un consensus historique pour l’avenir du (...)

< >

Forum des maires de Provence : Un consensus historique pour l’avenir du Département des Bouches-du-Rhône

mercredi 27 septembre 2017

JPEG - 247.7 ko
Le 3e Forum des maires de Provence organisé ce mercredi 27 septembre à l’Hôtel du Département (Photo CD13)

Le 3e Forum des maires de Provence organisé ce mercredi 27 septembre à l’Hôtel du Département s’est conclu « sur un consensus historique ». « Jamais dans l’histoire de ce territoire l’ensemble des élus, toutes collectivités et toutes tendances politiques confondues, ne s’étaient accordés sur une position commune pour l’avenir du Département », est-il déclaré. En effet, les maires des Bouches-du-Rhône, ainsi que ceux de Saint-Zacharie (Var) et de Pertuis (Vaucluse) se sont rassemblés autour de Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental, de Jean-Claude Gaudin, Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, et de tous les présidents des conseils de territoires et intercommunalités du Département afin d’adresser un message fort au Président de la République et au Gouvernement. Dans une motion votée à l’unanimité, [1] les élus provençaux s’inquiètent de la nouvelle réduction programmée des financements de l’État vers les collectivités locales, tout en constatant que les réformes annoncées se font actuellement sans la concertation nécessaire. Ils rappellent également que toute réforme territoriale ne pourra réussir qu’avec la pleine association des élus locaux. Tous demandent donc que les futurs projets respectent trois principes nécessaires à une réforme moderne et soucieuse de l’intérêt des Provençaux :
- la proximité,
- la solidarité territoriale avec le maintien, à l’euro près, des aides aux communes, sans oublier leur actualisation,
- la juste représentativité des communes dans les instances de gouvernance territoriale. Martine Vassal rappelle : « Nous sommes pour des évolutions, mais dans un pacte de confiance avec l’État. On ne doit pas nous imposer une organisation territoriale qui ne tiennent pas compte de nos spécificités, de nos territoires, de leur identité ». Et les spécificités existent. A commencer par les 29 communes de l’Ouest des Bouches-du-Rhône, entre Alpilles et Camargue, qui ne sont pas intégrées dans la Métropole Aix-Marseille-Provence et qui ne souhaitent pas l’être. Dans la même veine, Jean-Claude Gaudin, Président de la Métropole, de prévenir : « Rien ne peut nous être imposé par Paris. 29 communes ne veulent pas être intégrées et nous ne le voulons pas non plus. Il faut trouver un accord ensemble et nous allons le trouver ». Georges Cristiani, Président de l’Union des maires des Bouches-du-Rhône, pour sa part considère : « Le Département et les communes, ce sont 200 ans d’histoire, de soudure. Et ça marche ! ». Il n’est donc pas question « de briser ce lien historique » puisque « le département est un et indivisible ! », comme le souligne Martine Vassal.
Anna CHAIRMANN


[1« Ensemble, pour le territoire »
Motion des maires, des conseillers départementaux et des présidents des
intercommunalités des Bouches-du-Rhône
27 septembre 2017

Les maires des Bouches-du-Rhône, du Var et de Vaucluse, les conseillers
départementaux, les présidents des intercommunalités, réunis en assemblée
des territoires à l’Hôtel du Département, ce 27 septembre 2017,
S’inquiètent de la nouvelle réduction programmée des financements de l’État
vers les collectivités locales,
Constatent que les réformes annoncées se font actuellement sans la concertation nécessaire,
Rappellent que toute réforme territoriale ne peut réussir qu’avec la pleine association des élus locaux,
Demandent que les futurs projets respectent trois principes nécessaires à une réforme moderne et soucieuse de l’intérêt des provençaux.
Le premier principe, c’est la proximité.
Le deuxième principe, c’est la solidarité territoriale avec le maintien, à l’euro près, des aides aux communes, sans oublier leur actualisation.
Le troisième principe, c’est une juste représentativité des communes dans les instances de gouvernance territoriale.
En conséquence, résolument attachés à l’identité provençale, les maires des
Bouches-du-Rhône, les conseillers départementaux, les présidents des intercommunalités déclarent vouloir construire ensemble le projet et l’organisation des territoires de demain.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.