Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > French Tech > French Tech Tremplin Aix-Marseille : c’est parti !

>

French Tech Tremplin Aix-Marseille : c’est parti !

vendredi 20 décembre 2019

Annoncé le 11 juillet dernier par le secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O, au Cloître des Faiseurs d’avenirs, à Marseille, le French Tech Tremplin, dispositif French Tech unique dont l’objectif est de surmonter les obstacles sociaux-économiques à l’entrepreneuriat, vient d’accueillir sa 1ère promotion. Les 11 candidats choisis sur le territoire Aix Marseille vont être accompagnés pendant 6 mois par les incubateurs Belle de Mai et Premières SUD, sélectionnés pour mener à bien cette mission.

JPEG - 43.3 ko
Les 11 candidats choisis sur le territoire Aix Marseille vont être accompagnés pendant 6 mois par les incubateurs Belle de Mai et Premières SUD (Photo DR/French Tech)

Favoriser la diversité sociale dans l’écosystème start-up

« Le manque de mixité sociale prive notre écosystème de nombreux talents : actuellement, 90% des startuppers sont des hommes, 71% ont fait une grande école (de commerce ou d’ingénieurs) et seuls 1% d’entre eux sont des autodidactes », est-il précisé. Les talents issus de la diversité font face à de nombreuses barrières sur le chemin de l’entrepreneuriat et des start-up : l’absence de modèles de référence à leur image empêche toute identification et crée un phénomène d’autocensure. Les difficultés d’accès aux financements, le manque de réseau et la méconnaissance des codes informels du milieu des start-up constituent également des freins. Il est rappelé que « le programme French Tech Tremplin a été conçu pour dépasser ces barrières et pour permettre à des populations jusqu’ici sous-représentées dans notre écosystème d’intégrer l’écosystème de la French Tech en devenant entrepreneurs. Il s’adresse à des résidents de QPV, bénéficiaires de minima sociaux, étudiants boursiers ou encore, réfugiés. En proposant des formations, un système de mentorat et en mobilisant des financements, le programme a pour objectif de rééquilibrer les chances de chacun ».

6 mois pour se préparer avant de se lancer dans le grand bain

Les porteurs de projets sélectionnés participent au challenge "8Clos" : parcours accéléré d’un projet tech, à la façon d’un Escape Game, conçu par l’incubateur Belle de Mai. Cette journée a pour but de révéler leur esprit entrepreneurial et leur appétence à manipuler le numérique. Puis, va commencer le programme intense (une rencontre par semaine), d’une durée de 4 mois, en collectif, avec un parcours personnalisé adapté aux objectifs individuels. Il va permettre à l’ensemble des participants de structurer leur réflexion sur le produit/service dès le stade de l’idée. A la façon Half Life, le parcours est entièrement scripté pour entreprendre dans les meilleures conditions. « French Tech Tremplin est une formidable initiative de la French Tech pour favoriser la diversité. Nous sommes ravis de participer à l’émergence de talents issus de tous milieux sociaux. Ce programme permet aux lauréats de développer leur entreprise dans un environnement favorable pour réussir la phase d’entrée sur le marché. Il les prépare aussi au passage en Comité de sélection pour leur donner toutes les chances d’accéder à la suite de l’accompagnement de l’incubateur Belle de Mai ou des Premières Sud  », déclare Céline Souliers, Directrice de l’Incubateur Belle de Mai.

Mobilisation d’entrepreneures et de formatrices en savoir-être entrepreneurial

De son côté, l’incubateur Les Premières Sud va se concentrer sur le développement de leur posture entrepreneuriale, ces fameuses softskills qui permettent de se dépasser et devenir un « super-entrepreneur » : le développement de ces aptitudes au quotidien permet de relever le défi de la création d’entreprise et de faire la différence tous les jours. « L’incubateur Les Premières Sud est ravi de jouer son rôle d’activateur des mixités aux côtés de l’incubateur Belle de Mai : La French Tech a en effet beaucoup à gagner à prendre en compte la question de la représentation des femmes et de l’origine socio-économique pour démultiplier les opportunités de développement économique, de valeur et d’emploi durable » complète Caroline Dumond, Déléguée Générale de Les Premières Sud. A l’issue du programme, les femmes et les équipes mixtes vont pouvoir finaliser leur création d’entreprise avec la suite du programme GO-1ere ® (4 mois) et démarrer leur activité en programme BOOST-1ere ® (1 an) dans la continuité de leur accompagnement. Les entrepreneur.e.s pourront également bénéficier d’un statut juridique temporaire permettant de tester leur offre : une opportunité de valider la viabilité du projet et se donner une chance d’ajuster ou de pivoter en se testant avec un (Minimum Viable Product) pertinent avant de créer la structure juridique définitive.

Accès aux espaces de coworking, au réseau French Tech ...

En plus du programme d’accompagnement, les entrepreneurs ont accès aux espaces de coworking et aux salles de réunion de l’Incubateur Belle de Mai. Ils peuvent également participer à tous les événements proposés par la Capitale French Tech Aix-Marseille, coordinateur local. Mardi 17 décembre, la French Tech Aix-Marseille organisait son Afterwork de fin d’année au Babel Community. L’occasion pour les lauréats de rencontrer les différents acteurs de l’écosystème et notamment leurs mentors, des entrepreneurs aguerris du territoire parmi lesquels Pascal Lorne, CEO Gojob et Président de la French Tech Aix-Marseille, Michel Fallah, Président de Traxens ou encore Mathieu Mény, Co-fondateur de Sept Lieues.

A propos de Capitale Aix Marseille French Tech Région Sud

La nouvelle équipe Aix-Marseille French Tech, menée par Pascal Lorne, CEO de Gojob, est un collectif d’entrepreneurs et acteurs de l’écosystème tech et numérique du territoire. Sa feuille de route comprend cinq grands axes, en lien avec la feuille de route nationale de Cedric O, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé du Numérique. - Fédérer et faire rayonner l’écosystème - Booster le financement des start-up - Accompagner à l’international - Développer les compétences/recruter des talents - Promouvoir la "Techforgood", une technologie au service de tous, inclusive de tous les publics.

A propos de l’incubateur Belle de Mai

Véritable levier de croissance des startup l’Incubateur Multimédia Belle de Mai situé à Marseille aide les futurs entrepreneurs dans leurs projets numériques innovants sur tout le territoire français. Son programme d’accompagnement a pour vocation de les aider à convertir leur idée en une structure pérenne, en leur apportant une expertise et des moyens techniques, logistiques et financiers. Depuis sa création en 1999, l’Incubateur a accompagné plus de 200 porteurs de projets, contribuant à la création de 150 entreprises, dont 72% sont toujours en activité. L’année dernière, les entreprises accompagnées ont cumulé plus de 35 millions € de CA.

A propos de l’incubateur Les Premières Sud

L’incubateur régional Sud issu de la Fédération Les Premières concentre son action sur 3 antennes (Aix-Marseille, Arles et Côte d’Azur) en accompagnant les femmes et les équipes mixtes dans la création et le développement d’entreprises innovantes ; Ses programmes s’étirent de la simple envie ou de l’idée pour mettre davantage de femmes dans la dynamique de la création d’entreprise jusqu’à l’accompagnement à l’amorçage, en passant bien sûr par le parcours de la création et son école des ventes avec un objectif revendiqué de rentabilité et de chiffre d’affaires ; En 2018, le réseau a accompagné 70 créations d’entreprise et plus de 150 créations d’emplois directs avec un taux de pérennité à 3 ans de 85%.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.