Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Fusion Métropole-Département. Martine Vassal adresse un ultimatum au (...)

< >

Fusion Métropole-Département. Martine Vassal adresse un ultimatum au Gouvernement...

vendredi 17 mai 2019

JPEG - 84.6 ko
Martine Vassal (Photo Robert Poulain)

C’est une plénière « flash » de la métropole Aix-Marseille-Provence qui vient de se tenir ce jeudi 16 mai avec, en avant-propos, une intervention de Martine Vassal, la présidente LR de l’institution et du département des Bouches-du-Rhône. Un avant-propos sous forme d’ultimatum qu’elle adresse au Gouvernement. « Tant que l’État n’aura pas rendu une décision sur le devenir de la métropole et du département notre métropole n’adoptera plus aucun document stratégique ». Seul Jean-Pierre Serrus souhaitera une poursuite des travaux entrepris. Ce à quoi Martine Vassal répondra que les travaux se poursuivront seuls les votes n’auront plus lieu. Un débat lors duquel elle précisera également sa position sur la gratuité des transports en commun rappelant qu’elle demande juste que tous les scenarii soient étudiés, dont celui de la gratuité : « Sachant que les transports ont un coût, le renouvellement des équipements a un coût et, la gratuité a donc un coût ! ». Pour la présidente l’incertitude pesant sur le devenir de la Métropole et du Département « ne permet pas d’élaborer des documents pluriannuels opposables au tiers tels le PLH (Programme local de l’habitat), le PDU (Plan de Déplacements Urbains) ou le Scot (Schéma de cohérence territoriale). Rien ne peut être projeté sans savoir ce que nous sommes appelés à devenir demain. C’est la raison du retrait de notre séance du PLH  ». Elle profite de l’occasion pour rendre un hommage appuyé au « travail remarquable accompli par Arlette Fructus ». Elle affirme « déplorer » devoir en arriver là « alors que notre métropole souffre d’inégalités qui se cristallisent lors de l’accès au logement ». En ce qui concerne la RTM, elle parle d’une nouvelle phase de la politique de transport. Elle s’appuie pour cela sur trois axes : la lutte contre la fraude, le renforcement de la sécurité et réflexion sur la politique tarifaire ». Elle annonce, concernant les tarifs, avoir demandé à Roland Blum, vice-président LR délégué aux transports, à la mobilité et aux déplacements, de lui remettre un rapport complet, où tous les scénarii seront étudiés, chiffrés, analysés. Jean-Pierre Serrus (LREM) ancien vice-président LR en charge des Transports au sein de la Métropole remercié en septembre 2018 se félicite que le travail se poursuive sur le dossier des transports « et je pense qu’il faut faire de même sur le logement et toutes nos compétences ». « Je me souviens, ajoute-t-il, que lorsque j’étais élu à la communauté du Pays d’Aix les travaux ne se sont jamais arrêtés même si nous savions que la métropole allait arriver ». Richard Mallié (LR) ne l’entend pas ainsi, selon lui, « le coup de semonce que nous envoyons est très important ». Pas plus que la socialiste Marie-Arlette Carlotti : « N’est-il pas normal de demander au Gouvernement comment nous allons être mangés »... Et les interventions se poursuivront sur la même tonalité avant que Martine Vassal ne précise qu’elle va saisir le Premier ministre sur cette question.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.