Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Expositions > Galerie Art Est Ouest à Marseille : Carte Blanche à Frédéric Arcos, Baptiste (...)

< >

Galerie Art Est Ouest à Marseille : Carte Blanche à Frédéric Arcos, Baptiste Chave, Nicole Guidi, Olivier Huard et Monika Trojan jusqu’au 13 juin

mercredi 3 juin 2015

L’association Art-Est-Ouest offre les murs de sa galerie à 5 jeunes artistes marseillais jusqu’au 13 Juin 2015. L’association explique : « Nous les avons rencontrés dans leurs ateliers ; leur engagement et l’originalité de leurs œuvres nous ont convaincus. Ces artistes travaillent dans différents domaines, peinture, dessin, assemblage. Ils utilisent des techniques traditionnelles, huile sur toile, acrylique sur des médiums variés, encre de chine sur papier, papier scarifié , découpages, avec une créativité que nous vous invitons à découvrir ».

JPEG - 49.7 ko
Galerie Art Est Ouest à Marseille

Frédéric Arcos

L’artiste vit et travaille à Marseille depuis 1994. Sa première exposition a eu lieu à Grenoble en 1992 et depuis l’artiste continue à avoir une pratique d’accrochage régulière. La première exposition de peintures à Marseille a pour titre Le voyageur égaré. D’autres ont été organisées à la galerie La Digue (Marseille), jusqu’à l’exposition des Babel à La Citerne(Marseille) . Depuis quelques années, l’artiste peint par grandes séries, qui d’une certaine manière ne s’arrêtent jamais, des “méta-séries” auxquelles il travaille chaque jour et qui se développent dans le temps : Babel, Rassemblement avant la chute, Bonjour Monsieur Courbet, Mutation, Le déjeuner sur place, Le voyageur et son ombre. Actuellement sa pratique de la peinture est associée à celle de la vidéo et du son, en collaboration avec un collectif ("Ici-même", Grenoble) et quelques compagnies de théâtre, dont le théâtre du Merlan à Marseille.

Baptiste Chave

Après avoir étudié à l’école des Beaux Arts de Saint-Etienne, et une année à Thessalonique, Baptiste Chave prolonge son apprentissage aux Beaux Arts de Karlsruhe dans l’atelier de Max Kaminski. Il séjourne aussi à Mexico invité par l’Ambassade de France, il réalise une série de dessins qu’il expose à la Galerie de La Casa Francia en 2000.
Originaire du sud de la France il redescend vivre et travailler à Marseille qu’il quittera quelques années pour Paris. Revenu à Marseille en 2009, il tend depuis à se consacrer exclusivement à la peinture.
Dans la série La révolution des vélos - les vélos méticuleusement peints à la gouache sont découpés chacun avec la même minutie au scalpel puis contre collés sur du papier Arches. Les vélos flottent dans le support répondant aux lois de la perspective, le support flotte dans le cadre. Les vélos de Chave constituent une promenade improbable dans l’histoire de la peinture où le rapport au "temps élastique" du découpage, l’obsessionnelle répétition, les couleurs chatoyantes les ombres portés ainsi que la minutie des détails, interpellent et fascinent le regard.
Il présente aussi des tableaux de la série "La terrasse" Un retour à la peinture sur le motif et des tableaux "Sur les traces des grands Fauves"- hommage aux grands Fauves du siècle dernier de Marseille à Sète.

Nicole Guidi

Nicole Guidi vit et travaille à Marseille où elle est née. Elle a suivi une formation en illustration-graphisme à Paris, et une formation en gravure sur bois et en taille douce à Marseille et à Mexico où elle a séjourné.
Ses créations récentes sont des corpus de dessins sur papier à l’encre de Chine. Les motifs se répètent, se superposent, s’effacent. Le dessin nourrit le dessin suivant. Les formes abstraites, telles des notes de musique, composent une partition dont la puissance d’évocation laisse libre cours à l’imaginaire du spectateur.
Elle a obtenu plusieurs prix dont, en 2005, le Prix du Lavis, au Salon international de la peinture à l’eau, à Trégastel. Elle est présente dans plusieurs collections dont celle du FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Olivier Huard

Olivier Huard vit et travaille à Marseille. Il explore, depuis plus de quinze ans par la peinture et le dessin, une vision faite d’instantanés et de patience. Après des études d’économie en France et à l’étranger, il a fait des rencontres décisives (l’art rupestre découvert grâce à un grand-père archéologue, l’atelier d’Alain Diot, puis des résidences d’artistes au Japon), qui ont alimenté son œuvre.
Recouvrir/ découvrir ; lisser/arracher. Il explore le temps et la mémoire.
Son travail fait s’entrechoquer des fragments de figures, morsures et douceurs, qui construisent sa réalité intime.

Monika Trojan,

Monika Trojan, originaire de Varsovie et diplômée de l’école des Beaux-Arts de Vienne, est une artiste plasticienne qui réside à Marseille. Monika Trojan partage son existence entre la cité phocéenne avec sa lumière méditerranéenne, et les forêts sombres et profondes de sa Pologne natale .
"Avec ses peintures, elle exprime une relation intime à la lumière. Toutefois, les couleurs et les formes étranges de ses tableaux trahissent un autre mystère plus profond encore que l’artiste suggère sans jamais le révéler. Comme l’a écrit le poète Henri Michaux : Le blanc est en vous. L’étincellement est dans la tête. (…) Et viennent les visions de cristaux, de pierres précieuses, de diamants ou plutôt leur ruissellement, leur ruissellement aveuglant." ( Nicolas Tournadre).

Association Art Est Ouest - 22 boulevard Franklin Roosevelt- Marseille - Plus d’info : art-est-ouest.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.