Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Société > Gare Saint-Charles Marseille - Deux jeunes femmes poignardées, l’assaillant (...)

< >

Gare Saint-Charles Marseille - Deux jeunes femmes poignardées, l’assaillant tué : réactions

dimanche 1er octobre 2017

Une attaque au couteau a eu lieu à la gare Saint-Charles, à Marseille, vers 13h45. Deux très jeunes femmes sont mortes. La première a été touchée à la nuque et dans le dos, la seconde au thorax et à l’abdomen. L’assaillant, qui aurait crié "Allahou Akbar" selon plusieurs témoins, a ensuite été abattu par les militaires de l’opération "Sentinelle", a précisé le procureur de la République Xavier Tarabeux. "Cet acte pourrait être de nature terroriste, mais à cette heure, nous ne pouvons pas l’affirmer", a déclaré Gérard Collomb.

JPEG - 232.4 ko
(Photo Robert Poulain)

L’agresseur de la gare Saint-Charles, qui a tué deux jeunes femmes à coups de couteau, aurait été identifié. Il s’agirait d’un homme inconnu des services antiterroristes, mais connu pour une dizaine de faits de délinquance "mineurs", comme des vols à l’étalage ou du trafic de stupéfiants, selon les informations de France 2. Il ne faisait pas l’objet d’une fiche S. En revanche, il était connu sous sept identités différentes, en France et dans plusieurs pays du Maghreb. Le ministre de l’Intérieur s’est montré prudent quant à la nature de l’attaque : « Cet acte pourrait être de nature terroriste, mais à cette heure, nous ne pouvons pas l’affirmer », a-t-il déclaré face à la presse sur le parvis de la gare Saint-Charles. Et de laisser au Procureur de Marseille et à celui de Paris en charge de l’antiterrorisme d’en dire plus sur les motivations de cet acte. Avant de féliciter les membres de l’opération Sentinelle : « Les militaires ont agi avec un grand sang-froid et peut-être évité un plus grand nombre de victimes ainsi que les policiers et les pompiers ». Le Premier ministre exprime pour sa part dans un communiqué « sa colère et son indignation face à l’attaque de Marseille qui a provoqué la mort de deux de nos concitoyens ». Il adresse ses condoléances à leurs proches et ses pensées attristées à tous les Marseillais. Le maire LR de Marseille, Jean-Claude Gaudin, affirme : « Jusqu’à présent nous avions pu échapper à ce genre d’événements dramatiques. Tel n’est plus le cas, je pense qu’il s’agit d’un attentat. L’individu avait d’ailleurs plusieurs identités ». Renaud Muselier, le président LR de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ne cache pas son émotion : « Merci à nos forces de l’ordre pour leur courage qui a très certainement empêché que le bilan ne soit plus lourd. Mes pensées sont pour les victimes et mon soutien à leur famille total ». dévoilant : « Mes enfants devaient prendre le train cet après-midi, une telle tragédie peut toucher n’importe qu’elle famille ». Puis d’avouer être surpris par le comportement de l’assaillant : « Nous sommes allés voir les images vidéo. L’individu tue une première fois, court comme un espèce de fou, revient, en tue une autre, une personne âgée lui tape dessus avec sa canne puis de courir vers les militaires. Ce comportement mérite une étude sur le plan psychologique et des drogues qu’il aurait pu absorber ». Martine vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, par voie de communiqué, déclare : « Toutes mes pensées vont aux familles des victimes ». Salue « avec force le professionnalisme et le sang-froid des militaires de l’opération Sentinelle qui ont abattu le terroriste à la gare Saint-Charles ». Évoque le déplacement du ministre de l’Intérieur à Marseille : « Il connaît ma détermination. Je suis à la disposition de l’État pour aider à financer une meilleure sécurisation de l’espace public. Aucune faiblesse, aucun compromis. Cette guerre se gagne à l’extérieur et à l’intérieur.
Nous ne reculerons jamais.
 » Si la reprise du trafic SNCF est "très progressive", les autorités recommandent d’éviter le secteur de la gare. La compagnie ferroviaire a demandé aux usagers « de reporter leurs voyages à destination et au départ de la gare Saint-Charles ». Les actions mises en œuvre par la SNCF sont notifiées via un communiqué sur twitter.

Anna CHAIRMANN

Messages

  • Non les terroristes ne sont pas sains d’esprit, c’est une évidence ! Ils sont en panique ou déjà clivés et sous emprise mentale et reste à savoir de qui ou de quoi et comment et pourquoi.
    Mais ça on ne le sait JAMAIS puisque la fin est le suicide et que la mort éteint l’action publique.
    Peut-on servir le mal ou être abêti au point de croire que le meurtre d’innocents peut racheter dans un ailleurs une vie de prédateur ?
    Mais les familles des victimes peuvent elles aussi perdre la raison, nos dirigeants en sont-ils conscients ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.