Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Economie > Gilets jaunes : le réseau des CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur (...)

>

Gilets jaunes : le réseau des CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur interpelle

vendredi 7 décembre 2018

A l’heure où le mouvement des Gilets jaunes est entré dans sa 3e semaine, la CCI de région et le réseau des CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur sollicitent l’attention des Gilets jaunes quant aux conséquences dramatiques de barrages bloquants répétés sur l’activité économique du territoire régional : un territoire constitué en majorité de petites et moyennes entreprises, de commerces de proximité, déjà confrontés à une situation financière tendue.

JPEG - 88.9 ko
(Photo Robert Poulain)

Il n’est pas question de remettre en cause le droit à manifester, à faire entendre sa voix de retraité, de salarié, d’entrepreneur : « il constitue l’expression première d’une démocratie et nous le respectons totalement. Mais, nous requérons que parallèlement, la liberté de travailler et de circuler ne soit pas entravée », confie Roland Gomez, président de la CCI de région. C’est pourquoi, le réseau des CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur demande aux Gilets jaunes de renoncer à prolonger des actions qui entravent l’accès aux commerces, aux centres-villes, aux zones d’activité, et qui pénalisent d’autres salariés, d’autres entrepreneurs : tout un tissu de TPE, PME et PMI fragilisé, qui ne peut plus livrer ou se faire livrer, assurer ses commandes, sa production, ses services, mettant en péril l’activité et donc l’emploi. Cette alerte est d’autant plus nécessaire en cette période qui représente pour les commerçants de proximité un pourcentage considérable de leur chiffre d’affaires annuel.

Gilets jaunes : le réseau des CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur accompagne

Dans le droit fil de leur mission de représenter et d’accompagner les entreprises -de tout type, toute taille, tout secteur, sur tous les territoires- les CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont mis en place des actions pour venir en aide aux entreprises et commerces dont l’activité est menacée par les blocages du mouvement Gilets jaunes.

Alpes-de-Haute-Provence
Le président de la CCI, Daniel Margot, accompagné de Didier Long, président de l’UDE04, a rencontré le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence qui a affirmé que le maximum serait fait pour permettre à l’activité économique de fonctionner : en veillant à un maximum de fluidité sur les zones de manifestation ; en facilitant la situation des entreprises (étalement des échéances sociales et fiscales notamment), mesures complétées par des démarches auprès des banques (facilités de trésorerie). Parallèlement, la CCI du 04 a lancé une campagne de communication incitant les habitants à consommer local le week-end des 8 et 9 décembre.
Marseille Provence
La CCI a renforcé son dispositif d’écoute dans le cadre de sa cellule ’accompagnement des entreprises en difficulté. Tous ses conseillers sont mobilisés et disponibles de 8h à 18h30 au 0810 113 113 pour répondre aux nombreux appels de commerçants inquiets de l’impact économique de l’action "gilets jaunes" sur leur activité. Elle est aussi en connexion directe et quotidienne avec les services de l’État pour mettre en œuvre les mesures recommandées par le Gouvernement, accélérer le traitement des dossiers de ses ressortissants ou les accompagner dans la durée dans leurs différentes démarches. Par ailleurs elle est en liaison étroite avec la préfecture de Police pour alerter les commerces et entreprises en temps réel des mesures de sécurité. Des SMS sont en effet envoyés aux différents commerçants "référents sécurité", ce qui permet de propager rapidement les informations utiles.
Nice Côte d’Azur
Jean-Pierre Savarino, président de la CCI, rencontrait ce vendredi 7 décembre le Préfet des Alpes-Maritimes pour lui confier une synthèse de l’enquête flash menée au cours de la semaine auprès 350 entreprises : elles confient des difficultés d’approvisionnement en carburant, de livraison des commerces et entreprises, une inquiétude de la clientèle touristique étrangère pour l’hôtellerie… Cette enquête flash est actuellement complétée par un questionnaire adressé aux 28 000 entreprises du département. Une cellule d’accompagnement sera également créée au cours des prochains jours.
Pays d’Arles
Dès les premiers blocages du mouvement Gilets jaunes, le président de la CCI, Stéphane Paglia, et l’ensemble des élus et collaborateurs, ont répondu à cette situation inédite en déployant une cellule « Appui aux entreprises » : écoute, recueil des besoins, appui au montage des dossiers d’appui aux entreprises auprès de l’URSAFF, le Service des Impôts, la Sécurité sociale des indépendants ...
L’impact à ce jour ? - De -30 à -40% de chiffre d’affaires pour les entreprises et + de 100 emplois menacés. Ce dispositif d’appui se conjugue aux relations directes de la CCI avec les autorités pour faciliter le déblocage de la situation.
Var
Depuis le début de la semaine, les équipes de la CCI recueillent les remontées d’enseignes commerciales, d’associations de commerçants et de zones d’activité sur les différents bassins économiques varois : une synthèse sera adressée aux services de l’Etat. On note d’ores et déjà des problèmes d’approvisionnement qui influent sur le CA (de -15 à -20%) dans la grande distribution (Golfe de St Tropez) ; une baisse de la fréquentation des commerces de proximité : -35 à -45% bassin de Draguignan, -20 à -30% St Raphaël (et -30 à -50% dans le tourisme et l’hôtellerie) ; -15 à -20% dans la zone hyéroise où les ZAE signalent également des retards dans l’activité logistique et transports… La CCI observe également des pertes de chiffre d’affaires pour son port de commerce : l’entrée du Terminal Fret de Brégaillon a été bloqué pendant 6 jours ; les bateaux ont été détournés sur le port de Marseille en attendant un retour à la normale.
Vaucluse
Après les dix premiers jours de blocage sur son territoire, la CCI de Vaucluse a créé une cellule d’aide et de soutien aux entreprises. Elle a parallèlement adressé un communiqué alertant sur la situation très préoccupante pour nombre d’entreprises, dans le commerce, l’hôtellerie-restauration, l’industrie, les services (un dixième du CA habituel effectué les deux derniers week-end) : « Le Vaucluse est l’un des départements les plus pauvres du pays, avec un des taux de chômage les plus forts. Son économie est structurellement fragile et plus dépendante que d’autres des pics d’achats et de consommation saisonniers. En la prenant en otage à une période vitale pour nombre de ses TPE-PME, le mouvement contestataire des gilets jaunes met gravement en danger les petites entreprises qui font le maillage économique de nos territoires et qui représentent de nombreux emplois salariés ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.