Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Méditerranée > Rive Sud > Hydro diplomatie et contribution au dialogue Israélo-palestinien sur (...)

< >

Hydro diplomatie et contribution au dialogue Israélo-palestinien sur l’eau

mercredi 13 septembre 2017

Loïc Fauchon, Président Honoraire du Conseil Mondial de l’eau et Président de la Société des Eaux de Marseille, en déplacement en Israël les 12, 13 et 14 septembre, a rencontré, de façon concertée, le ministre de l’Économie et de l’Industrie d’Israël et le ministre de l’Eau de l’autorité palestinienne.

JPEG - 142.4 ko
Loïc Fauchon, Président Honoraire du Conseil Mondial de l’eau et Président de la Société des Eaux de Marseille (Photo Robert Poulain)

Loïc Fauchon, invité en tant qu’expert, à Tel‐Aviv, à la demande des autorités israéliennes, s’est d’abord exprimé dans le cadre du premier atelier international des autorités de régulation des services d’eau (Conférence Watec) sur la sécurité hydrique , dans cette région du monde très exposée, et a notamment prononcé un discours sur les liens indispensables entre la gouvernance et la régulation des différents usages et services. Sur la base de l’expérience marseillaise et métropolitaine, il s’est également
exprimé sur les enjeux brûlants et mondiaux liés à la cyber-sécurité et aux risques de cyber‐attaques sur les grands ouvrages d’alimentation en eau ou de traitement des eaux usées. Différentes parades ont été évoquées pour atténuer les effets de cette menace.

Hydro diplomatie concrète

Accueilli par les autorités israéliennes qui soulignent les relations historiques entre Marseille et Haifa, Loïc Fauchon a été reçu en audience par Elie Cohen, ministre de l’Économie et de l’industrie. La qualité des innovations technologiques des sociétés publiques et privées israéliennes en matière d’eau et d’assainissement a été évoquée, ainsi que les relations Marseille‐Israël. Également reçu par Mazen Ghunaim, ministre de l’eau de l’Autorité palestinienne, en entretien de plus d’une heure et demie, des sujets concrets ont été abordés : l’amélioration du rendement des réseaux d’eau et la lutte contre l’eau non comptabilisée, l’optimisation de la gestion clientèle des services d’eau publics et privés, les systèmes d’information géographiques, sans oublier l’assainissement des eaux usées. La nécessité d’une coopération active sur le sujet de l’eau, entre Israël et les territoires palestiniens a été mise en avant par ses deux interlocuteurs, notamment sur les grands projets en cours : l’immense station de dessalement de Gaza et le projet d’importance vitale « mer morte/mer rouge » qui permettrait d’irriguer une très grande partie des territoires menacés, notamment, par le réchauffement climatique. Invitation a été faite aux deux ministres à se participer aux colloque et conférences de haut de niveau qui doivent se tenir à Marseille les 2, 3 et 4 octobre prochain, sur « la gestion durable des services d’eau » et sur « l’Eau et le Climat ». Leur contribution sera très certainement appréciée par l’ensemble de la communauté internationale de l’eau et du climat présente une nouvelle fois à Marseille sur la route de la COP 23.

A lire aussi Israël-Palestine : De "l’hydro-conflit" à "l’hydro-confiance" par le Pr. Gilbert Benhayoun

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.