Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Inauguration de l’esplanade Jean-Paul II à Marseille : Éloge de l’intérêt pour (...)

< >

Inauguration de l’esplanade Jean-Paul II à Marseille : Éloge de l’intérêt pour l’Autre

dimanche 16 octobre 2016

JPEG - 100.3 ko
L’Esplanade Jean-paul II inaugurée ce samedi 15 octobre (Photo Robert Poulain)
JPEG - 110.9 ko
La plaque dévoilée devant un aréopage de personnalités des mondes religieux, militaires et politiques (Photo Michel Caire)
JPEG - 31.1 ko
(Photo D.P.G.)

« Écoutez le Saint Pape Jean-Paul II. Passez de l’indifférence à l’intérêt pour les autres. Ce ne sont pas des concurrents mais des frères et sœurs dont il faut être solidaire. Un message que Marseille est plus à même de comprendre que beaucoup ». Tel est le message que le Cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a tenu à faire entendre à l’occasion de l’inauguration, par Jean-Claude Gaudin, de l’esplanade Jean-Paul II, qui borde la cathédrale de la Major. Une manifestation qui s’est déroulée en présence de nombreuses autorités religieuses, au premier rang desquelles Monseigneur Pontier, archevêque de Marseille, Président de la Conférence des évêques de France, de Monseigneur Aveline, évêque auxiliaire de Marseille et de nombreuses personnalités civiles, religieuses et militaires.
Le cardinal Tauran évoque Jean-Paul II qu’il a vu une fois par semaine pendant de nombreuses années en tant que secrétaire pour les relations du Saint-Siège avec les États. « Ce n’était pas un stratège mais un mystique et, très rapidement, j’ai vu en lui un saint ». Puis d’en venir au lieu inauguré : « Dans la ville il y a des rues où l’on passe, rapidement, stressé, pressé et puis il y a des espaces dégagés, nécessaire pour le bien-vivre. Les esplanades sont l’occasion d’une halte pour se reposer, admirer le paysage, écouter ». Et d’évoquer à nouveau Jean-Paul II : « Il marchait vite mais s’arrêtait souvent pour admirer le paysage tant il aimait le large, mais aussi la ville ». De revenir à l’esplanade inauguré : « L’esplanade invite le citoyen à prendre du temps pour lui. Or, nous voyons beaucoup mais nous regardons bien peu, on entend beaucoup mais nous écoutons peu. Nous vivons les uns à côté des autres et nous nous critiquons plus que nous n’œuvrons, ensemble, au bien commun ». Et de formuler le vœux que l’esplanade devienne « un lieu de bienveillance et de communion ».
Jean-Claude Gaudin ouvre son propos en ayant une pensée pour les victimes de l’attentat de Nice dont l’hommage national était en cours au même moment : « Les terroristes, le 14 juillet, ont voulu frapper trois symboles : la famille, car le feu d’artifice est une fête familiale, la République, car il s’agissait de la Fête Nationale et la Promenade des Anglais ». Puis d’en venir à l’inauguration, de remercier « les collectivités, grâce auxquelles cet espace a pu voir le jour, et l’architecte Bruno Fortier ». « Marseille, ajoute-t-il, porte une identité aux racines très profondes et la réussite de ses mutations est liée au respect de son histoire », avant d’évoquer « Marseille, cette ville mosaïque où l’enjeu est de construire ensemble l’avenir ». Puis, remercie Mgr Pontier pour son engagement en faveur du dialogue interreligieux : « Merci à l’Église et ce diocèse pour ce qu’elle fait dans cette ville. Elle n’ouvre pas des écoles que dans les quartiers favorisés, tout au contraire ». Mgr Pontier soulignera l’importance de Marseille dans le dialogue interreligieux, cite Marseille Espérance « qui est là chaque fois que nécessaire pour délivrer un message de paix et de compréhension ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.