Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Méditerranée > Echanges > Inauguration du Consulat d’Algérie à Marseille : Entretien avec le ministre (...)

< >

Inauguration du Consulat d’Algérie à Marseille : Entretien avec le ministre Ramtane Lamamra

samedi 29 octobre 2016

JPEG - 118.4 ko
Le nouveau Consulat général d’Algérie a été inauguré ce vendredi par Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires Étrangères et du développement international et Ramtane Lamamra ministre algérien des Affaires Étrangères et de la coopération internationale (Photo M.B.)
JPEG - 125.2 ko
(Photo M.B.)

C’est un moment exceptionnel qui s’est déroulé ce vendredi 28 octobre à Marseille lors de l’inauguration du nouveau Consulat général d’Algérie par Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires Étrangères et du développement international et Ramtane Lamamra ministre algérien des Affaires Étrangères et de la coopération internationale réunis dans la cité à l’occasion du dialogue 5+5 qui se tenait à la Villa Méditerranée. Les deux ministres ont coupé le ruban inaugural avant de dévoiler la plaque du consulat général d’Algérie devant un aréopage de personnalités.
Jean-Marc Ayrault a salué le travail remarquable déjà réalisé au sein de cette relation bipartite entre la France et l’Algérie. Il s’est félicité que des sujets comme la défense ou la mémoire soient abordés et a souhaité « faire plus et faire mieux ». Il a conclu son intervention par un appel à agir pour la jeunesse. « Nous voulons donner de l’espoir à la jeunesse, espoir pour sa formation, pour son accès à la culture et à l’emploi, pour connaître l’Autre, pour pouvoir être mobile ».

Au micro de Mireille Bianciotto, le ministre algérien Ramtane Lamamra s’est félicité de ce nouveau Consulat qui va permettre de délivrer des documents plus rapidement grâce au numérique. Puis il a évoqué l’année 1973 à Marseille « où le Consulat a été victime d’une agression terroriste ». Le ministre rappelant que l’Algérie a vécu le terrorisme 10 ans durant mais qu’« il a été défait ». Selon lui, aujourd’hui « le terrorisme s’est étendu et affirme sa nocivité ». Met en exergue l’intérêt de la coopération franco-algérienne dans la lutte contre « le phénomène terroriste ». Il n’omet pas de souligner la place de Marseille « grande métropole multiculturelle » qui a longtemps été considérée « comme une partie du territoire algérien » en raison de la densité des relations. Puis, Ramtane Lamamra parlera de développement économique et de la jeunesse (70% de la population algérienne ) et de la création d’un Conseil supérieur de la jeunesse. Entretien.

JPEG - 169.1 ko
Le ministre Ramtane Lamamra (Photo M.B.)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.