Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Société > Insee : Qui habitera la Région Paca en 2030 ?

< >

Insee : Qui habitera la Région Paca en 2030 ?

mardi 28 novembre 2017

L’Insee Paca, en partenariat avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur publie une étude de projections de la population, en 2030. Une région divisée en 4 territoires, autour de grandes villes, le Provençal autour d’Aix-Marseille et de Toulon, le Rhodanien, autour d’Avignon et d’Arles, l’Azuréen, autour de Nice et l’Alpin avec les deux départements des Alpes .

La Région pourrait compter plus de 5 millions d’habitants en 2030 si les tendances démographiques récentes (de 2013) se maintenaient, soit un gain de 12 500 habitants par an, mais avec de fortes disparités territoriales : la population augmenterait trois fois plus vite dans l’espace alpin que dans l’espace azuréen. Avec l’arrivée aux grands âges des générations du baby boom, le vieillissement de la population serait généralisé, dans tous les territoires. A l’inverse, la population en âge de travailler diminuerait partout mais deux fois plus vite dans l’espace azuréen que dans l’espace provençal. Progressivement, le solde naturel de la Région se détériorerait. Après 2030, la croissance démographique régionale serait plus faible et moins disparate sur les territoires. Il est à noter que tout est au conditionnel...

JPEG - 64.4 ko
Roger Didier, vice-président de la Région Paca et Alberto Lopez, directeur régional Insee Paca (Photo Mireille Bianciotto)

Alberto Lopez, directeur régional Insee Paca, revient sur la méthode d’observation et les outils employés par ses services -à partir du recensement de la population et de l’État civil, un logiciel Omphale, déjà éprouvé depuis des décennies- qui permettent de faire des projections sur combien d’habitants en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2030 ? Combien de seniors ? Combien de jeunes ? Sur quels territoires, la dynamique démographique serait-elle la plus forte ? Mais ces résultats ne sont que des « projections » que peut infléchir voire changer les choix politiques d’aménagement du territoire. En aucun cas, ce sont des prédictions, l’insee Paca « n’a pas de boule de cristal », est-il rappelé.

Roger Didier, vice-président de la Région Paca, en charge de l’aménagement du territoire et du logement, considère cette étude comme une base pour améliorer son Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires, le SRADDET, un document issu de la Loi NOTRe de 2016 prescriptif pour les SCOT (Schéma de cohérence territoriale), les PLU (Plan local d’urbanisme) et d’autres documents... Roger Didier entend « améliorer voire de modifier » ce qu’il appelle « la nécrose » de la Région. Et de citer par exemple, une aide au logement social pour le personnel de santé dans des villes de l’espace azuréen « qui accueillent des personnes en âge de rentrer en maison de retraite » ou « qui ont besoin de soin ». Personnel qui n’a pas le potentiel nécessaire pour se loger. Il part également d’un autre constat : « Autant les besoins en écoles sont forts sur la bande littorale, en particulier sur le territoire provençal, autant nous perdons des enfants sur le territoire alpin », il y trouve matière pour aménager ce territoire de montagne « pour que celles et ceux qui veulent venir y travailler et qui sont en âge de procréer puissent le faire ». Le SRADDET, ce schéma qui est sa « feuille de route », il le prépare pour la fin 2018, en arpentant la Région, avec des experts mais aussi des acteurs du logement et de l’économie, tout en rendant compte de sa diversité, « la tâche n’est pas simple », affirme-t-il.

Messages

  • Bonjour,
    Je n’ai pas besoins de toutes ces statistiques pour constater qu’on commence à vivre dans une région pourrie. J’habite près d’Aix en Provence au pied du Luberon et tout devient invivable : la saturation des trafics ( impossible maintenant de traverser une voie que j’empruntais pour promener : je vous donne le nom avant qu’elle devienne une autoroute : déviation de Lauris/ Villelaure) manque de moyens ferroviaires, manque de commodités par bus ( on a meme supprimé des arrets : où est l’amélioration des transports ???? Nulle part dans mon secteur), les prix qui flambent de tous cotés du à l’apport touristique mais qui ne profitent encore qu’aux grosses structures alimentaires et commerciales, des loyers je vous en parlent pas, des nuisances sonores non plus à cause d’énormes camions à double essieu pour améliorer le randement et profitant encore aux grosses entreprises. Et des exemples j’en ai plein la pelle tous les jours : des poubelles pleines l’été dont le simple contribuable paye pour les ramassages supplementaires( toujours tourisme trop important qui ne fait vivre que le commerce et nous en subissont les conséquences) prix des légumes et fruits x 3 l’été !!!! UNE HONTE !!! Ex : 4€ un kg de tomates !!! 2€ un melon !!!! (Il valait 1 F il y a 20 ans et j’en passe !!!!!)
    Alors avec tous vos organisme il est tant de mitiger ce surplus de consommation, cette surconsommation, sur surpeuplement ( mais bien sur la aussi pour engraisser les plus gros la moindre parcelle de terre devient comme par enchantement constructible et allez on construit on construit on construit, on arrache les arbres, on saccage tout !!!! Encore une HONTE !!!!!)
    Et tout cela sans infra strutures qui suivent. Pourvu que tout rapporte du fric du fric et du fric.
    Pauvre FRANCE pauvre PROVENCE dans laquelle je suis née depuis des générations et générations. Aucun sens de l’économie, et surtout de l"ENVIRONNEMENT. Tout le monde s’en fout !!! Meme M.Hulot n’arrivera à rien.
    L’abcès y est il faut le crever mais il fait faire des choix à commencer par le gouvernement. Mais ceci est un autre problème.
    BON COURAGE pour changer toute une mentalité de gens inconscients.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.