Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Interxion choisit le port de Marseille-Fos pour l’extension de ses capacités (...)

< >

Interxion choisit le port de Marseille-Fos pour l’extension de ses capacités data center

lundi 25 avril 2016

Interxion, l’un des principaux fournisseurs de services de data centers en Europe et le port de Marseille Fos viennent de signer un accord à long terme pour permettre l’extension future de capacité de data center sur les bassins Est du port.

JPEG - 113.1 ko
Carte intexion.com

Interxion conçoit, construit et opère des data centers de colocation neutres vis-à-vis des opérateurs Télécom et des fournisseurs de cloud et localisés près de la plupart des grands centres urbains européens. L’opérateur croit fermement en l’avenir de Marseille en tant que porte d’accès Télécom vers l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient, et avait dès 2014 acquis le data center Netcenter SFR renommé MRS1. Cet accord permet à Interxion de se positionner pour une future extension située au point d’atterrissage des nouveaux câbles sous-marins arrivant à Marseille, et inclut les anciens ateliers de Foure-Lagadec et l’ancienne base sous-marine, tous deux situés sur le port.
Le site peut être connecté à MRS1 afin de créer un campus de data centers. Le port de Marseille-Fos accueille « avec enthousiasme » ce développement de capacités de data center qui place le port et son territoire au cœur des autoroutes de l’information. A l’instar des marchandises qui transitent chaque jour par ses quais, les données informatiques vont elles aussi se massifier à Marseille, et de manière symbolique dans son port, pour partir sur les historiques routes maritimes vers l’Afrique, le Moyen et l’Extrême Orient. Le Port se réjouit « du reconditionnement d’installations dédiées historiquement au transport de marchandises classiques mais désormais inadaptées à ce type de trafic, par un accord qui le fait définitivement basculer dans l’ère des réseaux numériques. Avec cet accord, toute une filière liée au développement des nouvelles technologies est amenée à se développer et générera richesse et emplois nouveaux sur le territoire. Au-delà de sa situation géographique qui place Marseille au cœur de la connectivité entre plusieurs continents, la concrétisation de cet accord a été rendue possible grâce à l’implication forte des acteurs du territoire qui ont travaillé ensemble, et œuvré au rayonnement de l’attractivité du territoire et en particulier Provence Promotion. »
Pour Fabrice Coquio, président d’Interxion France : « Point d’atterrissage des câbles sous-marins, Marseille devient une ville clé du développement numérique. Nous sommes ravis de sécuriser notre future extension à Marseille, sur la zone du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) et nous nous réjouissons de la coopération exemplaire avec les représentants du GPMM depuis les premiers contacts jusqu’à la signature de l’accord. Grâce à notre présence dans les bâtiments situés sur la zone du GPMM, et à notre bâtiment MRS1 à La Joliette, Interxion sera en mesure de proposer des solutions de dual sites et de répondre à la demande de nos clients Télécom et Internet, CDN, médias sociaux et cloud afin de les accompagner dans leur développement sur des marchés à fort potentiel en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. De plus, avec l’arrivée des câbles sous-marins AAE-1 et SEAME-WE 5 à Marseille, câbles qui seront exclusivement connectés aux bâtiments situés sur la zone du GPMM et à La Joliette, la ville évolue vers le rôle d’un véritable hub international des Data. »
La présidente du directoire, port de Marseille Fos Christine Cabau Woehrel, considère pour sa part : « L’implantation sur le port d’Interxion, acteur incontournable des nouvelles technologies et du big data, contribue au rayonnement international du port pour le hisser sur l’échiquier des smart ports mondiaux. Nous nous félicitions d’accueillir sur le domaine portuaire une société de l’envergure d’Interxion qui permettra de dynamiser le bassin d’emplois en développant de nouvelles filières et de nouvelles compétences. Avec le développement de nouveaux data centers, le port de Marseille Fos se place désormais à la croisée des grandes routes sous marines de l’information qui relient l’Europe à l’Afrique et l’Asie. C’est un enjeu capital pour le territoire dans un cadre mondialisé. Un port intelligent sur le plan économique, logistique, numérique, c’est un port plus performant et un territoire plus attractif. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.