Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > J1 Marseille Fos : la région Paca et le département 13 boycottent la réunion (...)

< >

J1 Marseille Fos : la région Paca et le département 13 boycottent la réunion du Conseil de surveillance du Port

jeudi 22 juin 2017

JPEG - 57 ko
(Photo Philippe Maillé)

Les mauvaises habitudes ont la vie dure. Si l’on en croit certaines informations la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Département des Bouches-du-Rhône seraient fort marris de voir qu’une conférence de presse sur le devenir du J1, situé sur les bassins Est du port, en cœur de ville, se tiendrait ce 28 juin, à 15 heures, sans que les deux institutions y soient associées. Alors, qu’il s’agit là d’un projet d’ampleur non seulement départementale, certainement régionale pour ne pas dire plus. C’est d’autant plus vrai que le devenir de ce bâtiment phare du port de Marseille Fos fait l’objet d’un appel d’offres international. Après le MuCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), le Silo (salle de spectacle) ou encore les Docks (commerces et bureaux), le port de Marseille Fos s’apprête à lancer un grand projet de réhabilitation de l’un des plus beaux éléments de son patrimoine immobilier. Dernier témoin des hangars « J », le J1 est constitué de 3 plateaux de 8 500 m² construits sur l’eau et de terre-pleins en bord à quai. De fait les deux institutions boycottent la réunion du Conseil de surveillance du Port qui aura lieu ce vendredi 23 juin.
Un projet d’envergure confirmé par l’intervention des principaux représentants du port via un communiqué annonçant la conférence de presse. « L’appel à projet, qui sera officiellement lancé le 28 juin et clôturé en décembre, s’adressera aux investisseurs français et internationaux qui souhaitent défendre une vision forte de valorisation de ce patrimoine remarquable », indique Jean-Marc Forneri, Président du Conseil de Surveillance du port de Marseille Fos. « Le projet devra s’attacher à valoriser une architecture et une situation exceptionnelles, en phase avec les ambitions économiques du Grand Port Maritime de Marseille en respectant la dimension portuaire et maritime du site, tout en contribuant pleinement au rayonnement international de la ville », précise-t-il. Selon Christine Cabau Woehrel, Présidente du Directoire du port de Marseille Fos, il s’agit de proposer en ce lieu hautement symbolique d’une histoire portuaire riche « une transformation où ville et port prouvent leurs capacités à développer ensemble de la valeur économique autour de leur histoire maritime et portuaire. La dimension culturelle et la formation ne devront pas être oubliées non plus et nous veillerons à ce que le bâti apporte des solutions innovantes du point de vue de l’environnement ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.