Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Sports > JO-2024 : Marseille donne de la voile à Paris

< >

JO-2024 : Marseille donne de la voile à Paris

mardi 26 avril 2016

Marseille, soutenue par ses complices le mistral et le soleil, a dévoilé, ce lundi 25 avril, ses plus beaux atours pour accueillir le Comité Paris-2024. Un aréopage de personnalités -au rang desquelles, Thierry Braillard, secrétaire d’État aux Sports, Anne Hidalgo, maire de Paris, Bernard Lapasset et Tony Estanguet, co-présidents du Comité Paris-2024, Denis Masseglia, président du Comité national Olympique et sportif (CNOSF), Marc Truffaut, président de la Fédération française de sport adapté - a été reçu par le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin. Sans oublier les nombreux sportifs, qui ont tenu à manifester leur soutien et leur implication dans le projet, lors de cette visite, notamment les nageurs Florent Manaudou, Camille Lacourt, Fabien Gilot et Frédérick Bousquet, les voileux Dimitri Deruelle, Coraline Jonet, Xavier Rohart, l’ancien champion olympique de judo Thierry Rey ou encore Virginie Dedieu (natation synchronisée). La délégation et les représentants de la Ville de Marseille ont visité la plupart des sites retenus dans le cadre du projet Paris-2024 : la future Marina olympique, la base nautique du Roucas-Blanc, l’esplanade du J4, théâtres des épreuves et des animations autour de la compétition.

JPEG - 178.4 ko
Le Comité Paris-2024, les élus et sportifs marseillais à l’unisson pour cette candidature aux JO (Photo Robert Poulain)
JPEG - 240.1 ko
Les sportifs (Photo Robert Poulain)
JPEG - 183.2 ko
Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin a remis la médaille de la Ville au maire de Paris Anne Hidalgo (Photo Robert Poulain)

Une deuxième visite pour ce Comité après celle qui a eu lieu au début de l’année avec en prime ce lundi la présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo qui, a l’issu des visites des futurs sites olympiques des épreuves de voile olympiques et paralympiques qui ont jalonné la matinée, a tenu à féliciter la Ville pour ses installations. Considérant « l’alliance des deux villes comme symbolique ». Évoquant aussi un autre symbole : « L’ouverture sur tous les pays de la Méditerranée ». Et de mettre en exergue, in fine, que Marseille est « un atout incommensurable pour la candidature de la ville de Paris ». « Candidature, précise-t-elle, que nous avons voulu sobre au niveau budgétaire et basée sur le développement durable ». Avant de parler de la qualité des eaux de Marseille. Certains s’inquiéteront de l’éloignement des deux cités. Thierry Braillard, secrétaire d’État aux Sports d’assurer que cela n’est pas un problème « grâce aux moyens de transports publics et notamment au TGV ». « Cela montre, ajoute-t-il, la diversité de notre pays. Des cartes postales pour les différents paysages ». Les épreuves nautiques devraient se dérouler dans la baie de Marseille, autour du Pôle voile, si Paris est désigné ville hôte des JO-2024 lors du vote du Comité international olympique (CIO) en septembre en 2017. Paris étant en concurrence avec Los Angeles, Budapest et Rome. Le choix de Marseille pour l’organisation des épreuves de voile et pour la réception de certains matchs de football est « un grand honneur » pour Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin qui n’omet pas de vanter « la qualité exceptionnelle du plan d’eau sur lequel les athlètes des équipes de France de Voile et de kayak s’entraînent au quotidien ». Considérant qu’au-delà de l’aspect purement sportif, « ce projet offre aux deux plus grandes villes françaises l’opportunité de travailler ensemble. » Le maire a avancé un investissement de la ville dans ce projet olympique à hauteur de 20 M€ . Thierry Braillard a annoncé au cours de cette matinée l’organisation de « grandes concertations pour cette candidature de Paris au JO, dans les grandes villes françaises ». Le départ de ces concertations se tiendra à Marseille le 22 juin. Le nageur, Frédérick Bousquet qui, à 34 ans, disputera au Brésil ses 4e Jeux Olympiques après Sidney (2000), Athènes (2004) et Pékin (2008) parle de l’engagement à Rio, des sportifs qui vont défendre la France et Marseille. « Nous soutenons Paris-2024 et nous espérons que ce dossier sera victorieux », insiste-t-il. Rappelant que « le cadre naturel de Marseille offre aux athlètes un confort voué à la performance et un public qui est au plus près des athlètes ». Tony Estanguet, co-président du Comité Paris 2024 de conclure : « La route est longue, la compétition est belle et c’est ensemble que nous gagnerons la compétition ».
Patricia MAILLE-CAIRE

Les futurs sites olympiques des épreuves de voile olympiques et paralympiques

Vidéo © Agam Marseille

  • Frédérik Bousquet et anne Hidalgo
  • Florent Manaudou et Frédérick Bousquet
  • Denis Masseglia, président du Comité national Olympique et sportif
  • Jean-Claude Gaudin entouré de Thierry Braillard et Anne Hidalgo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.