Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille-Provence : "En 2018 nous (...)

< >

Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille-Provence : "En 2018 nous serons encore plus au cœur des grands projets"

mardi 30 janvier 2018

Jean-Luc Chauvin, le président de la CCI Marseille Provence, vient de dresser le bilan de sa première année de mandat et fixer les priorités de 2018, lors de ses vœux à la presse. Occasion pour lui d’exprimer sa « fierté » devant les actions engagées et les premiers résultats récoltés avec plus de 17 000 entreprises clientes des services de la Chambre « une invitation à poursuivre avec comme objectif atteindre les 25 000 entreprises ». Insiste sur l’importance du "Metropolitan Business Act "« qui favorise la mise en relation des PME avec de grands groupes pour favoriser l’achat local chez ces derniers ». Parle d’une CCI « Agence de développement économique de la Métropole » travaillant en lien avec Provence Promotion, « l’Agence de promotion économique métropolitaine ». Jean-Luc Chauvin se félicite de l’implantation de Quechen à Fos-sur-Mer « une belle victoire collective ». « Nous avons conduit ce dossier, précise-t-il, comme toute entreprise ». Soulignant à ce propos la mobilisation, aux côtés des institutions, du monde économique et tout particulièrement d’une trentaine d’entreprises : « C’est ce qui nous a permis de faire la différence avec Rotterdam ». « Il y aura d’autres Quechen, je m’y engage », assure le Président. Pour ce faire, avance-t-il : « Le projet Piicto doit devenir en 2018 une réalité ». Le décor est planté.

JPEG - 78.9 ko
Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille-Provence : "En 2018 nous serons encore plus au cœur des grands projets" (Photo Robert Poulain)

Jean-Luc Chauvin aborde 2018, année où, annonce-t-il : « Nous serons encore plus au cœur des grands projets ». En tête de liste, il cite le dossier de l’Aéroport Marseille-Provence (AMP) : « Si l’État vend il faudra qu’il réinvestisse une partie du fruit de la vente ici, pour le développement de la mobilité. Pour notre part nous ne vendrons pas nos 25%. Pas plus que les collectivités qui ont accepté que nous soyons chef de file sur ce dossier, afin de choisir le projet le plus pertinent pour le territoire, sachant que chaque fois que l’aéroport gagne un million de passagers supplémentaire c’est 5 000 emplois, directs ou indirects, de plus pour le territoire ». Il en vient à un autre dossier critique : Giptis « un projet remarquable pour le territoire, la filière santé, pour le pays. Il est sûr que Giptis se fera, la question est de savoir si cela se fera à Marseille ou à l’étranger. Car, si cela ne se fait pas ici je suis persuadé que ce projet ne se réalisera pas en France. Nous devons donc nous mobiliser pour régler les petits problèmes fonciers face à l’ampleur de ce dossier et accueillir les grands chercheurs qui le portent. Tout cela doit se régler dans la semaine. Et il ne faut pas mélanger les problèmes, réels, de l’AP-HM et ce dossier qui est déjà financé ». Puis, met en exergue l’importance de la réalisation du "smartport".

L’Afrique c’est l’économie de demain, elle va connaître certainement un taux de croissance plus important que les 5% annoncés

Autre priorité affichée en 2018 : l’ouverture au monde. Jean-Luc Chauvin réitère sa proposition de voir la CCIMP devenir un lieu totem, avant de juger qu’il reste à créer « une marque métropolitaine qui s’impose à l’international ». Pour le Président « L’Afrique c’est l’économie de demain, elle va connaître certainement un taux de croissance plus important que les 5% annoncés. Elle est d’autant plus importante pour nous que la francophonie va se développer ». Il rappelle à ce propos la création d’Africa Link, présidé par Frédéric Ronal, dont l’objectif est de créer une communauté de part et d’autre de la Méditerranée, pour plus de liens, d’échanges, de partages d’expériences et de Business entre Marseille-Provence et l’Afrique. Jean-Luc Chauvin ne manque pas d’exprimer toute l’importance qu’il accorde à « MP 2018, Quel Amour ! ». Occasion pour lui de rendre hommage avec émotion à Laurent Carenzo qui fut conseiller du président Jacques Pfister à la CCI Marseille Provence, après avoir été chef de cabinet, directeur de la stratégie et de la communication de l’institution, décédé ce 26 janvier, à Paris, à l’âge de 68 ans [1]. Jean-Luc Chauvin salue « un homme de culture à l’immense talent qui est à l’initiative de MP 2018 ».
Michel CAIRE


[1Les obsèques de Laurent Carenzo auront lieu ce jeudi 1 février 2018, à 10h30 en la salle de la Coupole du crématorium du cimetière du Père-Lachaise. Un hommage lui sera rendu au Mucem, à Marseille Un hommage lui sera rendu au Mucem, à Marseille, le samedi 3 février, à 14h30.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.