Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Musique / Opéra > Jean-Marc Aymes : 25 ans de bonheur(s) à la tête de Concerto Soave, ça se (...)

< >

Jean-Marc Aymes : 25 ans de bonheur(s) à la tête de Concerto Soave, ça se fête

mercredi 22 février 2017

Ce qui est réjouissant, lorsque l’on rencontre Jean-Marc Aymes, c’est qu’il est -presque- toujours souriant et que ses yeux pétillent de joie de vivre. Des qualités qu’il semble partager sans modération jusque avec ses étudiants de la classe de clavecin du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Installé à Marseille depuis 1991, Jean-Marc Aymes est, avec Maria Cristina Kiehr, le fondateur de l’Ensemble « Concerto Soave » qui fête ses 25 ans au cours du prochain « Mars en Baroque ». Entretien.

JPEG - 72.3 ko
Jean-Marc Aymes a concocté un "Mars en Baroque" de choix pour les 25 ans de Concerto Soave. (Photo M.E.)

Destimed : « Concerto Soave » fête ses 25 ans, pourtant vos premières collaborations avec Maria Christina KIehr sont plus anciennes, me semble-t-il…
Jean-Marc Aymes : Effectivement nous avons commencé à travailler ensemble à Angers en 1989. En 1991, nous sommes repérés par Harmonia Mundi et nous enregistrons un premier CD chez l’Empreinte Digitale en 1992. C’est la maman d’une claveciniste, Blandine Rammu qui a trouvé le nom et nous fêtons donc, cette année, les 25 ans de notre premier enregistrement commun.

Quelle est la principale caractéristique de Concerto Soave ?
Indéniablement c’est notre répertoire autour du XVIIe italien, principalement du début du siècle. Une spécialisation qui donne son identité à l’ensemble, même si nous abordons d’autres époques. L’autre caractéristique, c’est notre capacité à faire évoluer cette formation qui passe avec une égale qualité du duo à l’opéra avec une trentaine de musiciens et chanteurs.

D’autres époques, cela veut dire quoi ?
Du baroque jusqu’à la création contemporaine. J’y tiens beaucoup. Mais il n’y a pas que les époques. Depuis que je suis installé à Marseille, c’est-à-dire depuis 1991, je me suis ouvert, entraînant Concerto Soave avec moi, sur d’autres pratiques artistiques comme l’opéra, le cirque traditionnel ou moderne… Et cette année c’est la danse contemporaine puisqu’au cours de Mars en Baroque, nous proposons un spectacle sur la danse au temps de Monteverdi avec le Ballet National de Marseille, dans sa salle. C’est l’un des temps forts de la manifestation.

Parlons-en de Mars en Baroque. C’est votre dixième programmation cette
année, non ?

Absolument. A l’origine il y avait Mireille Quercia, Laure Florentin et votre consœur Edmée Santy… Il y avait aussi Tempo Barocco. J’étais invité à y participer et, en 2007, nous avons convenu que nous reprenions la structure. Cette année est donc celle du 15e festival de Mars en Baroque, du 10ème que je dirige et du 25ème anniversaire de Concerto Soave.

Difficile de terminer une interview sans parler de votre entente avec Musicatreize…
Une entente parfaite qui nous unit désormais autour d’une même salle de concert, qui porte le nom de Musicatreize, installée rue Grignan à Marseille et pour laquelle nous avons construit une programmation annuelle. Pour la deuxième fois Musicatreize et Concerto Soave se retrouvent pour un concert dans le cadre de Mars en Baroque. Il faut dire que j’ai moi-même travaillé avec Musicatreize et que nous nous apprécions beaucoup avec Roland Hayrabedian.

Propos recueillis par Michel EGEA

En mars, c’est « happy baroque »

Du 1er au 31 mars, Concerto Soave fête donc ses 25 ans et met Marseille aux couleurs du baroque, sous toutes ses formes ! Ces vingt-cinq ans de concerts à travers le monde, d’enregistrements unanimement salués, d’explorations du patrimoine et d’expériences nouvelles, l’ensemble tient à les faire partager à tous. Il propose donc encore une fois un festival pluriel, plein de nouveautés, de moments d’intense beauté et d’émotions, un festival... baroque !
Un autre anniversaire sera aussi à l’honneur tout au long du mois : celui de Monteverdi, dont on célèbre le 450e anniversaire de la naissance. Ce sera l’occasion d’une des principales nouveautés du Festival avec la première collaboration de Concerto Soave et du Ballet National de Marseille (BNM). Les directeurs du BNM, Emio Greco et Pieter C.Scholten, s’emparent de la musique du grand vénitien du XVIIe, et donnent leur vision du célèbre Ballo delle Ingrate. Avant cela, Concerto Soave occupera l’espace public pour son premier « Sirènes et Midi net ». Sirènes vénitiennes et instruments baroques enchanteront le parvis de l’Opéra. Après une journée consacrée au violon, avec Francesco d’Orazio, un autre grand moment attend le spectateur marseillais : sous les voûtes chargées d’histoire et de mystère de l’abbaye Saint-Victor, Concerto Soave interprétera les Lamentazioni, cycle de lamentations italiennes du XVIIe siècle s’entrelaçant avec la dernière création de Zad Moultaka. Rapprochement de la musique ancienne et de la musique contemporaine qui sera aussi cœur du dernier concert du festival, autour de Gesualdo, deuxième collaboration de Concerto Soave avec Musicatreize. Entre les deux, il y aura un concert autour de Marie Madeleine, avec Benjamin Lazar en récitant, pour célébrer la restauration de l’immense tableau de Michel Serre aux Chartreux. Il y aura aussi la sublime musique vocale de chambre de Monteverdi aux Archives Départementales, Concerto Soave version profane à la salle Musicatreize (le premier jour du printemps !) et version sacrée au Temple Grignan (une occasion pour célébrer les 500 ans de la Réforme), avec María Cristina Kiehr. Tout au long du mois, les « Musées en Musique », une participation aux dimanches de « Notre Canebière », des conférences, des répétitions publiques, du ciné-concert... et pour les gourmands, Sylvain Depuichaffray refait sa sublime madeleine aux parfums de rose et de gingembre ! Tout est donc réuni pour que Concerto Soave vous souhaite un « Happy Baroque » !

Pratique. Billeterie : marsenbaroque.com - fnac.com- carrefour.fr - www.francebillet.com- Géant - Magasins U - Intermarché. Par téléphone 0 892 68 36 22 (0,34€/min) et sur les lieux des spectacles une demi-heure avant la représentation. Comités d’entreprise, associations : si vous
désirez acheter des places contacter le 04 91 90 93 75. Concerto Soave, 55 rue de Grignan, 13006 Marseille.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.