Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Politique > Journée de la Femme dans la fonction publique - Le préfet Bouillon : "mettre (...)

< >

Journée de la Femme dans la fonction publique - Le préfet Bouillon : "mettre d’avantage de femmes aux commandes"

jeudi 9 mars 2017

À l’occasion de la journée internationale des femmes, la délégation régionale aux droits des femmes a organisé une réunion sur l’égalité professionnelle dans la fonction publique, en présence de Stéphane Bouillon, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette matinée a permis de sensibiliser sur les stéréotypes et leurs effets comportementaux, de découvrir les conséquences des inégalités et de connaître les bonnes pratiques au sein de la Fonction Publique.

JPEG - 115.7 ko
Stéphane Bouillon, préfet des Bouches-du-Rhône et de la Région Paca (Photo Patricia Maillé-Caire)

La parité dans la fonction publique en quelques chiffres :

Les femmes sont majoritaires dans la fonction publique. Elles représentent 62 % des
fonctionnaires soit 54,7 % dans la fonction publique d’État, 61,2% dans la fonction publique Territoriale et 77,5% en fonction publique Hospitalière.
Elles deviennent minoritaires dès que le niveau de responsabilité augmente. En effet, dans la fonction publique d’État un tiers seulement des cadres de catégorie A+ (emplois d’encadrement supérieur et de direction) sont des femmes. Ainsi les corps des officiers supérieurs (hors généraux) et des commandants de police ne comptent respectivement que 5,9 % et 18,1 % de femmes. Dans la fonction publique territoriale, si les attachés territoriaux sont majoritairement des femmes (65,6%), les administrateurs territoriaux ne sont féminisés qu’à hauteur de 30,1%. Dans un objectif de réduction des inégalités et de modernisation de la fonction publique, la question de la parité constitue un enjeu central que ce soit en termes de gestion des ressources humaines notamment dans le déroulement des parcours professionnels.

Le préfet Stéphane Bouillon insiste pour mettre d’avantage de femmes aux commandes « pas seulement parce que la loi, les textes le prévoit mais parce que c’est utile pour l’équilibre d’une société, de l’administration » et, économiquement, poursuit-il : « Parce qu’il n’y a pas de raisons de se priver de l’intelligence et savoir-faire de la moitié de la population... »

Mireille BIANCIOTTO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.