Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Juris’Cup, quand la voile porte haut les couleurs de Marseille

< >

Juris’Cup, quand la voile porte haut les couleurs de Marseille

dimanche 14 septembre 2014

JPEG - 98 ko
Les organisateurs et partenaires de la Juris’Cup ont présenté la 24e édition au siège de la SMC (Photo Philippe Maillé)

C’est au siège de la Société Marseillaise de Crédit que s’est tenu la présentation de la 24e édition de la Juris’Cup qui se déroulera du 18 au 21 septembre à Marseille.
Son président, Denis Rebuffat, Avocat au Barreau de Marseille, indiquant : « Nous avons déjà 111 bateaux inscrits contre 105 l’an dernier, et cela, alors que, du fait de la crise, certaines professions ne viendront pas ». Il n’omet pas d’ailleurs d’insister, à ce propos, sur l’importance qu’il attache au fait que cette épreuve s’adresse à l’ensemble des professions juridiques et judiciaires. Avant que le bâtonnier Erick Campana illustre par des exemples toute l’importance que cette manifestation peut avoir pour Marseille.
Denis Rebuffat annonce l’arrivée, cette année, de grands noms de la voile tels Bruno Troublé et Lionel Pean. « Bruno Troublé aurait pu continuer la lignée familiale de juristes, son père fut bâtonnier de Versailles, il changea in extremis de voie et deviendra le barreur en 1980 de France III, le voilier du baron Bich dans la Coupe de l’America . Il mena le bateau en finale des challengers, fait unique dans les annales du yachting français. Et Lionel Pean a pour sa part remporté de nombreuses courses en équipage ou en solitaire de 1981 à 2011, dont un tour de Monde en 1985 ». Et d’annoncer que toute son équipe travaille déjà à la 25e édition qui se voudra « encore plus exceptionnelle ».
Le Bâtonnier Erick Campana de rappeler « Une nouvelle fois les juristes de tous horizons et de toutes régions vont se retrouver dans une ambiance sportive et chaleureuse dans un lieu magique qui offre son cadre unique à cette compétition désormais traditionnelle ».
Il n’omet pas de préciser : « Une rencontre plus studieuse réunira les juristes le 18 septembre à la Maison de l’Avocat pour réfléchir et travailler sur la problématique de la fin des concessions, des enjeux politiques, économiques, humains et les droits des usagers dans le domaine public maritime ».
Puis d’insister sur les retombées pour Marseille : « Elles sont immenses  ». Pour illustrer son propos il explique : « Cette année nous aurons pour la première fois le barreau du Kazakhstan, un futur géant du pétrole. Je dois avouer que j’ai été surpris de voir s’inscrire cet équipage. J’ai demandé comment ils connaissaient la Juris’Cup, ils m’ont répondu que c’était par des avocats anglais qui y avaient pris part et avaient dit tout le bien qu’ils en pensaient ». Et d’ajouter que «  2 000 participants de 12 nationalités sont ainsi attendus dont vingt nouveaux équipages qui nous rejoindrons cette année. Pour ce qui est la plus grande régate corporative européenne et peut-être au monde ».
Pour en revenir au plan national sont annoncés : « Des équipages d’Aix-en-Provence, Grenoble, Avignon, Lyon, Versailles, Bordeaux ? Nantes, Saint-Etienne... ». Il conclut en remerciant la SMC, « un partenaire avec un grand P de cette compétition et, plus largement, de nos professions ».
Une SMC qui se réjouit de participer à cette aventure : « Vous avez créé un très bel événement qui véhicule des valeurs de convivialité, d’expertise, et de challenge sportif ». Indiquant : « Partenaire principal, nous nous lançons de nouveau dans la course. Cette année encore en effet, les collaborateurs de la SMC sont heureux de se retrouver barreur et skipper du "Dolce Vita" pour participer à cette belle aventure ».
Michel CAIRE
Plus d’info :Juris’Cup

Le Colloque du 18 septembre

Le traditionnel colloque sur le Droit de la plaisance se tiendra à la Maison de l’Avocat de Marseille, le jeudi 18 septembre en présence de quelque 200 congressistes. Les intervenants, professionnels de qualité internationale, traiteront de ce point particulier.
Ancré dans l’actualité, le colloque sera axé autour du thème du « Domaine public maritime : la problématique de la fin des concessions, des enjeux politiques, économiques, humains et les droits des usagers ».
Pour Denis Rebufat, créateur et Président de la Juris’Cup : « La concession et l’occupation du domaine public maritime constituent la pierre angulaire de toute la plaisance. Chaque plaisancier doit poser son bateau sur un emplacement situé sur le domaine public maritime ; chaque professionnel a besoin de son espace pour exercer son activité. Chaque institution gestionnaire se trouve face à un droit qui n’est peut-être pas le plus adapté à la vie économique, à la sérénité et au bonheur des plaisanciers. Trop d’incertitudes, trop de précarité, trop de difficultés existent.
La fin des concessions est un sujet grave : chacun des acteurs de la plaisance voit arriver la fin de ses droits avec une angoisse qui est importante. La peur du vide (juridique) est un sentiment malsain surtout lorsqu’il s’agit d’une passion, d’une aventure familiale, d’un métier, d’une profession ou qu’il met en jeu l’activité professionnelle de milliers de salariés.
La situation juridique actuelle crée des problèmes et le rôle des juristes est d’avoir le point de vue de tous pour réfléchir ensemble à des solutions juridiques justes et équitables, conciliant l’intérêt général et les intérêts particuliers.
 »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.