Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Sports > L’OM vu d’un virage bientôt vide - La chronique de Lionel Tonini

< >

L’OM vu d’un virage bientôt vide - La chronique de Lionel Tonini

mardi 20 octobre 2015

Cela fait plusieurs semaines que les médias nous bassinent à propos des abonnements récupérés par l’OM, de la sécurité dans le stade, des sanctions prises à l’encontre des virages par la Ligue nationale du football qatarie et j’en passe.
On ne va pas en reparler, tout et son contraire ont été dit. Quels magnifiques écrans de fumée allumés par notre chère direction du club. Pendant tout ce temps on a voulu nous cacher la vérité. La seule, celle du terrain. On ne nous dit pas tout.
On essaie de nous faire croire que nous avons une bonne équipe, que nenni !
A part le miracle Diarra, nous avons une équipe pourrie. Pas de jeu, un buteur à qui il faudra apprendre la règle du hors jeu ; des joueurs qui ne se rendent pas compte qu’ils jouent à l’OM ; un entraîneur qui est charmant mais qui ne comprend pas grand chose à ce qu’est un entraîneur et un président qui fait du vent. Au final l’OM se meurt, notre club est aujourd’hui sous le joug d’une LFP à l’image du football mondial.
A quand un vrai ministre qui, au lieu de s’en prendre aux supporteurs s’attaquerait à un système qui montre chaque jour un peu plus ses limites. Un président de ligue, qui se donne des airs british avec sa moustache mais qui aurait dû, depuis le temps, comprendre que cela ne suffit pas pour avoir un championnat aussi puissant que celui d’Albion. Sachant que, de toute façon, nous sommes très loin des sommes en jeu outre Channel. Et en n’omettant pas de poser la question de savoir si un tel système doit être dupliqué. Et puis, il faudrait que l’on m’explique, après nous avoir suspendu pour 3 canettes de bière, comment se fait-il que l’on trouve du champagne sur la pelouse au bas du virage Nord ? Si, si, des photos existent. Comment s’appelle la loi qui interdit l’alcool dans les enceintes sportives ? Evin non ? Le champagne ce n’est pas de l’alcool ? A moins que le Vélodrome ne soit plus une enceinte sportive. Ou alors, l’engagement a été pris de ne les ouvrir qu’en cas de victoire. Que faire ? Je n’ai pas de solution, nous sommes seuls face à un système qui met à mal une certaine conception du football, des supporteurs, qui cède à la tentation de vendre la proie pour l’ombre. L’OM se meurt, l’OM est mort, et on essaie de nous faire avaler des couleuvres. Au moins, avec un stade vide, les dirigeants ne pourront plus payer le loyer. J’espère que la Mairie pourra procéder à l’expulsion.
Allez l’OM

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.