Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > L’OM vu du virage, la chronique de Lionel Tonini : ça y est, le couperet est (...)

< >

L’OM vu du virage, la chronique de Lionel Tonini : ça y est, le couperet est tombé

mardi 29 septembre 2015

Une commission de réflexion entre l’OM et les supporteurs a été créée, afin de voir comment l’OM pourrait reprendre la commercialisation des virages. Ouf ! Le nouveau président de l’OM, Patrick Kanner, ministre des Sports, nommé par Frédéric Thiriez président de la LNF, sur ordre du Commandant général de la Justice, le procureur général de Paris ont eu raison de nous. Je me souviens d’un peu de notre histoire, de la croisade des Albigeois et de ce Comte du pays d’Oïl, sans terre, venu dépouiller le pays d’Oc sur l’ordre du Pape inquisiteur et massacré Béziers, avec, si l’on en croit l’Histoire, pour épilogue : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ». Je me souviens également de Marseille « la Ville sans nom » à la suite de la révolte fédéraliste contre la Convention. Marseille sous tutelle après l’incendie des Galeries Lafayette le 28 octobre 1938 où le maire Henri Tasso fût démis de ses fonctions. Aujourd’hui, 29 septembre 2015, un ministre, un procureur et un moustachu mettent l’OM sous tutelle, un club appartenant à priori à une actionnaire étrangère.
- 1e octobre, la Mairie ?
- 1e novembre, le Conseil Général ?
- 1er Janvier en fonction des résultats : la Région ?
Heureusement je ne fais pas de politique et puis je ne pourrais pas être ministre des Sports, j’en ai fait, et j’en fais encore.
PS : les virages sont fermés jeudi. Non, nous ne sommes pas punis, l’OM n’a pas vendu une place. A méditer.
Allez l’OM

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.